Outerspace

Le système solaire des planètes de Final Fantasy
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une journée pas comme les autres (Feat. Darki, un ogamer...)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kuja
Pôle du Triumvirat
Angel Of Death
Pôle du TriumviratAngel Of Death
avatar

Masculin
Nombre de messages : 344
Age : 30
Prénom : Romain
Niveau : 60
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Une journée pas comme les autres (Feat. Darki, un ogamer...)   Jeu 19 Avr - 15:45

Je ne suis ni ici en tant que diplomate, ni en tant que gay, ni en tant que Jedi, ni en tant que mamie Nova, ni en tant qu'oncle Bens, ni en tant que grand mère sait faire un bon café, ni en tant qu'ennemi héréditaire des canaris ostrogoths d'afrique australe, tout simplement parce que ça n'existe pas, ni en tant que chasseur d'animaux disparus, mais bien en tant que moi même, ce qui en soit est indéfinissable...

Tiens j'ai pas fait de rp ... Remarquez que je n'en fait jamais ... Bah c'est l'occasion où jamais.

Un jour que je me baladais paisiblement dans la forêt de Boulogne où l'on pouvait apercevoir quelquefois à la lueur des premiers rayons du soleil qui perçaient de leur éclat les brumes matinales, les doux lapereaux frêles au pelage soyeux que des chasseurs sans scrupules allaient abattre d'une rafale de fusil d'assaut M76kp08 laissant derrière eux une marre de sang avec deux oreilles et un bout de queue encore frétillante. Donc ce jour là, je m'égarai inconsciemment de mon chemin habituel.
L'herbe était parsemée de milliers de petites fleurs bleues en forme de marguerite, elles avaient pratiquement la même odeur que les roses cueillies avec amour dans les jardins luxuriant du petit Trianon à Versailles mais en fait ça n'avait aucun rapport, je devais juste faire un peu de pub pour Versailles, en période électorale ça fait chouette, bref, au détour d'un sentier pourtant très peu emprunté, je fis la rencontre d'une charmante jeune femme, Catwoman, en chair et en poils, toute vêtue de latex et de chaînes, qui promenait derrière elle un drôle d'animal qui gigotait au bout de sa laisse.
Une laisse pourtant très agréable au toucher, testée en laboratoire et approuvée par plus de 100 consommatrices et consommateurs de clubs sado maso de Paris et environs, avec ses clous en véritables plaqué or rouillé, une chaîne en acier oxydable avec poils pubiens de bouquetins incorporés, et une sécurité totale vue le rembourrage de mousse en gras d'otarie fraichement découpé sur un animal vivant de préférence, sinon ça laisse des traces... Ou des boyaux si on a vraiment pas de chance.

Suite à cette visite fort étonnante le soleil fit son apparition.
Mais le Père Noël ayant paressé tout l'été se trouva fort dépourvu quand la bise fût venu, il alla crier pas grand chose chez Vincent Mac Doom sa voisine... Hélas VMD n'est pas prêteuse et préféra le laisser mourir de faim devant son pallier, méchant Mc Doom t'auras pas de cadeaux cette année nah ! Mais tout cela n'avait aucun apport avec mon histoire... Et le mystère grandissait, oui en effet il n'y avait aucun mystère, mais justement du coup il ne pouvait que grandir vu qu'avant y en avait pas...
Je regardais sur ma droite, un lampadaire, sur ma gauche, un banc, devant moi, une mare aux canards, derrière moi, des arbres, tout autour de moi, des gens qui marchent, aucun doute, à présent j'en étais sur, j'étais bien dans un parc public... L'espace d'un instant javais douté.
La buvette était toute verte, certainement à cause de la marée noire qui avait mise dans une colère toute rouge le gardien du parc pourtant lui même très jaune de visage, j'en profitais pour boire un coup avant de m'en prendre un par ce même gardien à qui je n'avais d'ailleurs rien fait, mais qui était plutôt violent. Un enfant de 5 ans fût grièvement blessé après qu'il s'en soit servi comme projectile afin de faire descendre un ballon coincé dans un arbre...

Cette journée me semblait de plus en plus étrange, et j'avançais prudemment dans les hautes herbes goudronnées de la route pavée du chemin de terre battue lorsque soudain rien ne se passa ! Hum était-ce un piège invisible qu'on me tendait, quelqu'un m'en voulait j'en étais persuadé, plein de choses qui m'arrivent, et là plus rien, ça sentais le chocolat fourré et non pas le coup fourré, il y avait un glacier patissier pasloin c'est surement pour ça. Je décidais de fermer les yeux et d'avancer à tâtons, si ça se trouve il faisait nuit et on me faisait croire que c'était le jour, était-ce un rêve, un cauchemar, le débarquement de Normandie, l'apologie de socrate, le requiem pour une star, le retour de la momie, personne ne le savait mais ça approchait... Lentement ... Sournoisement... Comme les coquilles d'oeufs une fois qu'on les a cassé et transformé en omelette pour 5 personnes alors qu'on est tout seul à table...

Et là ! enfin je compris tout ! Je m'étais égaré dans une salle de cinéma devant un film avec Christian Clavier qui n'était ni en Obélix, ni en Napoléon, ni en jacquouille, ni en ange gardien, normal que je pige plus rien !

_________________
-The weak lose their freedom to the strong, and it is the providence of nature that only the strong survive...-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une journée pas comme les autres (Feat. Darki, un ogamer...)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée entre filles pas comme les autres... | Lyann
» [Vidéo] Un contrat pas comme les autres
» 1000 livres à écouter gratuitement sur le nab
» [CR Région Est] CR d'un tournois pas comme les autres
» Le brageut, un baton pas comme les autres ! ! !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Outerspace :: Hors Role Playing Game :: -
Sauter vers: