Outerspace

Le système solaire des planètes de Final Fantasy
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un face à face houleux

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Odysseus
∞Infini∞
∞Infini∞
avatar

Nombre de messages : 21
Prénom :
Niveau :
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Un face à face houleux   Mer 25 Juil - 1:51

"Le roi Cid Fabre vous attend. Veuillez vous diriger vers le hangars principal. Votre numéro de hangar vous y sera foruni, puis votre numéro de compartiment."

Tel était le message que recevaient chacun des membres du Hildegarde, nouvellement formé, par les généraux de ce même groupe. Tout ceci se passait dans un calme relatif mais une rigueure absolue. Tous savaient exactement où aller grâce à ce système et on ne perdait pas de temps. Le roi Fabre supervisait le tout en donnant les instructions aux généraux en chef. Très fier de sa nouvelle collection de vaisseaux de transport intersidéraux le roi, maitre ingénieur en aeronautique avait de quoi se vanter d'avoir la plus belle flotte de tout l'Outerspace. Une disaine d'Invincibles de dernière génération, dix fois plus d'Hydres et autant de Vaisseaux Sprians en tout genres.

Seuls quelques uns de ses vaisseaux partiraient aujourd'hui mais le reste n'était pas du luxe et servirait de force dissuasive. Non seulement ingénieur de talent mais aussi fin diplomate le roi savait y faire en armes de dissuasions.

Lorsque l'embarquement fut finit pour tous les vaisseaux pres au décollage le vaisseau amiral décolla le premier pour donner le depart et la direction, bien que chacun connaissait avec précision les coordonées de leur cible. Le voyage ne serait pas long bien qu'il s'agisse d'aller jusqu'au satéllite le plus éloigné de Hera. Les vaisseaux disposaient depuis peu, et grâce aux efforts des Zanarkandois, de moteurs particulièrement performants fonctionnant à l'aide d'une energie qu'on ne trouvait que sur Terra et qui avait acceptée d'en forunir en l'echange d'autres ressources. Certains disent même que c'est dans le but de s'acaparer cette ressource que l'expédition a était lancée. Il faut dire que le bénéfice n'en serait pas négligeable pour Hildegarde.

Terra était en vue. On pouvait la voir sur les ecrans de controle mais aussi par les observatoires installés sur certains des vaisseaux les mieux equipés. La belle planète rouge dégageait depuis peu une energie incroyable qui n'était pas comparable à la ressource en question et cette energie laissait penser à une relance de la machine de la vie comme jamais on ne l'avait observé. En effet le phénomène était spéctaculaire, les quelques millier de personnes qui y vivaient encore jusque là et dans un état de sommeil permanent était devenues de centaines de millier.

"Nous arrivons sur la planète. Merci de ne pas vous diriger vers les sorties avant qu'un responsable ne prenne en charge le débarquement."

Le vaisseau amiral était deja arrivé depuis plusieurs heures quand les suivants arrivèrent. Les jardin du Millenium d'Obsidienne étaient à présent remplis de vaisseaux de moultes civilisations. Pourtant cet endroit ne perdait en rien son charme divin tellement les vaisseaux étaient petits comparés à l'étendus verte que présentait fièrement le château gigantesque tout autour de lui. Reconnu comme le siège du Triumvirat c'est ici qu'on avait accepté de recevoir Hildegarde.

_________________
Si vous attaquez, merci de faire vous même le spoiler en respectant sa mise en forme et en tenant compte des régles élémentaires du calcul des dégats.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rp.actifforum.com/index.htm
Eiko Carol
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Age : 26
Prénom : Guillaume
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Mer 25 Juil - 19:56

Eiko avait accepté la proposition de son père adoptif, le roi de Lindblum, Cid Fabre. Elle monta donc avec lui à bord du magnifique Hildegarde qui était le nouveau petit bijoux de son père. Bien que sa décision l'ennuyait quelques peu, elle se trouvait maintenant au dessus de la ville et décolla.

La petite fille se trouvait seule dans un compartiment privé, son père étant parti accueillir de nouveaux passager. Elle admira donc la splendeur des murs et des meubles ornées de sculptures dorés. Mais elle commencait vraiment à s'ennuyer toute seule dans cette pièce qui était tout de même assez grande. Elle regarda alors par la fenêtre et remarqua un magnifique château. Le vaisseau devait être arrivé à destination. Elle était donc toute excitée à l'idée de pouvoir s'échapper de cet endroit ennuyeux. Elle coura dans tous les sens en traversant le vaisseau de long en large afin de rejoinde son père et ses invités. Arrivée dans ses jambes, elle le regarda puis regarda les autres personnes présentes tout en restant derrière son père. Certains avait un regard qui devenait pesant à la longue et décidea donc d'y mettre un terme en leur tirant la langue.

Tout le monde descendit dans le magnifique jardin du château où se trouvait également d'autres vaisseaux. Eiko se détacha de son père pour courir un peu partout. C'était un endroit rempli de couleurs vives et s'était donc très joli. Eiko s'y plaisait beaucoup mais son père lui fit signe de revenir auprès de lui, tout du moins afin qu'elle reste dans son champ de vision.

" C'est long... Pff. Je m'ennuie !"

La petite Eiko commencer à se forger une véritable réputation pour son sale caractère. Etant une petite fille très active, il lui fallait être toujours en mouvement. C'est pourquoi rester cinq minutes à rien faire devenait une éternité pour elle. D'autres personnes arrivèrent alors auprès de son père.

_________________
| J'ai un sourire triste ? Euh oui... |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xalad.forumactif.com
Genesis
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 332
Age : 30
Prénom : Josué
Niveau : 50
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Jeu 26 Juil - 1:07

Une forterresse si grande que même ses propriétaires n'auront pas de mal à se perdre s'ils ne se concentrent pas sur le chemin qu'ils doivent emprunter. Un labyrinthe... Ce château n'était rien d'autre qu'un labyrinthe... Accueillir les nouveaux arrivants pour leur prouver la bonne foie des occupants du Millenium d'Obsidienne aurait été un geste apprécié par l'Hildegarde cependant même avec un tel geste, des tensions seront inévitables et Genesis en était parfaitement conscient. Suffisait-il que Cloud revienne pour que Sephiroth ne veuille se battre... Quoi qu'il en soit, l'ainé des Crescent savait parfaitement qu'il était le mieux placé pour se montrer ayant été oublié de tous pendant une bonne dizaine d'année. Tué, détruit, enfermé dans les profondeurs de Deepground et enfin réveillé par la défaite de l'Omega avant d'être amené au Millenium où il avait accepté la cause louable d'une nouvelle bataille en l'honneur d'une divinité.

Les pas de l'expérience d'Hojo raisonnaient dans les couloirs de la forteresse, il n'y était pas depuis un long moment mais les lieux commençaient à lui être familiers. Vers l'entrée, il se dirigeait pour aller ouvrir les portes du château aux invités qui étaient depuis peu arrivés dans l'enceinte du Millénium. Ouvrir les portes était une chose commune que n'importe qui aurait pu faire mais Genesis n'y camperait pas pour dire bonjour à tout le monde, il se languissait d'ailleurs de voir autant de monde se perdre dans le château. Probablement que les personnes les mieux renseignées sur ces lieux parviendront à la salle de conférence où ils seront reçus. Peut être que certains croiseront des fantômes en se baladant... Genesis était souriant à ces pensées mais il savait qu'il ne pourrait pas faire ce qu'il voulait car les ordres de la divinité était formels et il ne voulait pas lui désobéir : il fallait prouver la bonne foie du Triumvirat... Impossible était le seul mot que Genesis avait répété jusqu'ici. D'ailleurs il était persuadé que leurs ennemis de toujours ne venait que pour voir de qui le Triumvirat était composé pour pouvoir prendre des mesures les concernant.

Genesis arriva devant la grande porte qui bloquait l'accès à tout ce monde, il l'ouvrit alors en grand et recula de plusieurs mètres pour attendre que les principaux intéressés n'entrent. Il entremêla ses bras et regarda la foule d'un air supérieur voire même méprisant... Il se doutait que ça allait mal tourner alors pourquoi se montrer aimable alors que se ne serait pas le cas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiem-of-fantasy.forumactif.us
Cecil Harvey
Commandeur de l'Hildegarde
Roi de Baron
Commandeur de l'HildegardeRoi de Baron
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 31
Prénom : Gautier
Niveau : 45
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Jeu 26 Juil - 1:47

Cette mission ressemblait presque a une mission suicide, mais il n'y avait plus grand chose capable d'impressionner un homme qui avait affronter la personnification de la haine entière de l'humanité...Et l'avais vaincu. Le Paladin Cecil Harvey avait décider de lié son pays, Baron, au force de l'Hildegarde née des cendres des Forces Alliées qui autrefois proteger le consortium d'Outerspace aujourd'hui devenu leur ennemis. Il avait laisser les clé du pays a sa femme Rosa et ordonner d'utiliser les Red Wings a la première tentative de percée ennemis. Il savait également qu'il pourrait compter sur le soutien des nains et de leur tank de combat, donc il n'était pas inquiet pour le déroulement d'une bataille contre les forces ennemis, si toute fois elle avait lieu bien sur. Mais cela avait diviser l'univers entier et semblait parfaitement faire le jeu de ce groupe du nom de Triumvirat. On ne pouvait pas dire que le Paladin avait envie de rencontrer ses gens, mais il n'avait pas le choix et s'executerai donc de mauvaise grâce, il fallait bien le dire.

Une fois la baleinière posée sur le sol de Terra, non lui du Millenium d'Obsidienne, le paladin sorti de cette dernière en jetant un dernier coup d'oeil au cristal, invention de son père Klu Ya qui servait a faire volé ce vaisseau. Il esquissa un mince sourire avant de descendre sur le sol de la planète. Les autres vaisseaux ne tardèrent pas a arriver. Cecil était confiant, si les choses tournait mal, il pourrait se reposer sur leur énorme puissance de feu pour assurer la survit des membres les plus faibles de leur groupe...Lui n'envisageait pas la retraite, ce n'était pas dans l'esprit d'un paladin de la trempe du jeune Sélénite. Il se trouva devant un magnifique palais et une porte s'ouvrit devant lui. Elle avait était ouverte par un homme blond habiller de rouge qui affichait un regard supérieur et méprisant a nos héros. Mais peut-importait le paladin. Il allait continuer sa route sans peur et avancer donc, les mains le long du corps...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimepouvoir.nice-forum.com/index.htm
Sephiroth
Pôle du Triumvirat
One Winged Angel

Pôle du TriumviratOne Winged Angel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 465
Age : 29
Prénom : Henry
Niveau : 60
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Jeu 26 Juil - 3:28

"-Je sais ce que tu penses, mais nous devons jouer le jeu. Un incident serait regrettable après tout ce que nous avons construit pour que le consortium nous accordeune once de confiance. Ces gens de l'Hildegarde, ils ne savent pas très bien quoi penser du consortium. C'est ce que nous voulions, pourtant certains sont encore dans le consortium en même temps qu'ils sont ici dans l'Hildegarde... Ils sont encore liés malgrès nos efforts pour les diviser."

Le premier des visiteurs venu pour chercher une réponse à ses questions mais aussi pour démasquer le triumvirat du vice dont ils étaient imbus était un grand chevalier à la stature noble et respectable. Il ne daigna pas se présenter voyant que Genesis le regardait d'un air des plus hautains mais il savanca jusqu'au pieds de l'escalier grandiloquent où l'attendaient Sephiroth et Genesis. Les deux hôtes recurent Cecil avec le plus grand des respects lui proposant de les accompagner dans la salle de reception préparée par les mages noirs de Kuja et les sous-fifres du somptueux palais qui en comptait des disaines d'autres comme eux voués à d'autres taches. La pièce approchait les 1000 mètres carré tant elle était grande et son plafond haut. D'immenses pillier de marbre blanc tenaient cette fresque aus représantations antiques gravée à même la pierre. Trois lustres de cristal eclairaient la totalité de la pièce. La lumière qui en jaillissait était anormalement forte, mais la pièce necessitait bien une telle lumière. Ce qui choquait n'était pas tant la luminosité effroyable des trois lustre mais plutot leur disposition plus qu'incongrue. Ils formaient un triangle equilatérale dont le centre de gravité etait traversé par un grande colone de lumière qui emetait depuis sous le sol de la pièce jusqu'au dessus du plafond de celle-ci.

La grande pièce avait été disposée de telle façon à ce qu'on puisse installer un grand nombre de personne de cultures différentes et de coutume différentes. On trouvait ainsi des bars autour de la pièce, des etages sur lesquelsdes tables de différentes formes avaient été installées. Mais aussi des tables rondes de périmètre suffisent pour accueillir douze personnes, d'autres rectangulaires servant à mettre en valeur un président d'assemblée et pour finir un table centrale, dont le centre était traversé par la colone de lumière, d'une forme circulaire. C'est autour de cette table que semblaient graviter toutes les autres. En réalité tous les plans parallèles où été installés toutes les tables avaient un même centre et tournaient lentement et en permanence autour de la grande colone. L'entrée de la pièce se fesait directement par cette colone qui servait de transporteur par un mécanisme complexe de copie de la structure atomique des objets entrants puis du déplacement instantané, en réalité à la vitesse de la lumière, de l'information jusqu'à un autre point choisit et une remolécularisation complete de l'objet transporté. Cela donnait l'impression que le déplacement avait été instantané alors qu'en réalité il avait duré quelques microsecondes, un véritable fossé.

On allait s'installer autour de la table. Tout ceci pouvait impressionner certains tellement l'endroit était inimaginable. Sephiroth lui commencait à en avoir l'habitude et n'était désormais plus que très surprit à chaque fois qu'il entrait dans cette pièce. Il assigna un siège à Cecil sur la tableronde et vint à son tour s'assoir sur un siège surélevé.

"-Nous sommes nombreux aujourd'hui mes amis pour parler de quelque chose qui nouys a rendu fiers. Nous les Terrans sommes heureux de vous recevoir ici pour que nous puissions vous expliquer la nature de cette fierté tout à fait justifiée. Terra renait !"

Sur ces mots le silence fit loi. Terra, la planète satellite dévastées par le temps et mourrante, aurait put retrouver sa vitalité ? Pour tous laréponse était évidente mais l'homme au visage caché par un masque venait de leur affirmer que le contraire se produisait. Qu'avait à cacher cet homme pour ne pas montrer son visage ? Il voulut tout de même prouver ses dires enactivant l'hologramme explicatif qu'il avait préparé. On y voyait la planète et son energie vitale, symbolisée par une lueure rouge, croitre tout au long de la présentation et dans toutes les directions de la surface de Terra.

"-Comme vous pouvez le voir ici, un miracl s'est produit non sans cause. Nous avons relancé la planète grâce à l'energie du monde du cristal, source de la vie. Je concois qu'il puisse être inconcevable que Terra puisse avoir renaitre mais c'est pourtant la vérité."

La vérité était une chose que Sephiroth aimait bien modifier voire même inventer parfois afin de semer l'erreur dans la pensée d'autruis. Ici, malgrès un diagramme parfait, la vérité était de toute pièce inventée. La présence du créateur de toute vie était la véritable cause du reflux d'énegie vital constaté sur Terra mais dans l'audience aucun n'était capable de desceller le mensonge de la vérité. Pour cela encore aurait il fallut qu'ils cherchent véritablement cette réponse. Sephiroth en était conscient, ils n'étaient pas venus chercher cela, s'était le reconnaitre lui et d'autres ennemis des planètes de l'Outerspace qui était le véritable et unique but de cette rencontre. Raison du masque qu'il portait. Des mages noirs vinrent apporter des repas à chacun des invités et l'on commenca à se repaitre tandis que les conversation allait bon train.

_________________
-Il n'existe ni bien ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour l'utiliser.-


Dernière édition par le Lun 30 Juil - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terredumillieurp.editboard.com/
Lenne
Chevalier de l'Hildegarde
Posteur du 3000ième
Chevalier de l'HildegardePosteur du 3000ième
avatar

Féminin
Nombre de messages : 301
Age : 25
Prénom : Trisha
Niveau : 42
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Jeu 26 Juil - 4:10

Un bien étrange message… voilà ce qu’avait pensé Lenne en lisant, ou plutôt en entendant, ce fameux message qui convoquait les membres d’Hildegarde sur la planète de Terra. Lenne s’était diriger vers le hangar principal sans dire un mot, cependant toujours sceptique à ce message qui était tout de même inhabituel, mais elle n’en fit pas un drame. Comme d’habitude, sa curiosité avait reprit le dessus, et puis de toute manière, tout les membres de l’Hildegarde était convoquer à cette rencontre, la chanteuse n’avait donc pas le choix de s’y rendre. Sans posé de question, même si son regard semblait en posé des milliers, Lenne entra dans un des vaisseaux qui lui fut assignés, direction pour Terra. Tout le long du trajet, Lenne ne faisait que réfléchir. De toute manière, peu importe le nombre de questions qu’elle se poserait, la chanteuse savait qu’elle aurait réponse à ses questionnements lors du débarquement. Elle savait que les membres de l’Hildegarde de toutes les planètes peuplant l’Outerspace s’y trouveraient. Certains qu’elle connaissait peut-être, d’autres non. Bien que Lenne ne doute que d’autres membres de l’Hildegarde se trouvaient sur Spira, car dans ce vaisseau, elle était seule. Personne de Zanarkand, ou d’autres parts à Spira, n’avait embarqué avec elle. Sans doute était-ce la raison de la nervosité résidant dans les faits et gestes de la jeune femme. Lenne passait nerveusement sa main dans ses cheveux, attendant patiemment la vue de la planète rouge. La douce Errante finie d’ailleurs par voir, sur un écran de contrôle, l’image de cette planète. Cette dernière était bien étrange d’ailleurs. L’énergie qu’elle dégageait, était bien plus omniprésente qu’avant, selon les rumeurs. Lenne attendit donc que le vaisseau se pose, et ne lui montre l’endroit de sortie, pour finalement posé pieds sur cette somptueuse planète…

La chanteuse remarqua évidemment combien de vaisseaux étaient présents. Beaucoup plus qu’elle ne l’avait pensé en tout cas. Alors qu’elle s’approchait à petits pas timides, elle remarqua une petite fille, courant dans tout les sens, l’air excité de voir autant de personnes arrivées en même temps. Lenne ne lui accorda cependant pas plus d’attention et regarda les autres arrivants. Son regard s’attarda sur un homme aux cheveux clairs, qui s’approchait lentement des escaliers menant à un magnifique château que Lenne n’avait jamais vu. En haut de ses marches de tenaient un homme au regard imposant, voir même hautain. Lenne reconnu là l’attitude du Triumvirat… Elle fronça un peu les sourcils, mais son attention fut de nouveau attirée par cet homme qui s’avançait sans crainte vers la grande porte à présent ouverte. Lenne ne trouva cependant pas de raison de rester à l’arrière, puisqu’ils avaient été convoqué, ce n’était pas pour se faire attaquer par le Triumvirat de toute manière. La demoiselle s’approcha alors en marchant vers l’escalier, puis, prenant une petite respiration, Lenne monta les escaliers à son tour, suivant cet étrange homme, ainsi que les deux autres qui, évidemment, était de l’autre coter. Le coter obscure disait-on. Mais alors qu’elle suivait les trois êtres, Lenne se posait toujours les mêmes questions. S’ils étaient leurs ennemis, pourquoi les avoir convoqués ? Certainement pas pour une trêve, tout de même. La chanteuse n’y croirait pas si c’était le cas. Elle les suivit jusqu’à une salle qui lui coupa immédiatement le souffle… C’était d’une beauté inouïe ! Cependant, Lenne ne s’attarda pas plus sur cette belle salle, car il était maintenant temps de prendre place. La chanteuse revit de nouveau cet homme croisé plus tôt. Elle balaya la salle de son regard, mais Lenne ne croisa personne de Spira. Elle en était donc la seule représentante. La jeune femme soupira, ce faisant par contre discrète, puis elle s’approcha de la table ronde avant d’y prendre place, exactement à la gauche de l’individu à la chevelure nacrée. Le dos droit, les mains délicatement déposés sur ses jambes entrecroisées, Lenne tourna ensuite la tête vers celui qui semblait les accueillir ici…

Il prit la parole, alors que tous les invités étaient maintenant entrés. Il affirma qu’aujourd’hui, ils étaient tous présents pour une raison qui rendait fière les Terrans. La nature de cette planète semblait reprendre vie selon ses dires, et même, il en semblait si fière que Lenne arqua un sourcil, curieuse d’en connaitre la suite, mais sceptique concernant la renaissance de cette planète qui se mourrait jadis. En guise de preuve, le jeune homme fit apparaitre un hologramme où l’on voyait très clairement la planète rouge. Terra. Une sorte d’énergie l’entourait, s’accroissant à chaque secondes, alors qu’il reprenait la parole. Il affirma que, certes, il semblait impossible que Terra ai retrouvé de la vitalité, mais pourtant, à ce que Lenne pouvait le voir, c’était la pure vérité. Elle le voyait sur cet hologramme judicieusement conçu. Sephiroth cessa alors de parler, laissant place à des mages qui s’approchèrent sans dire un mot, des plats sur les bras. Un vint en déposé un devant Lenne, qui cependant n’y toucha pas immédiatement. Non pas qu’elle doutait de quelque chose, c’était simplement qu’elle n’était pas fin gourmet, et que de toute manière, la faim ne semblait pas la prendre cette fois-ci… Les conversations reprirent, laissant un moment de répit à Lenne qui ne dit pas un mot. Personne de Spira ne se trouvait ici, et cela la tracassait quelque peu, il faut dire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xiah
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 25
Prénom : Trisha
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Jeu 26 Juil - 5:11

C’était encore silencieux dans le Millenium. Seul les divers vaisseaux arrivant dans l’enceinte de ce même Millénium était percevable des oreilles. Les fenêtres étant un tantinet ouverte, tous pouvaient entendre les dizaines de vaisseaux. Un écho lent se faisait entendre dans un des différents couloirs de cette forteresse où l’on pouvait très facilement se perdre, même en étant le propriétaire des lieux. Un écho, un claquement strident qui brisait le peu de silence qui régnait en ces lieux, se faisait entendre dans ce même couloir et les salles avoisinantes. Une femme apparemment, marchait d’un pas loin d’être pressé, dans le corridor, observant ces lieux qui n’étaient pourtant pas si nouveau pour elle. Cette dame, possédant un regard de braise qui contrastait avec ses cheveux d’un bleu foncé, n’était nulle autre que Kosmos. Une des plus récentes recrues du Triumvirat. Elle savait bien, qu’en ce moment, des membres d’Hildegarde débarquaient de ses vaisseaux, mais Kosmos n’avait pas l’intention d’aller les accueillir comme le faisait Genesis et Sephiroth. Elle préférait conserver ce rôle qui lui était si cher, celui de celle que personne ne voyait, sauf sous demande. Sephiroth n’avait jamais demandé à ce que Kosmos les aident à salués leurs invités, même si cela aurait été polie, certes. Donc, Kosmos restait dans ce couloir inerte de toute vitalité, sauf la sienne. En fait, elle était dans le couloir parallèle à celui menant à la grande porte d’entré. Alors qu’elle cessa de marcher, ce concentrant sur les sons avoisinants, les fines et délicates oreilles de Kosmos perçurent les bruits de pas de Genesis dans l’autre couloir. C’était donc maintenant que les invités des différentes planètes allaient finalement pénétré en ses lieux. Un sourire narquois éclaira le visage pâle de Kosmos, alors qu’elle reprenait le pas vers le grand salon, toujours fidèle à son propre mutisme.

Bien qu’elle vienne de Spira, plusieurs personnes pourraient penser que Kosmos provient de la planète de Dol, car elle porte une armure aux multiples couleurs entremêlés, causant un effet d’arc-en-ciel brouillé. Cette même armure est moulante, sauf pour certaine partie où des morceaux de métaux ressortent, pour en amplifier la protection. Les pas de Kosmos cessèrent alors qu’elle entendait Sephiroth parler dans l’autre couloir, s’adressant vraisemblablement à Genesis. La jeune femme attendit à nouveau quelques instants, avant de soupirer, et ce malgré ce sourire sur ses lèvres, et de continuer son chemin. Le grand salon n’était pas loin, mais elle voulait attendre que les invités soient tous entrés pour finalement entré, mais en restant tout de même dans l’ombre. Adossé contre un mur, Kosmos observa les invités provenant de l’Hildegarde passé, sans dire un mot. Ils ne semblaient pas la remarquer, trop absorbé par les décorations embellissant la pièce dans laquelle ils entraient tout juste. Les premiers arrivés furent un homme à la carrure imposante, un roi aurait-on dit. La deuxième était une femme, jeune et resplendissante, cependant Kosmos ne ressentait pas en elle une forte présence de vie, comme si elle était morte, mais en étant toujours dans ce bas-monde. Contrairement à Cecil, Lenne semblait contrarier de quelque chose. Peut-être du fait qu’elle était la seule représentante de Spira ? Car oui, Kosmos avait reconnue cette femme. Qui ne connaissait pas Lenne sur sa planète… Chanteuse et Invokeuse, morte pour l’amour. Une Errante toujours à la recherche de celui qu’elle aime. Kosmos poussa un profond soupir, alors que maintenant, Sephiroth entra dans le grand salon. Kosmos ne le suivit pas. Visiblement, elle ne comptait pas entrée.

Pas maintenant en tout cas. La jeune femme à la chevelure bleutée ne comptait pas faire son entrée maintenant, laissant Sephiroth faire son discourt une fois que les invités furent à leur place. Malgré qu’elle ne fût pas directement dans le grand salon, Kosmos entendait quelque peu ce que disait Sephiroth. Il parlait de Terra, eh oui, le soi-disant sujet de cette rencontre entre le Triumvirat et l’Hildegarde. Kosmos resta les bras croisés dans le couloir, tapis dans l’ombre, la tête baissée, attendant patiemment, les yeux fermés, que Sephiroth ai terminé de parler. Cependant, lorsqu’il fini son discourt, l’étrange demoiselle n’osa pas entrer maintenant. Elle n’entrerait que si on faisait appel à elle. Kosmos ouvrit alors lentement les yeux, silencieuse, mais concentré sur son environnement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiko Carol
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Age : 26
Prénom : Guillaume
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Jeu 26 Juil - 11:56

Il était difficile pour Eiko de renoncer à l'envie de suivre tous ces gens à l'intérieur de ce somptueux château. Mais malheureusement pour elle, son père l'obligea à restée auprès de lui. La petite fille poussa donc un soupir puis partie devant, tout en gardant une distance convenable avec son père. Presque tout le monde était rentré maintenant et ils se dirigèrent vers une salle de conférence, sans doute. La jeune demoiselle retourna vers son père car malgré son apparence d'aventurière, elle trouvait cette endroit effrayant. D'après ses souvenirs, Eiko ne se rappelait pas avoir vu ce château lors de son passage sur Terra, quelques temps auparavant. Il faut dire aussi que la planète ne se limitait pas qu'au Pandémonium, aujourd'hui détruit.
Tous entrèrent dans la salle de conférence... sauf Eiko, qui fut interrompu par son père. Il lui expliqua que cette réunion n'était pas faite pour les petits enfants et qu'elle ne comprendrait surement rien à la discussion. Elle croisa et bouda à son père. Elle qui aurait tant aimé voir cette magnifique salle avec en son centre un pilier de lumière... Il faut croire qu'une gamine de 6 ans n'avait rien à faire là. Alors son père rentra dans la salle puis la porte se referma. De l'extérieur, elle pouvait tout de même entendre les paroles des autres. Mais cela la lassa rapidement et elle commença à s'adossait contre le mur froid puis à s'asseoir. Une petite chose sortit alors de sa poche en tournoyant sur elle même ce qui la remodeler pour finalement atteindre sa taille finale, c'est à dire pas très grand. Il s'agissait d'un petit mog possédant une petite boule orange sur sa tête.


" On est plus que toutes les deux, Moug... "

Le mog ne lui répondit pas, ce qui n'était pas dans son habitude. En effet, Eiko avait découvert il y a quelques temps de cela que son mog était en fait une chimère qui la protéger depuis sa naissance. Bref, depuis ce jour-là, Eiko et Moug se parlait tout le temps. Mais la petite fille et lui se comprenait également sans les mots, puisqu'avant la petite bestiole ne parlait pas beaucoup.

" Quoi ? On est pas seules ? "

Le mog hocha la tête de haut en bas puis Eiko scruta alors les environs. Il faisait sombre dans ce couloir et depuis que son ami lui avait dit qu'ils étaient sans doute accompagnés, la petite fille ne se sentait pas rassurée. Elle regarda vers la porte puis vers l'autre bout du couloir mais ne vit personne. Alors, sans doute pour se rassurer, Eiko dit à Moug.

" Il y a plein de monde dans la salle d'à côté. Je suis sûre que c'est d'eux que tu parle. Et puis ils ont pas l'air si méchants... N'est-ce pas ? "

Sa méthode ne marcha pas beaucoup et Eiko resta donc sur sa garde le temps de la discussion.

(Pourquoi papa m'a obligé à l'accompagner ?? J'aurais préféré retourner voir Grenat...)


[Voilà j'ai édité quelques trucs en ce qui concerne le mog ! Mais il me semblait également que Moug était une fille et pourla chimère, je le savais aussi mais j'avais tout de même un petit doute]

_________________
| J'ai un sourire triste ? Euh oui... |


Dernière édition par le Jeu 26 Juil - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xalad.forumactif.com
Genesis
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 332
Age : 30
Prénom : Josué
Niveau : 50
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Jeu 26 Juil - 14:30

[Moug est Marthym, mais dans le jeu Eiko l'appelle "elle" ^^]


Sephiroth prenait à coeur la cause pour laquelle il luttait et Genesis se devait de le suivre malgré qu'il ne le désirait pas. Il reprit un air normal en marchant sur les pas de son frère jusqu'à la salle de réception où Sephiroth prit place suivi du paladin puis de pas mal d'autres personnes venues des différents mondes que Genesis auraient aimer visiter pour certains... Les tables se remplirent rapidement mais très peu de monde n'osait se mettre à la même table que Sephiroth ce qui fit sourire Genesis qui se disait que héros ou non, ils n'étaient pas vraiment courageux. Genesis aurait pu éclater de rire en voyant le roi Fabre laisser sa fille dehors et il se retint affichant un large sourire sur son visage... Finalement, ça allait peut être se passer mieux qu'il ne le pensait mais la rencontre n'avait fait que de débuter et il restait encore pas mal de choses à échanger... Comme le repas qui suivrait le discours de Sephiroth... Discours qui d'ailleurs avait commencé d'une manière que Genesis n'aimait généralement pas. Une phrase énorme de bienvenue qui pourrait se résumer en deux mots, Sephiroth se montrait au moins convainquant et toujours plus que son ainé qui restait non loin de sa table les bras croisé mais sans pour autant s'installer à la table...

Sephiroth ne parla pas beaucoup ensuite laissant les images le faire pour lui. Même Genesis aurait pu croire à ses fariboles s'il n'avait pas été au courant de la vérité et il se rendait compte à quel point son frère était lui aussi doué pour ce genre de choses appelées la manipulation par ceux qui la subissait. Pour Genesis, ce genre de chose était tout à fait normal et ne consistait en fait qu'à obtenir ce qu'on voulait de la manière la plus facile possible. Le repas allait donc commencer et les discussions allaient prendre le dessus, c'est le moment qui serait le plus intéressant, le moment où les "héros" allaient sûrement manifesté leur désacord pour voir Outerspace sous une telle menace que représentaient les membres du Triumvirat composé principalement des ennemis principaux des différentes planètes. Bien que Genesis n'ai jamais montrer la moindre hostilité à Gaïa, il savait où était sa place et c'est pourquoi il n'était pas encore assis... Les mages noirs apportaient le repas et, sans rien dire à personne, il traversa la salle pour aller derrière une des nombreuses portes visibles dans cette pièce. Il n'avait peut être rien dit à Sephiroth, mais ce dernier se doutait de ce qu'il était allé faire : les mages noirs arrivant des cuisines, Kosmos serait encore dans les couloirs à attendre, était-ce par timidité ? Dans tous les cas, rester dans l'ombre n'aiderait en rien au Triumvirat qui ne pourrait certainement pas lutter contre autant de monde en même temps même si Genesis et Sephiroth ensemble feraient des dégâts plus qu'immaginables.

Tandis qu'il traversait la pièce, les regards se tournaient vers Genesis qui se contentait de ne regarder personne et garder la tête haute. Il franchit la porte qu'il visait puis il arriva dans un couloir sombre qui n'avait pas été éclairé pour la simple raison qu'il n'était pas censé être utilisé et que l'Hildegarde n'aurait aucune raison de l'emprunter. Ce couloir pourrait ramener à l'entrée comme dans les cuisines si on savait où on allait cependant et Genesis aurait très bien pu faire un tour pour ne pas avoir à repasser par le passage qu'il venait d'emprunter, il ne désirait cependant pas laisser Sephiroth seul trop longtemps, non pas qu'il risquait de faire des erreurs puisqu'il semblait prendre cette mission à coeur, mais que si une bagarre se déclarait, il serait mieux qu'il ne soit pas seul face à autant de monde... Genesis rencontra alors Kosmos dans le couloir et il s'arrêta devant elle jusqu'à ce qu'elle se rende compte de sa présence. La lumière sortait de la salle pour éclairer une partie du couloir dans laquelle ni Genesis, ni Kosmos se trouvaient. Genesis engagea alors la discussion pour inviter cette mystérieuse femme à le suivre à la table.

- La présentation de Sephiroth s'est achevée. Les mages noirs apportent maintenant de quoi manger et malgré toute la bonne volonté que nous y mettons, la certitude d'une trève ne sera pas présente : tout le monde sait probablement à qui ils ont affaire même si les seigneurs Kefka ou Kuja ne sont pas présent actuellement. Ta présence à notre table serait par conséquent appréciée si tu conviens à me suivre...

Genesis s'écarta du passage et attendit que Kosmos prenne une décision : allait-elle suivre ou resterait-elle dans l'ombre ? Elle était venue jusqu'ici, il serait stupide de ne pas entrer manger... Peut être que seul le long discours de Sephiroth l'avait plus intéressé que le repas... Si elle était venue pour le long discours, Genesis comprendrait qu'elle soit déçue. Sephiroth n'avait pas pour manie de faire des discours digne de l'ancien président Shinra. D'ailleurs la visualisation avait bouché un manque cruel d'envie de parler et s'était sûrement montrée plus convainquant que Sephiroth lui même. Attendant la réaction de Kosmos, Genesis écoutait le moindre bruit signifactif d'une tension dans la salle ; pour le moment, les discussions commençaient à prendre le dessus et ces discussions ne semblaient pas encore trop costaudes. Sephiroth serait probablement en train de parler à ce paladin ou peut être la fille qui s'était mise à la gauche du paladin. Le roi Fabre n'étant pas très loin non plus aurait peut être des questions à poser, il ne faudrait donc pas traîner pour pouvoir entendre ces discussions...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiem-of-fantasy.forumactif.us
Garland
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Age : 29
Prénom : Antoine
Niveau : 50
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Jeu 26 Juil - 14:38


Hs: Il me semble que moug est en réalité Martym, une invocation de lumière et que c'est un homme.

En voyant Garland marcher d'un bon pas dans les couloirs du Millenium, un observateur quelconque aurait pu croire qu'il était en retard à la réunion. En effet, celle -ci avait commencé depuis quelques bonnes minutes et le chevalier n'y brillait pas par sa présence. Mais cet observateur aurait négligé une chose: Un chevalier noir n'est jamais en retard. Ce sont les autres qui sont en avance.

En fait, Garland s'était penché sur un problème délicat: La lumière omniprésente en ces lieux irritait grandement l'œil de notre antique chevalier et celui çi avait enfin trouvé un moyen de vivre ici. Lors de son passage à Estar, l'antipaladin avait eu la présence d'esprit d'y acheter un objet qui, au dire du vendeur, le protégerait contre la douloureuse luminescence du créateur. Cet article miraculeux n'était autre qu'une paire de lunette de soleil.

Le problème, c'est qu'un chevalier noir ainsi vêtu n'imposait plus du tout le respect! Garland avait bien songé à cacher ses lunettes sous son casque, mais la réunion d'aujourd'hui comprenant un banquet, il pouvait difficilement conserver son heaume toute la soirée!

Soupirant, le chevalier noir avait donc enfilé sa plus belle armure, sa cape, son casque, ses gantelets, jambières et tout son équipement, avait pris son épée noire et ainsi affublé, filait vers le lieu de la réunion.

Arrivé devant une entrée annexe de la grande salle, Garland remarqua deux choses. La première, dans un des rares coins d'ombre du palais, était l'une des jeunes recrues du Triumvirat, Krosmo ou Kosmos Garland ne le savais plus, qui semblait attendre quelque chose. La seconde était une enfant. Une gamine qui ne devait pas dépasser les six ans et qui n'avait rien à faire ici!

Sans plus attendre, le chevalier noir glissa un oeil discret dans la salle afin d'observé les invités.

Sephiroth et Genesis étaient là, faisant un petit discours aux membres des forces alliers. Le regard de Garland glissa de ses deux compatriotes vers la table ou étaient installés les invités et son cœur se serra. Au premier rang, aucun doute possible, se trouvait un paladin. Et pas n'importe quel paladin! Un maître du genre! Un roi comme l'attestait les symboles royaux de son armure!

[color=#cccccc]

Soudain, Genesis sortit du couloir et s'approcha de la nouvelle recrue. Sans plus attendre, Garland décida d'entrer, en se faisant remarquer comme à l'accoutumé.

Ouvrant la porte avec une force prodigieuse, Garland pénétra dans la salle d'un pas rapide, puissant et décidé. L'espace d'un instant, il sembla faire plus froid et plus sombre dans la pièce, mais cette impression s'évanoui rapidement, laissant une légère marque de terreur dans l'esprit des invités. Surpris, tous les membres de l'assemblée se tournerrent vers le nouveau venu et toutes les conversations se stoppèrent net. Garland imagina leurs effrois en voyant la sombre armure, l'épée noire et le casque qui ne laissait entrevoir que ses yeux terrifiants pour qui les contemplaient trop longtemps.

Sans laisser de répit aux invités, le chevalier noir s'inclina dans une parfaite révérence et s'adressa à la foule sous un ton diplomatique mais qui laissait entendre des accents impérieux:

-Pardonnez mon en entrée un tantinet brusque, mais je ne voulais pas rater un aussi bon dîner. Bon appétit mesdames et messieurs et bienvenu sur Terra.
[color:7f5d=#cccccc:7f5d]
Sans se défaire de sa démarche puissante, le chevalier noir se dirigea vers la table qui lui avait été attribué et ôta son casque, laissant apparaître son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuffie Kisaragi
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 218
Age : 35
Prénom : Kristy
Niveau : 38
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Jeu 26 Juil - 15:36

Yuffie était arrivée par un vaisseau, elle était pour l'instant la seule a vouloir venir. Elle atterri alors a Terra, elle ne connaissait pas tout se monde et c'était perdue pas mal de fois avant de trouver enfin la bonne route, c'est donc pour cela qu'elle arrive en retard. Quand elle fini de déposer le vaisseau un peux en catastrophe, mais le vaisseau a rien eu de mal, elle descend alors du vaisseau et relève ses lunettes sur sa tête. Elle regarde alors l'immense château en face d'elle, appparement tout le monde était déjà dans le château. Elle avance alors vers l'entrée du château en regardant les alentours, elle avançait doucement même si elle était en retard, elle examiner le lieu. Elle s'arrête alors devant l'entrée en reflichissant et examinant toujours le lieu.

" Je me demande qui je vais trouver dans se château ? Enfin, je verrai bien. Dommage que Cloud m'as pas suivit."

Elle entre alors dans l'immense château, elle ne savait pas trop ou aller alors elle suivait le couloir, elle appercut deux personne, un homme et une femme mais elle n'en fait pas attention et continue sa route. Elle entre alors dans une grande pièce avec une grande table et plusieurs personne assit a cette table, mais quand elle appercut Sephiroth elle fut a la fois surprise et aussi méfiante. Apparement les personne allait manger, donc Yuffie s'installe sur une chaise pas loin de Sephiroth tout en continuant de l'observer d'un air méfiant. Elle ne touche cependant pas a son repas et reste attentive a tout se qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecil Harvey
Commandeur de l'Hildegarde
Roi de Baron
Commandeur de l'HildegardeRoi de Baron
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 31
Prénom : Gautier
Niveau : 45
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Jeu 26 Juil - 17:57

Il est vrai que l'air de Genesis n'encourageait pas au dialogue, mais le paladin avait autre chose a faire que de s'en inquièter. On l'avait prevenu que les personne de se triumvirat était peut recomandable, mais il avait entretenu l'espoir que Golbez ou Fu So Ya en fassent parti. Malgré l'architecture melangeant habillement l'ancien et l'High Tech, ni le sélénite et encore moins le sorcier n'était présent. Sephiroth c'était presenter masquer a nos héros, mais le paladin ne s'en offusca pas le moins du monde. Ca nature bienveillante l'amener a faire confiance a tout le monde dans le premier regard, chose qui n'était pas vraiment pour assurer la sécurité du groupe. Les autres l'avait suivit, mais avec ca stature, Cecil faisait figure de Leader, il était d'ailleur d'un point de vue militaire le mieux gradé de l'assemblé. Même au niveau politique, son statue de roi de Baron le rendait incontournable, la puissance militaire du royaume n'était pas négligeable, avec ses innombrables vaisseau composant les Red Wings et le talent de la garde royale. Mais cela semblait representer bien peu de chose face a la grande pièce ou le banquet de rencontre se déroullerait. Genesis disparut dans un couloir obscure tandis que Sephiroth indiquait au paladin un siège sur une table ronde. Les mecanismes si complexe de cette pièce ne furent pourtant d'aucun mystère au jeune homme : il faut dire qu'avec un patrimoine génétique comme le sien, la mécanique n'avait que peu de secret pour lui, mais la magie également. Même si il ne portait plus l'épée légendaire, héritage de son père, pour une épée plus puissante, Cecil avait toujours une grande place dans son coeur pour le paternel qu'il n'avait pas connu.

Il s'assit donc a la table, Lenne venant prendre place a la gauche. La jeune érrante semblait dénué d'energie vitale, mais le Paladin n'allait pas s'amuser a faire un scandale dès le début. Au contraire, il adressa un sourire a la jeune femme, le genre de sourire qui donnait envie de lui faire confiance. Comme beaucoup de héros légendaire, Cecil avait eu cette capacité qui lui permettait d'inspirer naturellement confiance. Même a l'époque ou il arborait encore une armure sombre, il était quelqu'un vers qui l'on se tournait naturellement. Son aura seule était fédératrice, les pouvoir de Paladin l'avait rendu encore plus puissant. Puis il tourna son regard vert émeraude vers sa propre main gauche, et la bague de mariage representant le serment d'eternité qu'il avait échanger avec Rosa le jour de son courronnement...L'esprit du paladin semblat pendant quelque seconde ailleur, proche du coeur de celle qu'il aimait plus que tout probablement. Le discour de Sephiroth sur le renouveau de Terra ne trouva que peu d'echo au oreille de Cecil. Mais il remarqua que Cid Fabre semblait méfiant. Cecil s'était opposé a son départ, car il avait crain de ne pouvoir assurer sa sécurité en cas de bataille. Mais il devait admettre qu'il n'avait pas mieux que le roi de Lidblum pour négocier...

Le passage de Garland lui fut bien remarquer par le paladin. Il avait laisser un froid dans la salle auprès de ses convives, sa seule aura inspiré mort, destruction, mais aussi le néant, chose qui étonna le roi de Baron. En effet, le néant était un élement qu'il avait cotoyer face a Zeromus au centre de la lune, il ne pensait pas le retrouver ici...Il lui faudrait garder cet homme a l'oeil, car le néant était probablement la seule chose capable d'apporter la méfiance dans l'esprit des serviteurs du dieux du bien...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimepouvoir.nice-forum.com/index.htm
Kuja
Pôle du Triumvirat
Angel Of Death
Pôle du TriumviratAngel Of Death
avatar

Masculin
Nombre de messages : 344
Age : 29
Prénom : Romain
Niveau : 60
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Jeu 26 Juil - 18:50

"C'est de plus en plus amusant maintenant... J'étais sûr qu'ils viendraient ici. Les choses se passent exactement comme nous les avons prévues...".

*Kuja sortit alors de ses somptueux appartements, et pris la direction de la grande salle dans laquelle étaient réunis les invités, ainsi que certains membres du Triumvirat, dont Genesis, Garland et Sephiroth. Le génôme était bien entendu enclin à venir accueillir en personne les nouveaux venus. Après tout, ces derniers ne faisaient que se poser de légitimes questions, et il était du devoir du Triumvirat de leur apporter les réponses attendues, avec une (relative) bonne volonté. Il était très facile de se perdre dans l'immensité du Millenium d'Obsidienne. Heureusement pour lui, Kuja y résidait depuis quelques temps maintenant, et commençait à s'y déplacer instinctivement, sans risque de s'égarer. Il parvint ainsi à atteindre le téléporteur menant à l'assemblée avec célérité. Il était possible de se rendre dans la salle en passant par les multiples pièces et couloirs de l'immense palais-forteresse, mais même si l'on connaissait parfaitement la géographie des lieux, une durée importante était requise afin d'y accèder. Le génôme, qui emprunta donc le téléporteur, arriva donc instantanément dans la salle où s'y trouvaient les hôtes, faisant son entrée par la colonne centrale. Néanmoins, Kuja s'arrêta à l'un des moult étages de la pièce, et décida de descendre rejoindre ses compagnons et invités à pieds.*

Kuja : "Faîtes mijoter une soupe d'âmes appelée "Brume". Puis, versez-la dans un bol de véritable magie noire et faîtes chauffer..."

*On pouvait entendre la voix narquoise, mais calme et posée du génôme raisonnant dans la pièce. Elle se rapprochait peu à peu de la table à laquelle était installée membres du Triumvirat tout comme membres de l'Hildegarde, autour d'un même repas. Après quelques instants, on pouvait dicerner l'ombre de Kuja, qui enfin fit son apparition aux yeux de tous en écartant les bras levés vers le plafond.*

Kuja : "Les mages noirs, ne sont-elles pas des créations merveilleuses ? Formatées tel que vous le souhaitez, ces vigoureuses petites poupées éxécutent la moindre de vos volontés avec une servitude des plus remarquables."

*Kuja se recoiffa alors comme il en avait l'habitude, en rabattant gracieusement avec sa main droite son élégante mèche de cheveux avant.*

Kuja : "Oh, mais je n'ai pas eu la délicatesse de me présenter... Veuillez me pardonner, je ne suis autre que le seigneur Kuja, pôle du Triumvirat, et son dernier représentant aux yeux du noble Consortium. Mais je vous en prie, nous allons poursuivre cette conversation autour de ces succulents mets que nos mogs ont eu la suavité de nous concocter !"

_________________
-The weak lose their freedom to the strong, and it is the providence of nature that only the strong survive...-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth
Pôle du Triumvirat
One Winged Angel

Pôle du TriumviratOne Winged Angel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 465
Age : 29
Prénom : Henry
Niveau : 60
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Ven 27 Juil - 0:46

"-Alors ainsi vous venez en observateurs ? Il est vrai que nous ne sommes pas très liés avec le reste du monde, je comprends votre suspicions. Nous sommes les dignes représantants de Terra à présent. Notre belle civilisation renais à travers nous. Le phénomène est peut etre difficile à comprendre au premier abbord mais lorsque vous aurez vu la facon dont nous utilisons cette nouvelle energie vous comprendrez combien elle peut etre optimisée, bien mieux que dans ces moteurs de vaisseaux que nous avions deja fournis au Consortium d'Outerspace."

Tel était le discours que tenait le seul homme masqué de l'assistance au roi Cid. Ce dernier avait particulièrement apprécié le geste du Triumvirat qui lui avait fournis des moteurs bien plus performants que ceux fonctionnants à la brume ou encore les vieux moteurs à vent. Cependant ce geste n'avait pas été totalement dépourvu d'esprit commercial et la nation de Lindblum s'était engagée à fournir des matières premières et des produits alimentaires. On retrouvait par exemple des grains de Coubo et des Legumes Gyshal dans le plat que proposaient les mages noirs aux invités.

Sephiroth se tenait parfaitement droit, et ne penchait la tête sur sa droite que lorsqu'il devait parler avec son voisin. Le roi Cid lui appréciait l'attitude du Triumvirat mais néamoins ne se permettait pas de mettre en doute les accusations portées contre eux et le masque n'allait pas véritablement en la faveur de la confiance. Il avait ouï dire que Kuja se trouvait mélé aux affaire du Triumvirat. Cet homme la ne tenait aucune place dans le ooeur de Cid mais bien dans ses souvenirs pour être le kidnappeur de sa femme. Ses souvenirs ne le trompait pas et il savait que ce même Kuja était un être sadique et egoïste qui aimait jouer avec la vie des gens et de plus qui avait enfemré le roi lui même dans une cellule de son palais. Sephiroth savait parfaitement quel était le véritable but de cette réunion et plutot que de fuir ce sujet il fut le premier à le mettre dans la conversation.

"-Mais dites moi, vous ne pouvez véritablement penser que nous nous convaincrons que votre venue ici n'était poussée que par la seule envie de comprendre le mécanisme qui anime Terra, le pensiez-vous ? Il est clair que vous êtes également là pour autre chose. Vous me vériez honnoré de vous entendre confirmer mes soupcons."

D'un air ironique sans être suspicieu ces paroles jetaient sur la tactique de son voisin un grand froid. Ainsi il avait choisit de jouer la carte du franc parler. Du moins le discours laisser entendre que Sephiroth savait pertinement ce qui se tramait ici. Au debut surprit puis enfin de nouveau serein le roi Cid répliqua comme si le fourvoiement de Sephiroth insultait la franchise de ses invités. Evidement un roi se devait de savoir jouer la comédie mais il ne tromperait ici que les personnes non averties et surrement quelques crédules hommes de mains qui se permettaient d'écouter les conversations de loin. Il fallait vraiment avoir l'oreille fine pour les avoir entendu dans tout ce bruit. Sephiroth fit ses excuses au roi et s'en retourna vers une personne qui pourrait obliger le roi à avouer. Ce n'était pas tant qu'il était important qu'on lui réponde enfin honnetement qui l'interessait mais plutot qu'on remarque qu'il était impossible de duper ces gens qui ainsi fortifiaient l'idée qu'ils n'avaient rien à cacher.

Voyant que le repas s'animait de plus en plus il en porfita un instant pour étudier les personnes présentes. Aucune d'entre elles n'avaient manqué deremarquer les deux hommes discuter et c'est avec amusement qu'il remarquait les regards quitter leur axe, les visant tous deux, lorsqu'il posait à son tour les yeux sur eux. Un mage vint proposer un vin bleu de la région à celui qui organisait le repas. On donna l'autorisation de distribuer quelques bouteilles puis alors qu'on commencait à s'executer une voix retentie. Sans nulle hésitation l'élégant président de banqué reconnu cette air narcissique et poétique en même temps. Levant un verre à celui qui arrivait il donnait le mouvement aux autres convives qui ne tardèrent pas à le suivre.

"-Mes chers amis, quelqu'un de très important sur cette planète nous fait aujourd'hui l'honneur de sa présence. On le surnomme l'ange de la mort bien à tord mais sachez qu'ici il est plus que vital au fonctionnement de la grande machine qu'est notre belle planète.Certains d'entre vous doivent surrement le connaitre deja. Mon cher Kuja vous êtes plus que bienvenu parmi nous. Venez donc prendre place à notre table."

Ici la coutume n'était pas de finir son verre devant celui à qui on faisait l'honneur d'un discours. On preferait attendre qu'il se joigne à la table avant de le lever à sa gloire. Alors que Kuja vantait ses créations qui servaient au même moment le vin aux invité il prit place et se vit offrir une coupe du liquide lumineux étrange. Il s'agissait simplement d'eau de Terra qui avait subit les rayonnement d'un cristal. Un gout de vin fermenté très fruité était le resultat de ce curieux phénomène et ses capacités revigorantes était reconnues. On appelait aussi cela de l'élixir. Un nom bien étrange mais qui s'adaptait finalement assez bien aux effets du delectable liquide. On se rassit alors et toujours dans le but de présenter Kuja à l'assemblée l'homme masqué entama à haute voix, et avant que d'autre conversations ne reprenne, la discution avec lui.

"-Nos invités sont curieux de comprendre les mécanisme qui entraine la renaissance de notre planète. Peut etre devrions nous leur proposer le gite et achever cette soirée dans la salle de détente après que le repas soit finit."

A quelques étages au dessus se trouvaient la salle en question. Là bas se trouvaient de nombreux sofas et de quoi offrir collations à toutee les petites tables. Mais pour l'heure le repas ne faisait que commencer et il serait dommage de ne pas en profiter d'autant quaucun n'avait apparmeent prit le risque de manger avant leur hote. Sephiroth tendit une main devant lui et proposa qu'on commence le repas. Puis, voyant bien que la majorité des regards étaient posées sur eux il adressa de nouveau la parole à Kuja de façon ouverte et sans sous entendus.

"-Vos mages noirs sont de véritables merveilles. Vraiement ils sont parfaitement configurés. De plus ils sont nettements moins curieux que les hommes que nous employons auparavent."

D'autre part il repensa à ce qu'il venait de voir avant d'inviter l'assemblée à manger. Un ninja l'ayant combatuue auparavant l'avait combattu auparavent et lui voué une haine farouche. peut etre devrait il enlever ce masque finalement puisqu'il n'avait réussit à tromper personne qu'il aurait put esperer. Il s'excusa poliment auprès de Kuja afin de rompre leur conversation et regarda Yuffie afin d'attirer son attention.

"-Ma chère, je crois comprendre ce que vous pensez desceller en moi. Mais comprennez bien que je ne suis nullement dans un etat d'esprit de vengeance et que mes idées passée sont loin derrière moi. Si vous ne trouvez pas la force de me pardonner une partie de ma vie que je ne controlait pas accordez moi alors le bénéfice du doute. Je saurais vous prouver mon envie de rallier nos peuples."

Même s'il pouvait esperer convaincre Yuffie grâce à de telle paroles il était moins sur que Kuja puisse faire de même avec le roi Fabre. Heureusement pour lui ce dernier avait bien plus d'une idée en tête et surrement se souvenait il de ce que Djidane lui avait rapporté sur les dernières paroles. La seule chose qui pouvait étonner serait alors que Kuja ai reussit à survivre malgrès ce que prédisait la catastrophe du grand arbre de vie..

_________________
-Il n'existe ni bien ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour l'utiliser.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terredumillieurp.editboard.com/
Lenne
Chevalier de l'Hildegarde
Posteur du 3000ième
Chevalier de l'HildegardePosteur du 3000ième
avatar

Féminin
Nombre de messages : 301
Age : 25
Prénom : Trisha
Niveau : 42
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Ven 27 Juil - 2:43

Alors qu’elle fixait ce couvercle qui n’était pas encore retiré de sur son repas, Lenne réfléchit quelques secondes. Elle se souvenait avoir été intensément fixée alors qu’elle avait pénétré dans ce salon, en suivant Sephiroth. L’Errante avait ressentit un regard sur elle, deux yeux hypnotisant l’ayant analysé jusqu’au plus profond de chaque furoluciole dont son être était composé. Cela ne rassura d’ailleurs pas la chanteuse. Cependant, lorsqu’elle tourna la tête vers Cecil, le sourire que ce dernier lui adressa inspirait la confiance, ce qui la rassura un tantinet. La demoiselle lui rendit ce sympathique sourire, avant de tourner la tête et d’observer l’assemblée. Une jeune femme attira d’ailleurs son attention après quelques minutes. Il s’agissait d’une demoiselle qui semblait bien énergique, ce qui intéressait bien Lenne qui garda ses pupilles noisette sur elle. Elle observait Sephiroth d’un air extrêmement méfiant, ce qui portait à croire qu’ils se connaissaient ou, du moins, s’étaient déjà rencontrés. Lenne observa alors ses mains entrecroisées en songeant à une multitude de choses quelques peu importantes, quoi que d’autres ne méritaient même pas d’être songer. L’errante se demandait surtout le pourquoi du comment qu’elle était la seule et unique représentante de la planète de Spira en ces lieux. La demoiselle aurait espéré croiser Yuna, peut-être même l’énergique Al-Bhed Rikku, ou la sombre quoi que sympathique Paine… Mais non. Ici, la seule présence qui respirait le doux parfum des plaines de Spira, était elle et elle seule. Tout ceci inquiétait Lenne, mais cette dernière se faisait toute petite, évitant ainsi d’attiré un peu trop l’attention…

Un homme à l’allure efféminée entra dans le grand salon, attirant de nouveau l’attention de la chanteuse qui resta attentive aux événements qui allaient suivre. Il vint s’approcha d’un fin mouvement de Sephiroth, avant de s’exclamer combien les mages noires étaient de splendides créatures. Kuja parlait d’eux comme s’ils n’étaient que de vils esclaves, ce qui dégouta profondément Lenne, mais la chanteuse ne démontra aucun signe de dégout sur son visage déjà incrusté d’inquiétude. La cantatrice remarqua alors combien il semblait prendre extrêmement soin de sa propre apparence, ce qui accentuait son coter féminin que Lenne avait immédiatement ressentit. Cette longue et fine chevelure, il semblait y tenir une importance telle qu’il égorgerait quiconque lui couperait la mèche… Même ses vêtements n’inspiraient que féminité et grâce. Quoi que ce ne serait pas le genre d’accoutrement qu’accepterait de porter Lenne. Cependant, elle se contenta de soupirer, alors qu’il s’approcha finalement et se présenta sous le prénom de Kuja. Cela n’évoqua point de souvenir à Lenne, mais il semblait être d’une importance capitale pour le Triumvirat, car il affirma en être un des pôles. L’Errante ce fit toujours aussi discrète, avant de tourner la tête vers la porte.

Après un second balayage de la pièce de son regard, Lenne tourna finalement ses prunelles sur son repas, avant de soupirer une troisième fois. Malgré elle, tout ceci ne lui inspirait pas confiance et ne la rassurait pas. Au moins, elle n’était pas la seule d’Hildegarde présente ici, certes. Sinon, la cantatrice du crépuscule aurait certainement posés des questions et ce sans hésité. Mais elle se disait bien que la présence d’autres membres l’Hildegarde empêcherait une stupidité de survenir, malgré qu’elle en doute fortement. Lenne pressentait que quelque chose allait survenir, non pas dans l’instant suivant, mais bientôt certes. Malgré elle, Lenne avait une seule et même penser. Et elle ne pu cependant pas s’empêcher de baissé la tête et de chuchoter ce songe que seul Cecil, qui était à proximité d’elle, pouvait entendre…

- Ce que c’est ardu comme tache d’être la seule représentante de Spira…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xiah
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 25
Prénom : Trisha
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Ven 27 Juil - 5:47

Les même claquements de pas que plus tôt ce firent alors entendre. Les mêmes bruits de pas que Xiah avait clairement entendu alors qu’elle marchait dans le couloir adjacent celui où Genesis marchait pour aller ouvrir la grande porte du château, quelques minutes plus tôt. Alors que Xiah observait toujours le sol d’un air patient, elle savait que bientôt elle n’aurait certes pas le choix de s’avancer dans le grand salon. Car méchante ou non, elle n’en restait pas moins un être vivant qui avait besoin de manger à la longue. Cependant, elle attendait patiemment que Sephiroth ai terminé son prestigieux discourt. Elle n’ouvrit les yeux que lorsqu’elle entendit la grande porte de la salle s’ouvrir. Tournant la tête vers l’individu qui les avaient ouvertes avec forces et rapidités, Xiah reconnu là Genesis. Cet homme aussi froid qu’une pierre, directe et qui ne mâche jamais ses mots. Qui ne le connaissait pas, surtout au Triumvirat ? Enfin, même si elle n’était dans les rangs du Triumvirat depuis peu, Xiah en avait certes entendu parler, mais ne pouvait affirmer le « connaitre » pour le moment. La porte qui s’ouvrit de plus en plus laissa tomber une lumière sur le plancher sur couloir, mais pas assez lointaine pour atteindre Xiah qui restait dans l’ombre. D’un pas loin d’être pressé, Genesis s’approcha avant d’engager la conversation de lui-même, ce qui eu pour réflexe chez la jeune femme de relever lentement la tête, et de ce même fait son regard, vers le frère de Sephiroth. Ce dernier affirma d’ailleurs que le fabuleux, quoi qu’embêtant avouons le, discourt de l’ange à une aile était maintenant terminer, et que les mages noires servaient maintenant le diner. Comme Xiah le pensait, la trêve n’était pas près d’arrivé puisque l’Hildegarde semblait certes savoir à qui ils avaient affaire, et ce même si Kuja ou même Kefka n’était pas présent. « Pour l’instant » pensa-t-elle. Connaissant Kuja, il ne tarderait pas à attiré de nouveau l’attention sur lui, comme il aimait tant le faire. Cela ne dérangeait guère Xiah de toute façon. Genesis lui affirma alors que sa présence serait certes appréciée à leur table, si elle voulait bien le suivre. Cependant, la jeune femme observa longuement le jeune Rhapsodos (Edit de Kuja : le nom de famille de Genesis est Rhapsodos, pas Crescent !), comme si s’était bien la première fois qu’elle le croisait.

Les délicates prunelles de Xiah se tournèrent alors vers le grand salon, où les portes étaient toujours ouvertes, car Genesis ne les avaient pas refermés en sortant. L’animation se faisait présente, les invités mangeaient, buvaient et bavardaient de sujets en tout genre, plus ou moins importants. Malgré la distance, Xiah décela l’Errante qui était assise près du Paladin. Elle semblait perdue, voir troublée. La guerrière voyait bien qu’elle était de Spira, car elle-même provenait de cette belle planète. En songeant à cela, cela la ramena à la réalité, et son regard quitta la frêle silhouette de Lenne pour s’attarder de nouveau sur Genesis qui attendait une quelconque réponse, s’étant retiré pour laisser place à Xiah si elle le suivait. Par contre, elle se contenta de croisé ses bras sur sa poitrine, et arborant un rictus en coin, elle prit un ton de voix normale, quoi que faussement surprit, et lui dit simplement ;

- En quoi ai-je le grand honneur de me faire inviter par Genesis Rhapsodos lui-même, hm ?

Cette phrase pouvait avoir plusieurs sens dans son terme, mais Xiah savait bien qu’il était venu car sinon, elle serait sans doute resté dehors longtemps, et ce serait lassé avant de quitter. Mais s’aurait été idiot de la part de la jeune femme de repartir maintenant, puisqu’elle était venue jusqu’ici. Et puis, un petit repas ne lui ferait pas de mal, et sa présence non plus d’ailleurs. Ainsi invité, Xiah ne su refuser cependant. Sans doute était-ce l’adjectif « apprécié » qui lui permit d’accepter, qu’en sais-t-on. Elle remarqua du mouvement nouveau dans la salle, ce qui eu pour réflexe de lui faire faire quelques pas vers l’avant, question de mieux voir, et ce sans entré dans la salle. Xiah reconnu alors Kuja, ce qui la fit soupirer. Certes, elle lui devait respect, mais ô, comment il pouvait avoir le don de l’énerver avec cette féminité maladive… Sans même avoir peur de dire son opinion, Xiah se retourna alors pour être de dos à la porte, et s’avança pour retourner à sa place initiale.

- Tu disais ? C’est bien Kuja, là-bas…

Elle posa son épaule contre le mur et croisa ses bras, avant de libéré sa main droite et de pointé, de son index, l’endroit où l’ange de la mort se tenait encore, près de Sephiroth qui venait d’ailleurs de l’introduire à l’assemblée, avant de l’invité à s’asseoir. Xiah afficha alors un sourire en coin en observant Genesis, comme si elle venait carrément de lui clouer le bec sans le vouloir, même si ce ne fut certes pas intentionnel. Elle soupira alors, avant de se redresser, le dos droit, et de lentement marché vers la grande porte. Mais Xiah cessa son mouvement quand elle fut devant, tournant la tête vers le jeune Rhapsodos. Son sourire était invitant, quasiment tout autant que sa démarche. Cependant, Xiah ne dit rien pour l’instant. Elle observa ensuite la salle bondée d’invités de toutes les planètes avoisinantes. Le Triumvirat et l’Hildegarde. Les deux clans supposés être ennemis, ralliés dans cette même salle… Xiah dit alors, en chuchotant, quoi qu’elle aurait préféré le penser, et ce en fixant la salle avec un sourire en coin narquois ;

- Tout ceci va finir en carnage…

La demoiselle tourna ensuite ses pupilles vers le beau ténébreux, avant de décroisé ses bras, les laissant tomber le long de son corps.

- Bref, maintenant que tu m’as convaincu, tu comptes venir à ton tour, ou non ?

Elle émit un minime rire amusé, minuscule, quasi imperceptible, avant d’attendre patiemment devant la porte. Ah non, Xiah n’allait pas y entré seule. Si il était venu la chercher, il allait l’accompagné… c’était dans les règles de la galanterie, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paine
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 28
Prénom : Mary mais appellez moi Loulou ^^
Niveau : 43
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Ven 27 Juil - 21:50

La demoiselle était en retard. Comme d'habitude en fait. Elle marchait calmement dans sur la route qui mennait au chateau. On la fit entrer alors que le discour de sephiroth se disait. Elle mit un certain temps a atteindre la salle des festivit car quand il s'aggisait de marché tout simplement, Paine était assait longue, prenant son temps sans même s'en rendre compte.

Elle parvint donc enfin a la grnade salle et alors même que Lenne prononcait sa phrase, Une autre reprensentente de Spira vint entrer dans la haute piece marbré et doré. Qui faisat etrangement tache avec le blanc nacré de la porte dans son dos. Regardant, presque froidement, les gens qui était la, la fille au cheveux grisatre approcha de la table. Elle leva une main avec pour seul mot un :

" Yo. "

Qui fut le seul mot de salutation de la demoiselle. Passant les yeux sur l'assenblé, Paine regarda Lenne. Qu'elle reconue bien entendu. Son visage si singulier, representant le visage de Yunie avec temps de precition, comme si elle n'était qu'un mirroir de l'autre jeune fille .... Yunie n'était pas la. Evidament, elle devait etre a Spira. Et, elle ne connaissait personne d'autre n'y de visage, n'y de nom, personne mise a par Lenne. Qu'en fait elle ne connaissait pas temps que sa!

Le regard baisser sur les plat de la table cette fois, Paine se dirigea vers une place libre. Non loin de Lenne mais entre deux personne qu'elle ne connaissait pas.

Le yeux rouge de la demoiselle les toisa avant d'en conclure que de toute facon, un combat dans un telle lieu serai une vrai boucherie. Elle ferma quelque instat les yeux, posant son dos contre le magnifique dossier de velour rouge et moltonner de sa chaise.
C'était confortable, un peu trop, mais confortable. Elle ferma les yeux. Avec presque une envie de dormir! Presque car paine ne dormait pas n'importe ou! Quoi que .... Ne dormait que d'une orreille toujours elle finissait par somnolait et se reposait! Mais se n'était pas le lieu pour!

Elle redressa la tête, posant son coude sur la table et y deposa sa tête pour observer les autres gens autours d'elle. Celui qui la facina le plus se fut celui avec les cheveux blanc. PLutot gris argenté. Elle posa son regard sur lui le detaillant quelque peu. Un regard sanglant qui se voulait gentils, un corps musclé pour un visage fin. Des cheveux long presque blanc. Et se masque qu'il avait sur le visage... Peu digne de confiance se disait la demoiselle! Très peu digne même.. Mais d'autre bien belle créature attirait deja son regard... pourtant la demoiselle finit par se lassait ne trouvait rien d'exemplaire au charme qu'avait les habitant de spira (Paine resentait donc le mal de spira? un manque profond de son chez elle?! Peut etre bien ...)

Donc Paine reposa les yeux sur les autre personne, elle passa ces mains sur ces genous pour reajusté ces botes, puis sur la crois qui tennait le bou de tissus qui lui servait de haut. Elle passa le bou de son doigts sur celle ci semlant la caressait ...
C'était un cadeau d'un ami, d'un homme tendre. Qui savait y faire avec elle bien que maintenant elle soie loin de lui ... Mais qu'importe les souvenir reste, même si els gens s'en vont.

La demoiselle au cheveux d'argent toisait d'autre personne a present, sans mechanceté, c'était le regard habituel de la jeune femme qui representait si mal les " gentils" par son attitude, par ces traits dure et par sa facon d 'etre en fait. Tout chez elle, même sa facon de pensait aurai put dire qu'elle faisait partit du "mauvais coté de la force". IL n'y avait que c'est idée, plus saine qui la faisait penché vers le bien. Mais quoi que? poiuvait elle etre tout simplement neutre dans cette histoire! Ne vouloir que du profit?

Rien n'en apportait pour elle pourtant. Que se soie unc amp ou l'autre elle avait simplement était invité gentiment. Elle n'avait pas oublier sa belle lame pourtant, large d'une main avec un garde un crane inscristé de pierre precieuse sombre. Une magnifique lame qui ne la quiter jamais! Même pour dormir.

Paine soupira donc de se qui aurai pu etre du contentement si on pouvait dire qu'elle ressentait de la satisfaction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiko Carol
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Age : 26
Prénom : Guillaume
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 0:11

Décidement, Eiko avait vu de drôles de personnes lui passait sous le nez. Certains paraissait pas amicales du tout, comme ce chevalier à l'armure sombre ou bien la dernière arrivait qui marcahit comme une mannequin... Enfin, c'est ce qu'Eiko se raconter, pour faire passer le temps. Mais son utre passe-temps était d'écouter les discussions qu'elles entendait dans le couloir voisin. Elle entendait un homme et une femme discuter mais rien de plus car elle ne distinguait pas grand chose. Alors e temps en temps, elle allait coller son oreille contre la porte pour voir où sa en était. Mais lorsque quelques petits bruits lui parvinrent à l'oreille, elle reconnut aussitôt ceux d'une fourchette et d'un couteau.

" QUOI ??? Mais je pensais qu'ils devaient seulement parlé ! "

Le petit mog, qui était précedement rentré dans la poche, en ressortit afin de réconforter la jeune fille.

" De plus, papa m'a oublié... "

Moug vint se coller à Eiko, qui commencait à s'asseoir par terre. tout d'un coup, quelque chose lui traversa l'esprit et elle se redressa en un très court instant, tout en faisant attention à Moug.

" Hum... J'ai faim ! "

Elle prit le petit mog qu'elle "rangea" dans sa grande poche puis prit la poignée de la porte et commenca à l'ouvrir délicatement. La lumière qui se dégager de la pièce lui faisait mal aux yeux étant donné que le couloir était très sombre. Elle passa simplement sa tête par l'entrebaillement de la porte et tenta de repérer la place de son père, le roi Cid Fabre. Heureusement, il se trouvait juste en face mais celui-ci lui tourner le dos. Elle ne pouvait donc pas lui faire un petit signe discret. Mais en parlant de discrétion, Eiko n'était pas vraiment doué pour ça. Déjà que quelques personnes avaient remarqués la porte s'ouvrir et une tête en sortir, Eiko en rajouta une couche en poussant un énorme soupir pas très bruyant mais assez pour les quelques personnes à proximité.

" Psssst ! "

Deux personnes se retournèrent et virent le petite fille. Deux personnes mais pas son père. Il faut dire qu'il avait atteint un âge où l'ouïe se fait moins fine. Elle retenta encore une fois de l'appeler mais encore moins de succès que la fois précédente. C'est alors qu'elle se dit qu'après tout, pourquoi ne pas rentrer subitement dans la pièce afin de se rendre à ses côtés, pusqu'il avait déjà adopté le statut de "père indigne". Alors elle aggrandit le passage de la porte puis referma délicatement telle une princesse, puisque c'était dorénavant son statut, et rejoingnit son père à table. Puisqu'elle avait commencer à se prendre pour une telle fille, autant jouer le jeu jusqu'au bout.

" Père, j'aurais aimé participé à ce délicieux festin. Puissiez-vous accorder une place à votre fille, à qui vous avez betement précisé qu'un repas ce tenait en ces lieux ? De plus, oubliez son enfant derrière la porte n'est pas digne d'un bon père. "

Certes, l'entrée de la jeune fille avait tourné quelques visages vers elle, mais très vite ces personnes retournèrent à leur discussion. Seul deux ou trois personnes l'écoutait attentivement parlé et lorsque l'occasion se présentait, se mirent à rire aux plaisanteries de la gamine. D'ailleurs, elle retrouva tout de suite son attitude d'avant ainsi que son caractère de cochon. Sa tête se trouvait à la hauteur de la grande table centrale et elle pouvait voir l'homme masqué qu'elle avait entendu parlé tout à l'heure. Seule sa petite corne pouvait bien se distinguer de tous les mêts sur la table, mais la tête ne tarda pas à émerger. En effet, quelqu'un se trouvait à la même table qu'elle et cela la perturbait fortement. Cette personne n'était autre que Kuja, qu'elle croyait mort. Malgré sa très forte envie de crier dans la sale du genre "au voleur !!" mais bien sûr, tout en prononcant quelque chose qui reste dans le contexte, Eiko s'en retint et continua tout de même à le fixer avec le regard froid et menacant mais aussi un peu inquiet...

_________________
| J'ai un sourire triste ? Euh oui... |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xalad.forumactif.com
Genesis
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 332
Age : 30
Prénom : Josué
Niveau : 50
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 0:13

La jeune femme semblait ne pas être pressée de répondre... Genesis n'était pas pressé de retourner dans la salle pour supporter la présence des autres. De toutes les manières, Genesis esquivait les lieux surbondés de sorte à ne pas avoir à supporter l'infame présence de tant de personne dont le regard n'aurait qu'une seule cible. D'autant plus que cette salle était composée de ce qu'il pourrait communément appeler des ennemis et il avait d'autant plus de raisons de ne pas être pressé d'y aller. La belle Xiah était passée devant lui en le fixant avant de regarder dans la salle et donc y voir la présence s'y trouvant pour ensuite reposer son regard sur cet homme attendant toujours une réponse avec grande patience. Elle croisa ses bras sur sa poitrine pour donner l'impression d'une personne plus importante sans doute mais Genesis ne baissa pas le regard et le maintint avec tout autant d'intensité avant qu'elle ne lui demande pourquoi il s'était donné la peine de l'inviter. Effectivement... Pourquoi ? Plusieurs raisons venaient à l'esprit de Genesis : la première, Sephiroth... Charmante personne mais au passé quelque peu opposé à celui de Genesis... Deuxième raison : Genesis n'avait rien à faire là bas, il savait déjà tout ce qui allait être dit et il n'avait pas l'envie de participer au repas par un manque de faim. Une dernière raison était l'abondance de personne dans la même salle que lui, préférant de loin être seul, d'autant plus que ces personnes ne seraient pas vraiment dans le même camp que lui bien qu'il pourrait réussir à tourner la situation dans son avantage avec quelques idées bien placées. Prenant alors une inspiration pour répondre à Xiah, il leva la tête quelques instants avant de la rebaisser vers cette femme :

- En quel honneur dites vous ? Mais simplement qu'une beauté comme vous ne devrait pas rester dans l'ombre et devrait venir embellir cette salle de ses lumières...

Effectivement, même étant nouvelle, Genesis avait une bonne mémoire et se rappelait des moindres petits détails alors comment oublier le nom d'une personne comme celle ci ? La jeune femme retourna vers la salle avant de revenir et parla de Kuja qui était arrivé dans la salle. Genesis ne vérifia même pas si c'était bien Kuja et se dit que la soirée allait finir rapidement par mal tourner... Le roi Cid Fabre n'apprécierait certainement pas de voir son cher ennemi Kuja Tribal revenir comme ça après ce qu'il avait fait. Xiah s'était appuyé contre le mur mais s'en décolla rapidement se ravançant vers la salle et traduisant les pensées de Genesis en mots. Il répondit donc à cela :

- Effectivement, rien qu'au fait de la présence de Kuja, les tensions risquent de monter rapidement... Mais la bataille a été prévue depuis longtemps. Comment cacher que les calamités de tous les mondes se sont regroupés dans le Triumvirat alors que le Triumvirat lui même invite ses ennemis. Comment penser que ça peut se passer bien ? Sephiroth est prêt à tout faire pour se faire passer pour quelqu'un de bien mais je doute que se soit dans les intentions de Kuja de faire le "gentil"...

Genesis appuya ses phrases par un sourire avant que Xiah ne lui demande s'il comptait venir. Il dit donc cette fois bien plus sincèrement que la première fois :

- Très bien, allons-y... Autant le dire tout de suite, je suis venu avec toute l'attention de l'auditoire. Je vais revenir mais tous les regards seront désormais sur toi...

Il était sûr que Genesis était loin d'être le plus intéressant, d'autant plus qu'il avait déjà fait seul la sortie... Maintenant, il faisait son entrée avec une personne ravissante de plus pour aller rejoindre la table où Sephiroth était toujours assis...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiem-of-fantasy.forumactif.us
Kuja
Pôle du Triumvirat
Angel Of Death
Pôle du TriumviratAngel Of Death
avatar

Masculin
Nombre de messages : 344
Age : 29
Prénom : Romain
Niveau : 60
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 2:25

*Les personnes commençaient à affluer de plus en plus. Il y avait de nombreuses personnes de l'Hildegarde qui s'installaient à la gigantesque table de la salle, afin de se joindre à ce festueux banquet. Ils n'étaient nécessairement pas tous connus du grand public, à l'image des Cecil Harvey et des Yuffie Kisaragi ici présents, qui avaient sauvé leur monde. Mais ils étaient probablement tous reconnus pour leurs faits d'armes passés, même si ils n'étaient pas aussi célèbres que les Squall, Auron ou autres Cloud. Néanmoins, de grands noms de l'Hildegarde faisaient peu à peu leur entrée dans la salle, comme Paine de Spira, que le génôme salua de la tête. Puis ce fut au tour de la belle soeur du génôme, Eiko, de rejoindre l'assemblée. Kuja la reconnut naturellement au premier coup d'oeil, tout comme le roi Cid Fabre qu'il avait jadis transformé en puluche et cloitré dans une cage suspendue au dessus de lave en fusion... Il put alors lire tout le désarroi et la stupeur qui se dégageaient du vieil homme et de la jeune fille. Kuja esquissa un sourire sadique bien camouflé, qui pouvait s'apparenter à un sourire de retrouvailles avec d'anciennes connaissances amies. Néanmoins, au-delà de la provocation et des propos toiseurs qui le caractérisaient en partie, il n'avait pas l'intention d'en venir directement lui-même aux mains. Il est vrai qu'il était comparable au seigneur Palazzo du fait, par exemple, de son côté psychopathe et vicieux. Mais toutefois, Kuja était un être extrêmement subtile, manipulateur, et il savait rester parfaitement lucide quand il le fallait. En revanche, rien ne garantissait qu'un membre de l'Hildegarde quelque peu échaudé par le génôme n'engage les hostilités... En effet, parce qu'il oscillait entre la raison et la retenue de son collègue Sephiroth, et le génie et la démence de son collègue Kefka, les agissements de Kuja pouvaient s'avérer à double tranchant. Mais chacun de ses actes étaient préalablement calculés. Puis Genesis et Xiah entrèrent à leur tour et se placèrent à la table. C'est le moment que choisit le Kuja pour prendre à nouveau la parole.*

Kuja : "Bienvenue à vous, seigneur Rhapsodos, lady Xiah. C'est un plaisir de vous avoir à notre table. Installez-vous donc !"

*Il avait prononcé ces quelques mots sur son ton posé, peu rassurant, mystérieux et légèrement teinté de vice, qu'il utilisait assez régulièrement. C'est alors qu'il frappa légèrement des mains à 2 reprises. Ce geste, volontairement éxécuté par le génôme de manière plus ou moins odieuse, eut pour résultat de faire venir l'un des mages noirs au niveau de Kuja.*

Kuja : "Apporte-nous donc des mets que nos respectables invités pourront ingérer avec appétit. Je tiens à ce qu'ils se restaurent comme il se doit. Naturellement, je n'admettrai pas que les nouveaux plats offusquent tout autant nos hôtes que ceux qui leur ont déjà été servis... "

*Puis il s'adressa en souriant à l'assemblée.*

Kuja : "Comme je puis voir que vous n'osez pas toucher aux victuailles qui vous ont été servies, permettez-moi d'avoir pris l'initiative de nous avoir fait préparer quelque chose qui vous conviendra de la plus fort belle des manière !"

*En effet, le génôme s'était bien rendu compte qu'à l'exception de quelques-uns, presque aucun des représentants de l'Hildegarde n'avait osé touché à son plat. Probablement redoutaient-ils un éventuel empoisonnement, ou tout simplement ne se sentaient-ils peut-être pas à l'aise en compagnie de tous ces individus du Triumvirat. Kuja gardait également à l'oeil Eiko et Cid. Et voyant la situation devenir de plus en plus attentiste, il décida de leur adresser le discours suivant.*

Kuja : "Cher roi Cid Fabre, ma chère belle-soeur Eiko, c'est un plaisir que de vous retrouver ! J'espère que vous vous portez bien ! Ce serait vraiment dommageable si il s'agissait du contraire, surtout après les moults épreuves que vous avez pu endurer par le passé, hahaha ! Mais d'ailleurs, depuis que j'ai quitté Hera, comment va cette belle planète ! Vous savez, bien que je sois régulièrement sur Terra au sein du Triumvirat, on ne se rend pas autant bien compte que l'on pourrait le penser de l'évolution de Hera. Bien entendu, je ne manque pas de m'informer et de me documenter, mais rien ne vaut le récit du roi Cid en personne ! Je serais par exemple curieux que vous me racontiez ce qu'est devenu la cité de l'éternelle pluie, Bloumecia. Je me souviens de mon passage là-bas. C'était assez bien... J'aurais préféré que les rats puants et cette horrible femme ne s'offrissent pas à ma vue. Leur existence ne correspond pas à mon sens esthétique. Il m'eut fallu par la suite rester encore longtemps dans cette belle ville qu'était Tréno pour parvenir à effacer leur odeur des plus nauséabondes. Je ne me laisserai plus putréfier de la sorte à l'avenir..."

*Kuja avait prononcé ces quelques dernières phrases avaec un dédain certain et un dégoût marqué. Il n'attendait bien entendu aucune réponse de la part de son interlocuteur, tout simplement car il la connaissait, et il se doutait très bien que le roi n'allait probablement ne pas y répondre. Puis il émit un rire ironique et moqueur qui résonna assez bien dans l'immense pièce. L'effet était non seulement important du fait de son volume exceptionnel grâce à ses diverses étages, mais également grâce aux nombreux monstres empaillés qui y étaient esthétiquement bien disposés, le fleuron de la collection étant un colossal Béhémoth royal trônant au pied de la colonne de téléportation de la salle, parfaitement disposé. Enfin, Kuja claqua du doigt pour se faire spécialement servir un harmonieux mélange-cocktail alcoolisé des plus raffinés, qui était à n'en pas douter un breuvage hors de prix, ainsi qu'une poudre de mako pure extrêmement rare, finement déposée sur un petit plateau d'argent, et pouvant s'apparenter à une sorte de cocaïne. Il leva alors sa coupe devant toute l'assemblée avec son traditionnel sourire narquois et vicieux, sans pour l'instant toucher au stupéfiant de luxe, avant de boire dans son verre, puis d'en proposer à l'aide de gestes précis à l'ensemble des personnes présentes.*

_________________
-The weak lose their freedom to the strong, and it is the providence of nature that only the strong survive...-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecil Harvey
Commandeur de l'Hildegarde
Roi de Baron
Commandeur de l'HildegardeRoi de Baron
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 31
Prénom : Gautier
Niveau : 45
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 3:07

Apparemment, la personne a la gauche de Cecil n’était pas rassurer, elle ne pouvait pas offrir la même résistance a tout ce simulacre que le Paladin. Il avait peut-être l’air naïf, mais il savait bien qu’il s’agissait la plus d’une mascarade qu’autre chose. Le roi ne comptait pas sur le triumvirat pour venir à bout du consortium d’Outerspace en cas d’attaque. Il estimait même que dans une bataille rangée, il n’avait pas besoin d’aide extérieur de qui que ce soit ! Par contre, il accepterait tout de même toutes celle qu’on lui donnera, et en fournirait à toutes les personnes dans le besoin, car c’était la l’un des objectifs premier des paladins. La, il voulait d’abord avant tout rassurer la jeune femme qui était assise à coté de lui, pour ne pas la laisser dans un état désespérer qui pourrait être assez désastreux en cas de bataille. Il lui chuchota donc

« Je suis également la seule personne représentant mon monde…Ne paniquez pas, ils ne nous ont pas fait venir pour rien. Les gens du triumvirat on vraisemblablement besoin de nous, je ne pense pas qu’il prendrait le risque d’une bataille rangée ici…Cette réunion sera plus politique, il faut laisser les spécialistes s’en charger et profité de l’occasion que l’on tien pour se familiariser avec ce magnifique château…Il ressemble au palais de cristal d’oncle Fu So Ya d’ailleurs. »

Mais alors qu’il parlait, une autre jeune femme de Spira fit son apparition, elle semblait presque être chevalier noir, mais bien qu’assez froide, elle ne dégageait pas d’énergie de ténèbres. Le paladin en fut quelque peu soulager, car il sentait derrière son heaume le regard du chevalier noir Garland qui le toisait régulièrement. Grand bien lui fasse, notre paladin avait d’autre chat a fouetter ! Paine lança un Yo en direction de la cantatrice ce qui prouvait qu’elle se connaissait. Au moins, Cecil n’aurait pas trop a s’inquiéter pour cette dernière. Puis se fut le tour d’une belle femme très peu vêtu d’entrée suivit de près par Genesis. Mais Cecil n’y prêtât que bien peu d’attention, de toute façon il était un homme marié, et pas le genre a collectionner les aventures…De plus, elle était avec l’ennemi ce qui n’augurait rien de bon. Il fallait visiter un peu ce château. Le roi de Baron profita de la discussion entre Cid Fabre et Sephiroth pour déclencher un sort coûtant peu de MP mais très utiles : Vision permettait de visiter sans bouger les endroits les plus complexes et de les comprendre très rapidement. Si Zemus avait fait parti du Triumvirat, il aurait put en faire profiter ce groupe, mais apparemment, le sorcier n’était pas la, et donc par une ironie du sort, Cecil allait connaître le château bien mieux que ses propriétaires en quelque seconde seulement. Son regard avait changer de couleur, ses iris brillait de mille feux tandis qu’il visité le château a une vitesse inégalée par l’esprit. Il pouvait voir l’extrême richesse de ce palais qui était d’une conception très raffinée, le genre de chose que l’on ne trouvait pas a Baron. Mais quelque chose fut très vite repérer, quelque chose de puissant. Une pièce particulière qui dégageait une puissance si phénoménale qu’elle attirait naturellement le regard du paladin tout en l’effrayant. Mais il choisit d’abord de visiter tout le château pour en connaître les moindres recoins. Cela le sorti de l’action présente, il ne suivait plut du tout les conversations qui se tramait dans la grande salle de banquet. Il fini par arriver dans cette salle, celle qui avait fait tant de mal a Garland. La lumière était si puissante qu’elle aveuglé notre Paladin et son sort fut rompu avant qu’il n’eu le temps de l’étudier en détail. Se frottant quelque peu les yeux, il chuchota à l’adresse de Lenne

« C’est étrange…Toutes les personnes habitant ce château sont juger comme peu recommandable…Mais c’est comme si le Dieu du Bien en personne était venu le bénir…Si sa tourne mal, resté près de moi, je connaît maintenant cet édifice dans les moindres recoins et tout ses mécanismes… »

Pourtant son corps n’avait pas quitter la pièce. L’atmosphère était devenu plus lourde d’ailleurs. Xiah et Genesis avait prit place à la table tandis que de nouveau plat arriver. L’utilisation de la magie avait toujours eu le don de provoquer une ouverture d’appétit chez notre paladin, il indiquât donc aux serveur ce qu’il souhaitait. Ce fut néanmoins quelque chose d’assez léger, puisqu’il ne prit qu’une carafe d’eau avec quelque entrée quelconque. Il ne prêtait que très peu attention a ce qui se dérouler autour de lui au niveau des discussions, l’image de cette puissante lumière continuer à perturber son esprit…Rosa aurait probablement eu une explication correcte, mais privé de sa moitié, Cecil allait devoir improviser…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimepouvoir.nice-forum.com/index.htm
Sephiroth
Pôle du Triumvirat
One Winged Angel

Pôle du TriumviratOne Winged Angel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 465
Age : 29
Prénom : Henry
Niveau : 60
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 4:31

Les discussions allaient bon train et l'homme masqué n'était pas de ceux qui ne les entretenait pas. Avec Kuja il avait maintenant la possibilité de discuter avec quelqu'un d'autre qu'un membre de l'Hildegarde. Mais ce dernier était venu dans un but apparement tout à fait contraire à celui de notre homme. Il ne cachait absolument pas son identité à ceux qui pouvaient avoir entendu parler de cet excentrique et ne gardait pas l'image qu'on avait peut etre put construire de lui après sa mort à savoir celle d'un homme rongé par la jalousie et souhaitant la redemption avant la mort. Il était deja en train de se jouer des mages noirs devant des personnes aussi irritables que ceux qui se trouvaient autour de la table. Sephiroth eut alors un sourire quelques peu géné et plutot que d'intervenir pour lui faire remarquer ses provocations préféra tourner le regarde vers Garland.

"-Dites moi mon cher Garland, seriez-vous pour une petit collation ? Je n'ose la proposer de si loin à nos invités. C'est qu'il s'agit d'une spécialité d'ici. Voudriez-vous malgrès tout la gouter ?"

Les invités autour de Garland ne mirent pas beaucoup de temps à comprendre que le message leur était en réalité adressé de manière subtile. Il ne voulais surtout pas paraitre forcer quelqu'un dont la confiance était deja faible. Voyant que Kuja l'avait deja mandé à sa place il se fit servir à sa table immédiatement, Sephiroth envoya ensuite le mage noir en dirction de l'homme au heaume afin qu'il puisse lui aussi se délécter de cette très étrange boisson et aussi de cette poudre aux vertues vivifiantes.

Son frère de sang arriva, il était cependant revenu avec de la compagnie, ce qui lui provoqua un sourir. Apparement Xiah s'était résolue a apparaitre au repas pour le plus grand plaisir de l'assemblée. Il faut dire que la jeune femme était d'une rare beauté et à l'exception d'une personne, trop occupée à se faire voir utilisant un sort prouvant son total manque de confiance, on ne manqua pas de se ravir de la voir.

En revanche Cecil Harvey devenait génant, il fallait absolument qu'il cesse sa mascarade et pour cela le mieux était encore de l'occuper à parler. Le jeune homme état le roi de Baron, et bien qu'il serait difficile de le localiser précisement pour Sephiroth il savait qu'il s'agissait d'un grande nation de Balance. Il était donc important qu'il ne soit pas engagé contre eux. Kuja pendant ce temps s'amusait à discuter ou plutot à narguer le roi Fabre. Au moment où il voulut adresser la parole à Cecil une autre personne fit son apparition suivie d'une jeune enfant. Sephiroth prefera alors regarder que parler. On le dévisageait litéralement. La jeune femme ne cachait pas qu'elle s'interessait à lui mais, bien qu'il en fut flatté, il ne laissa absolument rien voir et détacha son regard pour appeler un mage noir. Il lui confia ces mots :

"-Faites apporter la dernière pièce montée. Tout est prèt pour ce qui est du reste n'est-ce pas ?"

Le mage aquiéssa comme une poupée desarticulée en faisant balancer sa tête bien trop amplement. C'en était véritablement grotesque et il ne manqua pas de lui faire la remarque. Puis le congédiant de la main il s'en retourna à la table et plongea son regard dans ceux de la jeune femme qui le devisageait. En même temps qu'il la regardait comme pour l'intimider il s'adressa à Kuja qui venait de pousser un rire des plus machiavéliques.

"-Vous oubliez notre sublime Ekarissor. Mais vous n'avez pas tord le plus beau de tous est sans aucun doute le behemoth royal. Nous vous le montrerons, il se trouve à l'étage avec tous les autres d'ailleurs. Nous sommes de grand collectionneurs et pas seulement de cartes comme beaucoup de gens."

Le mélange qu'on lui avait apporté il le but à cet instant. C'était absolument inbuvable, seul Kuja pouvait en apprécier la teneur en alcool. Le gout fruité du vin était tellement puissant qu'il pouvait en rapeller le fruit lui même lorsqu'on le portait à la bouche. Surrement le mélange était un concentré dont le gout était encore plus accentué par l'alcool violent. Enfinles mages noirs apportèrent le dernier plat, un dessert. Puis il engagea la conversation avec Lenne en lui parlant entre chaqu'une des bouchée qu'il prenait prenant tout de même le temps de les finir.

"-Vous savez, nous comprenons bien votre situation. Nous avons tout fait jusque là pour que le consortium d'Outerspace nous voit comme un allié mais vous etes restés sur vos positions à cause de nous. Nous aimons le monde dans lequel nous vivons et je penses que c'est pareil pour vous. Pourquoi ne pas essayer de nous entendre avant de nous faire la guerre ? Vous etes ici pour cela n'est-ce pas ? Pour voir si effectivement nous sommes la menace que vous craignez. Nous ne sommes la menace de personne, la seule chose qui nous oppose est notre facon de voir les choses."

Changeant d'intorlocuteur subitement Sephiroth marqua ainsi bien le fait qu'il n'essayait plus de faire simplement la conversation, cette fois il tentait de convaincre un auditoire. Il lui fallait convaincre l'Hildegarde que malgrès les différences de méthodes leur but était le même.

"-Vous pensez que le monde est finit, qu'il a atteint le stade ultime de son avancement. Mais nous pensons que ce n'est pas le cas, et qu'il y a encore des choses qui changeront que nous les y aidions ou pas. Mais il est certain que le monde n'est pas arrivé à un stade de stabilité ultime. Il va encore evoluer et nous voulons simplement accelerer le processus en donnant au monde un dynamisme plus fort. Par exemple, Zanarkand. Cette ville était en ruines, inerte depuis des milliers d'années, il nous a semblé logique de lui redonner son activité d'avant en aidant les Al Bhed à la reconstruire. Je ne comprends pas qu'on puisse s'opposer à cela, le pouvez-vous ? C'est cela le triumvirat mes amis ! Nous sommes l'energie qui provoque le renouveau et empeche sa détérioration au court du temps."

Le dessert n'avait maintenant plus d'existence que dans les ventres des personnes, digérants lentement et ce delicieux dessert et les paroles convaincues de l'homme masqué. On allait d'ailleurs plus tarder à lui demander de l'enlever, chose qui le genait quelques pu puisqu'il craignait le même genre de réactions que celle qu'eurent Eiko et Cid en voyant Kuja arriver. Yuffie pourrait penser qu'il n'a pas changer et rester sur ces position malgré tous les discours du monde. A ce moment un mog apporta une lettre à Sephiroth et Kuja. Ce dernier l'ouvrit en silence et lu les quelques mots.

"-C'est "lui" ! Il veut que nous les gardions pour la nuit."bas à Kuja
"-Bien pourquoi ne pas nous suivre à l'étage ? Le seigneur Rhapsodos se fera une joie de vous montrer le chemin de la salle de détente."

Juste à l'étage se trouvait la grande salle de détente d'où était arrivé Kuja. Là se trouvaient de nombreux monstres majestueux empaillés. Les lourds tapis sur le sol donnaient une impression agréable de lévitation tant ils étaient epais. On pouvait s'assoir à tout va et aussi trouver de nombreux bar en coin. Mais ce qui était remarquable était encore une fois la grande colone de lumière centrale. Sephiroth suivit et d'un claquement de doigts digne de Kuja il renvoya le mog à sa place. Les sofas étaient disposés en cercles ce qui avaient pour avantage de permettre à un grand nombre de personnes de se retrouver ensemble. Au centre de ces cercles une petite table et dessus un message accompagné d'une petite boite. Dans chaqu'une des boites et messages se trouvaient des choses différentes. Mais dans celle-ci se trouvait un jeu de carte.

Le jeu du Tetra master est à votre disposition. Apuyez simplement sur le couvercle de la boite pour l'ouvrir.

"-Tout le monde ici connait ce jeu ? Très apprécié à Tréno si je ne m'abuse. Pourquoi ne pas nous faire une démonstration Mon cher Kuja ?"

Les tables de jeu sont fort amusantes mais génantes lorsqu'il s'agit de montrer le jeu a toute une assemblée. Il était donc plus attractif de rendre le jeu plus vrai que nature en y integrant un certain degré de réalisme. En effet les carte invoquaient dirrectement le monstre ou sort qu'elles representaient sur la zone de jeu qui ne serait autre que l'intérieur du cercle formé par les sofas. Evidement Kuja avait fait une demonstration tout à fait briallante ayant été champion du monde de Tetra master à l'epoque où il habitait encore Tréno.

_________________
-Il n'existe ni bien ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour l'utiliser.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terredumillieurp.editboard.com/
Lenne
Chevalier de l'Hildegarde
Posteur du 3000ième
Chevalier de l'HildegardePosteur du 3000ième
avatar

Féminin
Nombre de messages : 301
Age : 25
Prénom : Trisha
Niveau : 42
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 5:47

Alors que Lenne se faisait de plus en plus petite, d’autres personnes arrivaient. Lorsque la chanteuse daigna relever la tête pour observer l’entrée, elle cru alors reconnaitre une personne, mais la silhouette n’était pas encore très clair. La lumière de la salle était pourtant d’une clarté qui faisait quasiment mal aux yeux, mais sans doute était-ce car cette personne portait des vêtements très sombre, voir noir. La cantatrice garda son regard vers la porte, attendant patiemment de découvrir qui était cette féminine personne qui venait tout juste de faire son entré. Cette dernière s’approcha d’ailleurs, et Lenne perçu sa voix qui n’émit qu’un bref son, annonçant que l’individu était présente. Paine. Une des trois chasseuses de sphères qui l’avaient aidé à retrouver son cher et tendre Shuyin. Lenne l’observa s’approcher, alors que la ténébreuse guerrière ne semblait même pas la remarquer, quoi que la reconnaissance de la personne en face d’elle, soit la cantatrice, fût présente dans les yeux rouges étincelants de Paine. La guerrière sembla d’ailleurs se perdre dans ses souvenirs en caressant cette bien étrange croix qui maintenait le vêtement de la demoiselle vêtue de noir. Paine sembla absente, nostalgique même. Est-ce que, comme elle, Spira lui manquait déjà ? La chanteuse n’en était plus qu’incertaine. Ce qu’elle détestait, surtout, c’était qu’en ce moment, sa méfiance et son mal en confiance étaient omniprésent dans ses faits et gestes.

Lenne entrecroisa alors ses mains, prenant de bien grande respiration pour se calmer. Elle posa délicatement ses douces prunelles noisette sur la guerrière nostalgique, ex-membre du Crimson Squad, avant de poussé un discret quoi qu’audible soupir. Cette soirée ne lui inspirait rien qui vaille, mais que puisse-t-elle faire en ce moment ? Rien qui ne puisse lui causer du tort. Alors la demoiselle se résigna à se calmer les nerfs alors qu’elle observait toujours ce plat avec peu d’appétit.

Une enfant, accompagné d’un homme visiblement important mais moins que celui à la longue chevelure argentée, fit son apparition de manière plutôt saugrenu. Elle semblait vivante d’énergie et prête à s’amuser en tout temps, vagabonde et petite enfant remplit de joie de vivre. Cette vision, de cette gamine s’obstinant avec son père pour lui laisser le droit de venir, fit sourire Lenne. Son jeune temps était bien loin. Certes elle était encore bien jeune d’apparence, mais c’était grâce aux furolucioles qui l’a constituait. Lenne avait plus de mille ans après tout. Mille ans de solitude à rattraper maintenant… Cela pouvait sembler impossible, mais même si la cantatrice semblait méfiante et frêle, elle n’en était pas moins forte d’esprit. Disons le, elle avait tout de même attendu mille longues années pour enfin revoir l’élu de son cœur. La demoiselle décroisa alors ses jambes pour les recroisés dans le sens inverse, secouant un tantinet la tête pour retiré les mèches châtaines qui devenaient gênantes.

Peu de temps après, une jeune femme, resplendissante de beauté et possédant la grâce d’un doux papillon volant avec le vent, fit son entré, non pas seule cependant. Un homme l’accompagnait, jeune homme à la stature imposante, accompagnait cette délicate fleur. Lenne ne pressentait cependant rien d’anormale chez elle… Faisait-elle partie du Triumvirat ? Étrangement, en voyant son allure, portant peu de vêtements, cette grâce d’une rare beauté, cette chevelure noire qui semblait soyeuse par son délicat mouvement avec ses pas qui suivaient harmonieusement ceux de Genesis, cette frêle chérubine ne semblait certes pas vilaine. Quoi qu’il en soit, ce ne fut pas long que Lenne entendit le nom de ses deux personnages qui semblaient bien s’entendre apparemment. La femme se prénommait Xiah, et le jeune homme se fit appeler par son patronyme, sans doute en guise de respect. Les pensées de Lenne furent alors interrompues par le Paladin assis près d’elle, à sa droite. Ce dernier venait de prendre la parole, en entendant les dires de la jeune femme.

Il lui affirma, avec de longues paroles, qu’il était également le seul représentant de sa planète. Le Paladin lui demanda doucement de ne pas paniquer, car ils ne les avaient certes pas invités pour une guerre ou simplement pour un rien. Comme il le disait si bien, il faudrait garder son calme et laisser faire ceux qui s’y connaissaient en politique et, plutôt que de s’inquiété, de prendre le temps de se familiarisé avec ce somptueux palace. Lenne lui sourit en guise de réponse, et peut-être aussi de remerciement, car ses dires l’avaient calmé avouons-le. Après quelques instants, le Paladin reprit la parole d’un air un tantinet plus sombre, affirma que c’était bien étrange car les habitants même de ce château étaient jugés comme peu recommandable. La chanteuse capta toute son attention sur les paroles du jeune homme qui affirma que si les choses tournaient mal, elle pouvait rester près de lui, car à présent, il connaissait parfaitement ses lieux. Cependant, il ne s’était même pas lever de son siège, ce qui étonna grandement Lenne qui ne pu par contre ne laisser échapper qu’une délicate parole, une question, provenant de ses lèvres rosées.

- Comment le savez-vous ? Vous n’avez même pas bougé pourtant...

Elle chuchotait, question de rester discrète telle la mignonette qu’elle était, et ne rien laisser présager à l’imposant personnage qui se trouvait près du Paladin. Lenne porta ses délicats doigts de fées près de sa gorge, l’air surprise. Cependant, n’eu-t-elle prononcer une seconde balade de sa voix mélodieuse qu’une voix, bien plus grave quoi que rassurante du coup, vint s’interposer. C’était celle de l’homme qui les accueillait. Sephiroth. Lenne forma conviction en son cœur et tourna lentement la tête vers l’être aux cheveux d’argents, un mince quoi que présent sourire sur ses fines lèvres rosées tel un bouton de rose. Il lui affirma, tout en mangeant avec appétit, qu’ils comprenaient la situation. Lenne daigna alors prendre quelques bouchées de son repas, ayant été prise d’une soudaine faim, alors qu’elle écoutait les paroles de Sephiroth. Ce dernier venait d’ailleurs de convaincre Lenne d’une chose, et s’était que pour le moment, rien de mal n’allait se produire. Cependant, Lenne n’eu point le temps de rajouter son grain de sel, car le jeune homme passa subitement au prochain interlocuteur.

Après quelques instants où Lenne eu tout juste le temps de terminer son fin repas, Sephiroth annonça que le temps était maintenant venu de monté à l’étage. Ils allaient donc rester ici pour la nuit, à ce que comprit Lenne. La cantatrice ne dit et ne fit rien cependant pour contredire quoi que ce soit. Elle se contenta de jeter un regard au Paladin, visiblement insécure à nouveau, puis, ses douces pupilles se portèrent sur l’assemblée qui se levait lentement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xiah
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 25
Prénom : Trisha
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 6:33

Xiah du se tasser à petits pas de souris sur le coter car la présence d’une femme ténébreuse, visiblement guerrière par son accoutrement, vint se présenté face à la grande porte déjà ouverte. Elle ne tarda cependant pas à laisser Genesis et la jeune femme seuls à nouveau, quoi que cela ne saure perdurer de toute manière. Paine émit une salutation digne d’elle, un manque de respect totale, une salutation de jeunes gens qui n’eurent pas une éducation sélective. Xiah se contenta de démontré son mécontentement en roulant les yeux, les laissant observer le haut plafond quelques secondes, alors que cette fois, c’était une gamine qui s’approchait. Cette dernière sembla avoir resté derrière la porte un bon moment, ce qui afficha un sourire moqueur sur les minces lèvres de Xiah. Du coup, la demoiselle perçu de ses fines oreilles la voix même de cette enfant qui s’exclama, l’air visiblement profondément vexé, qu’elle croyait que cette rencontre ne serait que discussion et politique. Xiah tourna d’ailleurs ses yeux vers la salle, observant les différents allés et venus des individus peu discrets qui attiraient l’attention sur eux, certes. La délicate fleur rosée ne fit même plus attention à cette enfant qui, maintenant, semblait convaincu qu’elle pourrait entrer. Xiah soupira, avant de tourner son attention vers le jeune Rhapsodos qui se faisait à présent attendre. Suite à ses arrivés multiples imprévus, il était normal de se faire discret. Quelle insolence ! Xiah détestait les gens qui faisaient comme bon leur semblait en ne se souciant guère de l’opinion des autres, cependant, elle ne pouvait rien y faire, du moins pas pour l’instant.

Genesis ne manqua pas, cette fois, de relever la tête afin de répondre à ses jadis questions interrompues par ses individus. En guise de fine réponse, quoi que plaisante, il lui dit qu’elle avait l’honneur d’en recevoir l’invitation car il serait tout simplement bête de laisser une femme comme elle dans l’ombre alors qu’elle pourrait embellir cette pièce qui resplendissait déjà d’une omniprésente beauté lumineuse. Xiah afficha un air exagérément surpris en haussant les sourcils, petit sourire en coin décorant ses lèvres. Pour une femme qui se trouvait elle-même jolie, s’était toujours dans une satisfaction présente sur son visage qu’elle recevait les compliments concernant son physique qui, selon elle, n’était ni plus ni moins que la perfection incarnée. Enfin, certain pouvait bien penser le contraire… Personnellement, Xiah n’en avait que faire.

- Flatteur…

D’un sourire amusé quoi que contenter, elle ajouta ce simple mot qui pouvait compter comme un commentaire simple. Cependant, n’eurent quelques minutes passés que l’éternel voix grave de Genesis se fit de nouveau entendre, raisonnant un tantinet tel un écho dans ce grand corridor. Suite au commentaire de la dame concernant la présence de Kuja Tribal, le jeune homme se contenta de lui répondre que simplement avec la présence de ce bien étrange personnage, les tensions dans la salle risquait de monté assez rapidement, plus que prévu quoi. De toute manière, la bataille était déjà prévue, et ça, Xiah le prit en compte. Comment même songer que cette rencontre pouvait bien se dérouler alors que le Triumvirat invitait de lui-même ses propres ennemies. C’était plutôt étrange, même Xiah trouvait cela inconcevable, et si elle aurait été une membre de l’Hildegarde, questions sans réponses auraient hantés son esprit stratégique. Et évidemment, Kuja en comptait pas jouer les « sympathiques », contrairement à Sephiroth qui semblait prendre à cœur son rôle de gentil petit compatriote…

La demoiselle soupira alors, et au même moment Genesis s’approcha en affirmant qu’ils pouvaient maintenant entrer, mais que cette fois, ce serait Xiah qui attirerait l’attention de l’auditoire, contrairement à lui qui l’avait déjà attiré en se dirigeant vers la porte de la sortie plus tôt. Cette réflexion fit sourire la fine chérubine qui se contenta de regarder droit devant elle, avant de prendre le pas et d’entré, accompagné du frère de sang de Sephiroth. Dès leur entré, ce fut Kuja lui-même qui les salua, les présentant par le biais de cette salutation prononcé d’une manière dont seul Kuja connaissait véritablement le secret. Xiah sentait les regards se tourner vers elle, mais ô, que c’était plaisant… Elle se sentait admiré, et c’était le genre de sensation qu’elle appréciait, et la dame le démontrait d’un sourire, fin, délicat, présent, et visible, si l’on était fin observateur. Kuja les invita alors à prendre place, ce que Xiah n’hésita pas à faire en le saluant elle-même d’un bref signe de tête. Il avait beau être quelque peu énervant de temps à autres, sa manière secrète d’agir et parler étaient tout de même fascinante quand on y prenait gout. Sous la table, Xiah croisa ses fines et délicates jambes, posant ses mains sur le rebord de cette table.

Habituellement, la papillonnante demoiselle avait la parole facile, mais cette fois, elle arborait une aura de mystère totale. Car oui, même les personnes les plus bavardes n’en étaient pas moins mystérieuses, et Xiah faisait partit de ses mêmes personnes. On lui apporta alors un fin repas, duquel la délicate fleur se délecta cependant lentement, observant attentivement les divers invités. Elle termina son repas en toute finesse, et replaça d’un geste rapide de ses doigts de fées une indiscrète mèche noire ébène qui était tombé devant son visage pâle et qui, par conséquent, l’avait gêné un instant.

Sephiroth annonça alors qu’ils iraient tous à l’étage, et l’assemblée commença à se lever. Ils y seraient guidés par Genesis lui-même à ce qu’elle comprit. Xiah se contenta d’un bref élan pour reculer un tantinet son siège, et ainsi se lever avec toute la grâce et la délicatesse d’un ange, même si certes, Xiah n’était pas du tout un ange… Étant la plus près du jeune Rhapsodos, Xiah posa ses prunelles sur lui, attendant qu’il avance, vu que c’était leur guide en ses lieux, et ce même si Xiah s’y serait retrouver aisément…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genesis
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 332
Age : 30
Prénom : Josué
Niveau : 50
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 7:13

Un seul mot était sorti de la bouche de Xiah en guise de réponse, un mot unique pour signaler à son destinataire qu'il était un flatteur et Genesis lui aurait bien répondut qu'il était lui même flatté d'avoir reçu cet éloge mais il n'en dit rien préférant ravaler sa fierté et finalement passer la porte séparant les couloirs de la pièce bondée.

L'entrée dans la salle ne passa pas inaperçue d'autant plus que Kuja estima préférable de prévenir l'auditoire que lui ainsi que Xiah n'était pas de l'hildegarde mais bien du Triumvirat. Certains comme Cecil étaient déjà au courant de la position de Genesis puisque s'était lui même qui avait, avec Sephiroth, ouvert les portes de la forteresse avant de guider tout le monde dans cette pièce. Pour la première fois depuis qu'il y avait l'Hildegarde, Kuja invita les deux nouveaux arrivant à s'installer à la table, ce dont ils firent instantanément. Un repas fut apporté ensuite par les mages noirs et tout le monde se mit à manger avant que le génôme ne se mette à faire un de ses discours que seul lui connaissait, un discours bourré de sous entendu mais qui à une simple écoute passait comme si de rien n'était. Genesis, pendant tout le discours s'était plus intéressé à regarder Xiah que Kuja ; si cette dernière lui demandait pourquoi, il n'aurait juste à répondre qu'il savait encore quels étaient ses gouts en matière de femme. Quoi qu'il en soit, dès qu'il eut finit ce discours pour le moins provocateur, Kuja se fit apporter de l'alcool et de la poudre de Mako. Genesis soupira en trouvant ces faits intolérables pour montrer que le Triumvirat était digne de confiance. Cependant, même Sephiroth avait mentionné la véritable venue des forces alliées et, donc, la plupart du monde étaient probablement venu pour ça...

Une lettre finit par arriver dans les mains de Sephiroth par un mog qui se fit récompenser par des corvées. Sephiroth annonça alors que Genesis allait guider tout le monde jusqu'à la salle de détente. Ce dernier finit en hâte son dessert et se leva après avoir essuyé sa bouche sur une serviette. Tout l'auditoire s'était levé en même temps que le guide et Xiah avait suivit le mouvement ; elle eut d'ailleurs le droit à un sourire avant qu'il n'aille à une porte pour annoncer à tout le monde :

- Ceux désirant arriver dans la salle de détente avant la semaine prochaine, ne perdez pas de vue votre guide...

Il prit alors la tête accompagné de Xiah et le reste de la salle. Peu de temps après, la salle de détente les accueilli et Genesis et posta dans un coin où il pourrait facilement voir le centre où Kuja allait prouver qu'il savait jouer au tétra master, un jeu réputé à Treno où il avait longtemps tenu une boutique de vente aux enchères. Sephiroth reprit alors la parole afin d'expliquer ce que tout le monde allait faire ici. Par pur respect envers lui, Genesis fit semblant d'écouter car il n'aimait pas du tout ce genre de jeu. Cependant, dès que le tour de parole arriva à Kuja, il ne se retint plus et soupira en murmurant pour lui même :

- Je me demande bien où ça va nous mener de le regarder massacrer une partie préenregistrée enfin, après, c'est pas à moi de voir...

Kuja faisait sa démonstration et cette fois, Genesis en eut vraiment marre et se tourna nettement vers Xiah, il n'y avait aucun doute possible parce que ça l'avait mis dos au terrain de jeu mais face à cette magnifique personne à laquelle il dit lui alors :

- Je vais t'annoncer une chose que j'estime bien plus intéressante pour toi et moi et même peut être pour tout le monde dans cette salle maintenant que cette chose que Kuja tente d'apprendre par des images à des personnes suffisamment intelligentes pour l'apprenre seul. Pour moi, tu es tel un rayon de lumière et pourtant je ne suis que ténèbres. Cette lumière est cependant si intense que même mon coeur en a été affecté. Ce passage était intéressant pour toi. Celui qui m'intéresse maintenant est de savoir ce que tu en penses toi ?

Genesis ne lui laissa pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il alla directement l'embrasser l'enlassant dans ses bras. Il était certes bien plus agréables d'embrasser une personne que l'on aimait que de regarder un homme nous apprendre à nous divertir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiem-of-fantasy.forumactif.us
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un face à face houleux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un face à face houleux
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Outerspace :: Espace Role Playing Game :: Hera/Terra :: -
Sauter vers: