Outerspace

Le système solaire des planètes de Final Fantasy
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un face à face houleux

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Paine
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 28
Prénom : Mary mais appellez moi Loulou ^^
Niveau : 43
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 12:43

"-Vous pensez que le monde est finit, qu'il a atteint le stade ultime de son avancement. Mais nous pensons que ce n'est pas le cas, et qu'il y a encore des choses qui changeront que nous les y aidions ou pas. Mais il est certain que le monde n'est pas arrivé à un stade de stabilité ultime. Il va encore evoluer et nous voulons simplement accelerer le processus en donnant au monde un dynamisme plus fort. Par exemple, Zanarkand. Cette ville était en ruines, inerte depuis des milliers d'années, il nous a semblé logique de lui redonner son activité d'avant en aidant les Al Bhed à la reconstruire. Je ne comprends pas qu'on puisse s'opposer à cela, le pouvez-vous ? C'est cela le triumvirat mes amis ! Nous sommes l'energie qui provoque le renouveau et empeche sa détérioration au court du temps."

Paine ecouta le petit discrout de Sephiroth qu'elle trouvait literalement inutil. Elle pencha la tête sur le coté, puis ouvrit la bouche pour prendre la parol de sa voix peu feminine mais qui forcait a l'écoute.

" Les mondes n'auront jamais finit d'évoluer. Les votre comme le mien, aucun d'eux ne peu se stabilisé ou cela ne serais qu'éphémere! Les humains sont la pour faire des decouverstes, des betises qui changent l'umanité. La decouverte d'autre planete en est une. Une "betise" qui ne demandait qu'a etre créé. Les planetes se sont reunit mais que croyez vous encore? Que toute cela est stable? financierement j'en doute beaucoup. Et chacun des êtres de chaque monde, qui a un desire de voyage s'en va vers un autre. A la chasse. Rien ne sera jamais stable detrompez vous. "

Paine s'arreta alors, elle n'avait même pas decouvert l'assiette de porcelaine blanche devant elle, recouverte d'une cloche d'argent, se mefiant de tout cela, ouvertement.

" Quand a Zanarkand, moi qui vien de spira, je ne trouve pas que se soie une bonne idée de restaurer un endroit si encien est historique. Mainte secret y dorme encore qu'un très petite partie de la population connais. Mais ,je m'incline a cela. Je fais confiance au Al Bhed plus qu'a d'autre. "

La demoiselle, les jambe croisés, son pied droit se balancant dans un rytme lent sous la table. Elle avait toujours le coude sur la table, bien que sa tête ne soie plus entreposé dessus. Elle soupira doucement regardant cette fois lenne, cherchant une assistance dans ces mots! Mais rien ne semblait venir d'elle! Elle avait deja prit la parol, mais pour dire peu.

" De l'energie, pour du renouveaut chacun des homme peuvent en donner. Chacun de nous, et pas qu'une seul partit qui decidera de tout. Le monde doivent certe s'addapter aussi aux autres. "

Puis la femelle se tut, ne regardant plus sephiroth comme si elle avait arreter tout net la conversation. Comme si elle n'avait rien dit, qu'aucun son n'était sortie de sa bouche...
La femme au yeux rouge foncé, presque comme du sang seché posa les yeux sur la cloche dort devant elle. Elle n'y toucherai pas. Et de toute facon, elle avait deja mangeait un peu avant de vennir. Pour evité qu'elle ne cris famine ici pour se jeter sur n'importe qu'elle nouriture dont la provonance lu était inconue.

" Comprenez, que le changement est nessessaire, certe, mais que la brusquerie pour changer elle ne l'est pas. Chez nous, notre etat est loin d'etre en encore avec les Al Bhed, vous les avait aider, et donc, notre etat crois que vous etez contre eux. J'aurai preferait qu'une representante d'eux parle en leurs nom et je crois qu'il vous remercie, bien que l'état de Spira ne soie pas du tout sympathique a vos actes. "

Relevant la tête penchant celle ci en arieure, et fermant ces yeux rouge sang pour soupirait doucement. Un sourire, minuscule fin, passa sur les levres de la fille presque imperceptible.

La demoiselle ouvrit les yeux se rendant compte qu'elle caressait du bout du doigtsla croix qu'elle portait sur son vetement. Puis elle posa les yeux sur les personnes qui la regardait. IL était rare qu'elle parle autant, mais puisque Lenne ne pouvait pas parlé au nom de spira, semblant d'accord avec les projet de changement, elle parlerais elle, donnant les deux avie des sien : les Al Bhed et l'état.

Mais dans tout cela, ou se situer Paine? du coté des Al Bhed ? pour le changement, ou du coté de l'état? Elle n'en savait pas grand chose elle. Enfin, si elle devait dire exactement se qu'elle pense, plutot que se qu'on lui avaiot dit de dire : par les Al Bhed et l'état de Spira, elle dirait que le changement elle s'e fichait royalement! Elle, tout se qui l'importait c'était d'etre tranquille pour bouger ...

Puis se fut le moment de monter a l'étage. PAine les suivit quelque peu retissente. Une visite pour pas grand chose en fait. Les deux camps voulaient juste voir la tête de l'autre et c'était tout. Paine avait eut sa dose de population inconue cette fois. Tout ses gens au aussi mauvaise pensait qu'elle lui donner presque mal au crane! Et donc la demoiselle, la lame toujours dans le dos avancait les bras croisé vers un jeu qu'elle connaissait sans y jouer.

La sale était plus agreable que le jeu. Tout ses monstre empayer, cela lui aurai fait ffroid dans le dos si elle en avait pas massacré sans fois plus sur spira. Regardant attentivement les béte les brs toujours croisé la demoiselle ne semblait pas vouloir se meler au groupes,restant seul, comme a son habitude. Elle s'écartait sans s'en rendre compte passant d'un monstre a l'autre en reconaissant certain mais pas d'autre qui devait venir de monde different.
En tout cas vouloir avoir sa en collection confirmer qu'il leurs manqué quelque chose au cerveau! Car jamais ils n'auraient toute les bétes des mondes. Même si ils ne cherchaient que les plus belle! Tout les jours de magnifique être naissaient! Et Paine se contenta de pensait, que les invocations de Yuni, lorsqu'elle était invocatrice ( FF10) était bien plus belle que cela! Quand elle avait dut les combatres, Yunie était bien retissante, bien trop a son avie ...

A mais qu'es qu'elle faisait a pensait a cela encore!!


Dernière édition par le Sam 28 Juil - 13:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiko Carol
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Age : 26
Prénom : Guillaume
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 13:08

Malgré ce que les autres personnes à table pouvaient penser, Eiko comprenait parfaitement le sujet de conversation. Il faut dire qu'elle avait fait un long voyage en compagnie de personnes plus grandes qu'elle et elle avait ainsi apprit à s'adapter aux discussions des adultes, sans pour autant s'y intérréssé. Pour le moment, seul la nourriture était présente dans sa tête, tellement elle avait faim. Moug sortit de sa poche afin de participer au festin. Mais elle gardait tout de même un oeil sur Kuja. Ce qui la choqua le plus, c'est que cette homme l'appela belle soeur. Il faut avouer que sur ce point elle était largué. Elle écouta alors attentivement le discours de celui-ci tout en le regardant d'un oeil méfiant. Mais arrivé vers la fin, les mots qui sortaient de la bouche de Kuja devenait de plus en plus mauvais, presque insultant pour Eiko, qui avait voyagé en compagnie de l'un de ces rats. Elle voulut rétorquer mais son père l'en empecha discrétement, comme pour paraître insensible aux remarques de cet homme. D'ailleurs, Kuja ne tarda pas à les oublier afin de posait toute son attention sur une mystérieuse lettre. Entre temps, la femme aux cheveux gris/noirs et courts menait un véritable duel avec l'homme masqué. Mais apparement, rien ne s'en suivit et Kuja fit signe à tous les invités de monter dans la salle de détente, un peu plus au dessus. Il fit d'ailleurs une démonstration d'un jeu de carte, quelques peu modifié. Eiko parla à Moug.

" Ah ! Je me souviens de ce jeu ! Maitre Toto m'en avait parlé à Treno ! "

Une dame la regarda étrangement ce qui mit Eiko mal à l'aise. La dame devait surement pensé ue la gamine parlait à sa poupée mais quand elle vut que le mog bouger, elle retourna à ses "occupations".
Elle fixa longuement Kuja de ses petits yeux verts. Sa tête était un peu penchée vers l'avant pour rendre son visage encore plus féroce mais surtout, pour menacer l'homme en face d'elle de sa petite corne qui lui sortait du front.

* Kuja... *

_________________
| J'ai un sourire triste ? Euh oui... |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xalad.forumactif.com
Garland
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Age : 29
Prénom : Antoine
Niveau : 50
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 13:30

Visiblement, Garland faisait peur. Un indice le démontrait clairement: Toutes les personnes assis à proximité du chevalier noir s'était reculer de quelques centimètres et aucun n'osaient manger. Tentant d'engager un début de conversation, l'antique chevalier n'eu le droit qu'a des réponses monosyllabiques et à des bredouillements terrifiés ou nerveux.

Se désintéressant de ses si impressionnables voisins, Garland jeta un œil aux autres membres du Triumvirat. Genesis semblait avoir trouvé une compagne pour la soirée en la présence de Xiah. Kuja, toujours aussi politiquement correct, insultait littéralement les habitants de Clayra en la présence de leurs plus farouches alliés. Sephiroth poursuivait son discours sur la renaissance de Terra et sur sa volonté de vouloir changer les choses. Secouant la tête, le chevalier noir se rendit conte qu'un plat de steak de chocobo grillé à point attendait devant lui. Se léchant les babines, le chevalier sortit de sa manche un couteau à long manche particulièrement aiguisé.

Ses proches voisins poussèrent un cri de terreur et deux d'entre eux bondirent de leurs sièges. Soupirant, Garland plantât sa dague dans l'un des steaks et mit la belle pièce de viande dans son assiette. D'un ton distingué, il s'adressa à ses voisins:

-Vous en voulez?

Bredouillant un vague "non-mercii" son voisin de gauche se rassis. Quant à celui de droite... il quitta son siège pour se trouver une autre place.


Une fois le repas terminé, Garland pris la spécialité terrienne que lui tendait Sephitoth et la partagea avec ses compagnons de table avant de la déguster. Tout en ingérant le met délicieux, le chevalier chaotique écouta la longue tirade d'une jeune membre de l'Hildegarde qu'il n'avait pas encore repéré. Au début, Garland cru que la guerrière était en réalité un chevalier noir elle aussi. Mais elle semblait incapable de manipuler les ténèbres. Dommage, si elle avait été dans le bon clan, le chevalier aurait pu lui apprendre le métier...
Et pourquoi pas au fait? L'ordre des paladins semblait avoir perdurer comme en attestait le roi de Baron. Il serait peut être tempos de former quelques nouvelles recrues aux sombres arcanes du métier de chevalier noir! Reformer l'ordre des paladins sombres!
L'antipaladin fut interrompu dans ses pensés par l'intervention de ses supérieurs. Suivant le mouvement, le chevalier partit s'installer dans la salle de divertissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuja
Pôle du Triumvirat
Angel Of Death
Pôle du TriumviratAngel Of Death
avatar

Masculin
Nombre de messages : 344
Age : 30
Prénom : Romain
Niveau : 60
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 19:17

*L'assemblée avait à présent été conviée par Sephiroth et Kuja à se rendre dans l'une des multiples salles annexes du Millenium d'obsidienne, guidée par Genesis. Cela eut pour effet de mettre fin au repas, dont finalement peu d'individus avaient profité malgré son excellence culinaire, à l'exception notable de Garland et d'autres rares personnes, quel qu'était leur camp, Triumvirat ou Hildegarde. La pièce était extrêmement spacieuse, à l'image de toutes celle de l'immense palais-forteresse. L'une des choses que l'on remarquait immédiatement, mis à part une partie de la collection de monstres empaillés, était la cléricale disposition de sofas en cercle pouvant évoquer une éventuelle religion ou secte, au centre de la salle, bien qu'ils étaient espacés les uns des autres d'une distance convenable. Il y avait également un luxueux bar si l'on souhaitait une boisson ou de quoi se restaurer, diverses tables de jeux. Mais surtout, un superbe péristyle entourant de la plus belle des manières un charmant et agréable viridarium couvert de baies vitrées ouvrables, et éclairé pendant la nuit, qui pouvait rappeler celui des appartements de Kuja.
Le génôme avait d'ailleurs été invité par Sephiroth à procéder à une petite démonstration d'un jeu de Hera appelé Tetra Master, afin d'en enseigner les rudiments aux hôtes du Millenium. Il s'éxécuta donc avec plaisir, ne répugnant pas à étaller sa maîtrise du jeu, tout en jouant de manière didactique et à ce que tout le monde puisse suivre. Néanmoins, seul le roi Cid Fabre dans la pièce pouvait être en mesure de battre le génôme à ce divertissement, ayant lui aussi été champion du monde de la discipline étant plus jeune. C'est alors que Kuja put apercevoir dans l'un des coins de la pièce, Genesis relativement proche de Xiah, avant que le frère de Sephiroth n'embrasse la jeune fille. Le moment que choisit Kuja pour prendre à nouveau la parole, après ses explications claires des règles du Tetra Master.*


Kuja : "Regardez-donc le seigneur Rhapsodos ainsi que la douce Xiah. Ils sont à l'image de notre noble organisation qu'est le Triumvirat ! En effet, contrairement à ce que certains pourraient penser dans cette pièce, nous ne sommes qu'amour et... Passion !"

*Le génôme avait prononcé son dernier mot après un lèger instant de pause dans son discours, et en levant les bras de manière assez mystique, comme il en avait l'habitude. Il l'avait prononcé après avec une intonation proche de son ton si secret et spécial, mais de manière plus douce, proche du chuchotement, pouvant s'apparenter à un fanatsime certain. Couplée à sa gestuelle digne des plus grands acteurs de théâtre, ce qui d'ailleurs était l'un de ses hobby, il pouvait paraître pour un parfait illuminé, ce qui était proche de la vérité.
Mais paradoxalement, Kuja savait parfaitement ce qu'il faisait et restait lucide. Il savait pertinament que son collègue Sephiroth essayait de gagner la confiance de l'Hildegarde et jouait le sympathique, et il n'avait pas l'intention de tout gâcher. Il se contenterait d'user de petites provocations et d'attitudes pouvant mettre mal à l'aise les invités ou les déstabiliser, telle celle qu'il venait de faire. Il était sinon tout à fait capable de jouer un rôle, tout comme Sephiroth, ce qu'il avait fait de la plus belle des manières à Esthar, en mettant le Consortium dans la poche du Triumvirat, et s'étant même fait passer pour un héros auprès de certains. Il était même probablement le meilleur acteur et manipulateur du Triumvirat, mais il laissait à Sephiroth et aux autres le soin d'amadouer l'Hildegarde, préférant pour l'instant prendre du bon temps en se jouant de l'Hildegarde, toujours dans une certaine mesure.
*

Kuja : "Après cette petite digression, pourquoi ne pas commencer à jouer mes chers amis ? Vous pouvez également vous faire servir quelques rafraîchissements ou une collation au bar que vous pouvez apercevoir ci-contre. Notamment des alcools extrêmement rares et certaines substances normalement accessibles qu'à l'élite de la population, parfois même illicites, hahaha ! Quand je tiens ces propos, nous convenons bien tous à l'unanimité du fait que nous faisons partie intégrante de la haute sphère, et que la lie de la société est de toute évidence indigne de tout ce qui pourra vous être proposé en ces lieux ! Quoi qu'il en soit, mes mages noirs se feront un plaisir de satsifaire vos exigences... Tant bien même, si ce n'était pas le cas, vous n'aurez qu'à m'en informer. En effet, je veillerai personellement à ce que ça ne se reproduise plus !"

*Le génôme avait à nouveau parlé sur son ton de grand orateur, posé, calme et mesquin. Fidèle à sa réputation, Kuja avait à nouveau volontairement placé des propos provocateurs, cette fois-ci proche de la ségrégation sociale, mais parfaitement enrobé dans une prose et un verbe digne du génôme. Il fit une pause de quelques instants après son ultime petit sous-entendu sur les mages noirs, qui indiquait naturellement à ceux qui le saisiraient que les semblables du mage Bibi seraient le cas échéant, châtiés comme il se doit. Kuja avait en effet souvent l'habitude d'utiliser ce genre de double-sens ou des métaphores.*

(Note : un viridarium est un petit jardin intérieur, orné de statues, de fontaines et de massifs de fleurs. Que c'est beau le luxe lol...).

_________________
-The weak lose their freedom to the strong, and it is the providence of nature that only the strong survive...-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecil Harvey
Commandeur de l'Hildegarde
Roi de Baron
Commandeur de l'HildegardeRoi de Baron
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 32
Prénom : Gautier
Niveau : 45
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 21:05

La conversation allait toujours bon train autour de cette table. A la dernière remarque du paladin, Lenne lui demanda étonner comment il pouvait connaître le château dans ses moindres recoins alors qu’il n’avait pas bougé de son siège. Cela indiquait que sont sort de magie fut assez discret pour ne pas avoir était repérer ! Mais apparemment, une personne avait vu son manège. Il s’agissait de Sephiroth. Genesis étant trop occuper à regarder les charmes de la belle jeune femme qui l’accompagner et Kuja a nargué le roi de Lidblum, Sephiroth était forcé de garder une vigilance constante, et il avait repéré le manège du paladin. Peut-importe, il n’avait pas cherché à se cacher au yeux de ses hôtes, et aucun ne connaissait la magie qu’il venait d’employer car elle était une spécialité de son monde. Le roi de Baron était donc encore en sécurité. Sephiroth vantait les mérites de Terra et de son organisation, affirmant avoir produit des sortes de miracle dans divers monde grâce au contribution du triumvirat. Mais il fut contredit par Paine, la guerrière qui était entrer dans la salle après tout le monde, qui affirma des principes qui n’était pas faux. Cecil ne connaissait pas Sephiroth, et l’action qu’il avait fait à Zanarkand lui rappeler un peu l’aventure sur terre de son père Klu Ya. Il avait permit à son monde d’avancer d’une manière exponentielle, mais ce faisant, l’avait placé en grand danger car ses enfants n’avaient pas la même résistance que lui au pouvoir des ténèbres et Zemus avait put en profité. En quelque sorte, il avait joué au apprentis sorcier et cela c’était retourner contre lui. Mais l’un de ses fils avait su suivre son exemple et se tourner vers la lumière, permettant à la terre d’être sauvé. Cecil Harvey, l’actuel roi de baron, était cet homme.

D’un coup, Sephiroth entra dans une discussion a voie basse avec Kuja. Le paladin ne pouvait pas entendre ce qu’ils se disaient mais cela devait être important. L’homme a la longue chevelure argenté, qui n’avait pas daigné retirer son masque, annonce au convive qu’il allait changer de salle pour profiter d’un jeu qui se nommait tétra-master. Cecil ne connaissait pas ce jeu, et pour dire la vérité, le paladin n’était pas du tout intéresser par ce genre de chose. Les jeux qui pratiquer était des choses qui entretenait son sens logique, comme le jeu d’échec par exemple. Ainsi, il parvenait à combiner distraction et entraînement. Bref, il n’était pas vraiment intéresser par la suite des évènements, mais ne savait trop comment trouver un moyen de se dérober. Ce fut en tournant la tête vers Lenne pour répondre à la question qu’elle lui avait posé quelques minutes plutôt qu’il comprit que la jeune femme n’était pas dans son assiette. De toute évidence, elle n’était pas a ça place ici. La laisser dans le château pourrait nuire à la sécurité des autres et a la sienne. Et le paladin penser avant tout au autres comme d’habitude. Se levant de son siège alors que la plupart des convives avait déjà quitté la table, il affichât un petit sourire a la cantatrice avant de dire.


« Vous ne semblez pas a votre place. Voulez vous rentrer chez vous ? Je pourrais vite vous ramener à Spira avec la baleinière Lunaire, et de toute façon, j’ai vu ce que je voulais voir ici… »

Il lui proposait de la raccompagner, mais montrer également que dans son esprit cette réunion n’avait plus aucun intérêt pour lui. Ainsi il révélait que son offre n’était pas à mettre à cent pour cent au crédit de la générosité des Paladins. Il avait bien senti que les gens du Triumvirat essayer de les retenir, mais cela ne lui plaisait pas, et Rosa lui manquait, il voulait retourner auprès de sa moitié. Sans elle, il n’était pas complet, sa vie n’avait plus le même sens que lorsqu’il l’accompagnait. C’était ce qui différencier principalement Cecil des autres paladins ayant connu l’amour et aussi le fait qu’il ait était un chevalier noir avant tout, il n’agissait pas toujours selon les codes établis de cette classe, ce qui ne contenait pas que des inconvénients d’ailleurs…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimepouvoir.forumotion.com/index.htm
Sephiroth
Pôle du Triumvirat
One Winged Angel

Pôle du TriumviratOne Winged Angel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 465
Age : 29
Prénom : Henry
Niveau : 60
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Sam 28 Juil - 21:53

Ce n'était pas dans les habitude de Kuja de rester sobre lors de soirées et il le démontrait encore une fois brillament. Les convives avaient presque tous suivit à l'exception de quelqu'uns qui devaient estimer ne pas avoir leur place parmi eux. Mais Paine n'était pas de ceux-là. Pour la convaincre de ce qu'il avait avancé Sephiroth voulut user d'abbord de la diplomatie et l'invita discretement à quitter les sofas pour le rejoindre au bar addossé au mur. Un mage noir servait de Barman.

"-Kuja aime les fioritures mais ce n'est pas mon cas alors je vous parlerais franchement. Le triumvirat use de méthodes fort peu apréciées par votre morale, mais nous améliorons le monde tel qu'il est grâce à cela. Nous ne nous limitons pas avec des règles ethiques qui n'auraient aucun interet. Si nous faisons ca c'est dans l'interet de ce monde."

Pendant qu'il essayait de nouveau de faire comprendre à Paine que le role de son organisation n'était pas la destruction mauis l'évolution le mage apporta deux verres remplis du même alcool que celui qu'avait commaandé Kuja accompagné de son incontrournable poudre verte qui n'était autre que de la cocaïne de Mako. Sephiroth n'en prit que pour montrer l'exemple et insipirer confiance à Paine. Pour cela il avait du soulever son masque très légèrement. Il toucha à peine à son verre et n'en bu pas une goutte tellement son contenu lui était violent dépassant nettement les 50°.

L'homme masqué était habitué à la Mako mais il ne devait pas en être de même pour Paine qui subirait les effets secondaires de la drogue. Au dessus du bar se trouvait un grand ecran ou l'on pouvait voir défiler des chocobos dans un arène en plein combats. Leurs pattes étaient équipés de lames tranchantes afin qu'ils puissent blesser leur adversaire. Sephiroth n'y jeta qu'un brefe coup d'oeil desintéréssé puis s'en retourna à la jeune femme.

"-Bien j'espere que vous serez plus tolérante vis à vis de nous et nos méthodes. Après tout la faim justifie les moyens."

Puis il invita Paine à retourner auprès des gens qui s'étaient deja aclimatées à la pièce et s'y etaient épparpillés anarchiquement formant ainsi des petits groupes. Il n'était aucun groupe vide d'un membre au moins du triumvirat et dans celui de Kuja on trouvait entre autre le roi Cid Fabre et sa fille. Le génome se jouait d'eux en dénigrant délibérément les milieux défavorisés.

Une fois assis Sephiroth voulut prendre la parole mais il fut intérrompu par un évenement qu'il n'avait pas prévu. On pouvait voir son visage paralysé dans une sorte de stase inéxpréssive. Au meme moment Kuja commencait leviter de manière inexplicable, il devait en être de même pour le seigneur Palazzo. Ils venaient de recevoir leurs instructions directement depuis la lumière divine qu'avait put appecevoir Cecil dans son voyage à travers le château. Conformement à la lettre, ils devraient retenir membres de l'Hildegarde pour la nuit mais cette fois-ci le délais d'exécution expirait dans la minute. Oubliant de répondre aux hypothétiques remarques de ses voisins il consulta le regard de Kuja et d'un hochement de tête ils surent qu'ils devaient sortir de la pièce.

C'est sans un mot qu'ils traversèrent la colone de lumière, laissant tous les convives sur place et sans la moindre explication. A présent ils se trouvaient dans la grande et inaccessible salle de lumière.

_________________
-Il n'existe ni bien ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour l'utiliser.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terredumillieurp.editboard.com/
Paine
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 28
Prénom : Mary mais appellez moi Loulou ^^
Niveau : 43
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Dim 29 Juil - 0:25

" Non, la fin ne justifie en rien les moyen. Je suis casie certainne que vous n'hesiteriez pas a detruire une planetes pour votre propre confort si celle ci vous resistez avec ardeur... Et ce moyen, ne me plaid pas du tout pour arriver a votre fin « heureuse » "

Paine suivit donc l'homme en question avec le fameux verre de substance bizare... Elle regarda Sephiroth, puis vit une partie de son visage. Comme elle l’avait deviné, les traits qu’elle put voir était fin et doux … Mais sa vigilance ne baissa pas. Elle Se posa sur un fauteil non loin du jeune « homme » et continua.

" Personnellement je n'ai pas de moral. Donc je me fiche de vos methode. Par contre elle porte atteinte aux peuple de diversses regions de toute les planettes, des regions reculaient certes, mais Existente et nombreuse. Et cela, mes amis ne le suporte pas et donc, je me dois d'agir. "

Paine trempa son doigts dans la liqueur à plus de 50° puis le mit dans sa bouche. Une étincelle jallit alors dans ces yeux rouge, une étincelle sournoise. Puis elle se pencha doucement en avant.

" Cette chose est elle bien trop forte pour vous? "

Paine eut un sourire, mi amusé, mi provocateur. A Spira (Et lenne devait le savoir) les alcools était fort. Depassant l'entendement. Et paine était une grande habituer des taverne en tout genre ou l’ont servait des boisson forte ! Yuna lui avait deja fait la remarque. En lui disant aussi que plus le temps passer et plus elle ressemblait de plus en plus a Auron. Un homme que Yuna et Rikku semblait admiraient. Et que paine semblait remplaçait …. Bouche troue ? Non, elle aurai pu partir quand bon lui semblait mais … Bref : La demoiselle posa les levres sur le verre, buvant quelque gorgaient comme si il s'agissait de lait!! Avec aucune émotion degouté sur le visage. Juste cette étincelle provocatrice.
Sur un tont quelque peu detachait, mais toujours froid, La demoiselle au cheveux gris continua :

" Vos methode porte atteinte à beaucoup de vie, et pourquoi ? pour soidisant donner une nouvelle saison à toute nos planettes. Mais, vous y gagnerez plus que n'importe qui! votre propre profits passe avant tout, comme le montre les créatures venue de toute la galaxie. Vous allez de monde en monde detruisant certainne lois, detruissant certain lieu, pour refaire du nouveaux! Gagnant toujours plus en echange. Combien ferrez vous payez Spira pour la reconstruction de Zanarkand ? En nature, en service ou en liquide? Ou bien votre profit, sur d'autre planette était assait élèver pour se modeste cadeau en signe de bonne fois du Triumvirat? "

Posant bien souvent tout juste les bonnes questions, placant les doigts la ou il fallait, Paine esperait presque qu'elle avait toucher le point senssible du Trium. Car, les mmbre de son partie se faisait de plus en plus rare! Et, elle avait l'imretion que le camp adversse grossissait de plus en plus!!

Paine reposa les levres sur son verre, ne baissant toujours pas ces magnifique yeux rouge foncé du masque de Sephiroth. Les choses allaient se gatter elle le sentait venir. Pas de sephiroth, n’y des gens de la bas, quoi que ? mais, une chose allait mal tourné et Paine avait de moin en moin confiance ! Deja qu’elle n’a aucune confiance de nature, mais la, plus le temps passé et plus sa vigilence augmenté !! Une mouche n’aurai pu passer dans son dos sans qu’elle la sente !! Mais elle c’était aussi rendut compte d’une chose : La puissance du Trium. Bien au dessus de se qu’elle pensait, mais, aussi, parfois bien au dessus d’elle ! Elle l’avouait volontiers, elle ne se serais pas battu pour le fun avec eux ! Seulement si sa vie ou celle de lenne … Lenne ? pourquoi elle ? surement parcequ’elle venait de spira, et qu’elle ressemblait a Yuni ! Autant physiquement que spirituellement … Bref, si leurs vie était mennaçaient elle se batterer volontiers, mais jamais pour une simple joute ! Elle ne se sentait pas encore capable de rivalisé, question de simple puissance avec eux … [hs : je crois que paine est la plus faible de l’assemblé xD]

Paine semblait a fond dans son sujet ! Et pourtant, elle n’avait que faire en fait de toute ces planettes, de toute ses gens qui risquait de mourir si le triumbira continuer tout cela. Elle s’en fichait royalement. C’était juste les lettres de Yunie, et de Rikku qui l’avait conduite ici ! Et non la lettre des Hildegardes. Pfff elle regretait presque d’être venu, mais maintenant qu’elle était la il fallait continuer jusqu’au bout ! Bien que cela lui caussera surment quelque sousie.
Et malheuresement pour elle, tout cela se lisait dans sa voix ! Une fausse conviction, un faux mecontentement, seul cette air provocateur avait était réel ! Mais, comment Sephiroth aurait il pu s’n rendre compte puisqu’il ne la connaissait pas … La nature humaine et bien complexe … Mais, peut etre pas assait pour l’homme aux cheveux argenté ?

Bref, Paine attendit une reponce qui ne se fit pas ... L'homme levita et disparut dans une colone de lumière... LA demoiselle soupira doucement, elle posa le verre qu'elle avait en main et se dirigea vers le balcon en regardnt en contrebas pour voir la distance jusqu'au sol. Bien trop grande a son gout! La demoiselle se dirigea ensuite vers la porte de sortie.

Elle n'avait plus rien a faire ici, les converssation était close.


Dernière édition par le Dim 29 Juil - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenne
Chevalier de l'Hildegarde
Posteur du 3000ième
Chevalier de l'HildegardePosteur du 3000ième
avatar

Féminin
Nombre de messages : 301
Age : 26
Prénom : Trisha
Niveau : 42
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Dim 29 Juil - 0:50

Lenne observa les invités sortir de la pièce, guider par Genesis et ce qui semblait lui servir de compagne. Cependant, la cantatrice ne semblait pas pressé, alors elle attendit tout simplement que tous prennent de l’avance avant qu’elle ne prenne une profonde inspiration, se résignant finalement à daigner faire un petit pas de souris vers la sortie. Cependant, le regard de Cecil sur elle lui fit arrêter tout mouvement. Elle posa ses prunelles sur lui, alors qu’il lui adressa un fin sourire. Lenne comprit alors qu’il allait lui adresser la parole, et d’ailleurs ce ne fut point long. Le paladin lui demanda alors si elle désirait qu’il la raccompagne jusqu’à Spira. Il lui affirma qu’il avait vu, de toute manière, ce qu’il désirait ardemment voir en ces lieux en y venant. Lenne ne su cependant pas quoi répondre. Cette générosité venant du paladin était plutôt inattendu, mais elle avait le pressentiment qu’ils ne pourraient pas quitter aussi facilement le Millenium. La sortie était tout de même loin de cette salle, Lenne l’avait remarqué en arrivant. Tout ceci devenait atrocement décourageant.

« Je doute cependant qu’ils nous laissent partir aussi aisément. Ils ne nous ont pas invités pour simplement bavarder quelques minutes autour d’une table… »

Elle suivit donc le groupe sans broncher, cependant accompagné du paladin. Ils arrivèrent dans une salle où tous purent entrer malgré le compte nombreux. Lenne observa les alentours, on semblait voir des étoiles scintillées dans ce regard de noisette. Profitant du fait qu’elle était toujours auprès de Cecil, Lenne lui chuchota alors ;

« Tout ceci ne m’inspire rien qui vaille. Cependant, nous ne semblons pas avoir d’autres choix que de rester ici jusqu’à ce qu’ils conviennent de nous laisser quitter. D’ailleurs, le Triumvirat semble vouloir nous garder ici pour la nuit… Tout ceci est ambigu, mais avons-nous vraiment le choix ? »

Kuja fit alors une démonstration d’un jeu qu’ils appelaient le Tetra Master. Lenne observait, mais elle semblait ailleurs… Elle songeait à une multitude de choses, d’événements, de moments ou des personnes. Comme Shuyin. La cantatrice aurait donné mille et une raisons de le revoir en ses lieux, mais malheureusement, il n’y avait pas de trace de l’Errant ici. Quelqu’un prit alors la parole, mais elle, ou plutôt il, ne semblait pas vouloir que quelqu’un de l’entende. Cependant, les fines oreilles de Lenne captèrent le moindre son émanant de la bouche de l’individu en question, qui se trouvait dans un coin sombre, avec cette femme que l’on pourrait quasiment qualifier de mannequin… Alors que Lenne allait tourner la tête pour observer de qui il s’agissait, Kuja les remarqua avant elle, et il s’exclama de les regarder, car ils étaient la parfaite image du Triumvirat ; amour et passion. Cela lui fit de nouveau penser à Shuyin. Où se trouvait-il d’ailleurs ? Tant de questions bousculaient l’esprit de Lenne, qui depuis mille ans, était réduit à néant par les coups de feux qu’elle se prit en pleine poitrine, la tuant alors qu’elle observait tendrement le visage de son aimé… La cantatrice secoua alors la tête, retirant ce mauvais souvenir de son esprit. Certes, mille ans étaient passés, mais c’était comme si c’était hier. Cette sensation de brûlure intense, lorsqu’on souffre émotionnellement, était présente, et ce même si elle était une Errante. Son regard se fit soudainement soucieux, et elle porta de nouveau son attention sur le reste de l’assistance. Du coup, Sephiroth et Kuja se mirent à légèrement lévité, et ce sans raison. Lenne fronça les sourcils, mais nulle son ne parvinrent à sortir de sa bouche, encore silencieuse…

Les deux individus sortirent, laissant toute l’assemblée avec trois membres du Triumvirat. Le nouveau couple, parait-il, ainsi qu’un autre que Lenne n’avait pas tellement remarqué lorsqu’il avait entré dans la pièce. La chanteuse se rapprocha de Cecil, ne ressentant rien de bon dans tout cela, et murmura d’une voix peu rassuré ;

« Que se passe-t-il ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xiah
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 26
Prénom : Trisha
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Dim 29 Juil - 2:56

Son entrée fut certes remarquer, ce qui contenta la jeune femme qui se contenta de garder le silence, affichant un air particulièrement contenté. La délicieuse badine posa ses fins doigts de fées dans sa longue chevelure noire, alors que tous se levaient lentement. La papillonnante demoiselle était debout sur ses fines gambettes depuis longtemps maintenant. Ce fut d’ailleurs une des premières à avoir exécuté le mouvement. Certes, Xiah avait remarqué que Genesis avait d’avantage porter ses yeux inspirant le Mako sur elle que sur Kuja qui avait parlé d’un somptueux discourt remplit de sous-entendu qui aurait pu être choquant. La jeune femme n’avait cependant pas posé ses fines lèvres sur le bord d’un verre cristallin, et ainsi elle en restait lucide. Le jeune Rhapsodos se leva à sa suite, et annonça que les invités désireux de se rendre à la salle de détente le plus tôt possible devaient le suivre maintenant, sans le perdre de vue. La délicate fleur se contenta de lui adresser un charmant sourire avant de le suivre sans dire mot. Ils passèrent la porte d’un pas plus ou moins rapide, ceux de Genesis et Xiah s’harmonisant à merveille, d’un même rythme quasiment calculé.

Ils atteignirent la pièce en question en un temps qui ne fut point long, ce qui plut à notre chère beauté mystérieuse. Cette dernière ne resta pas longtemps à s’attarder au spectacle que Kuja allait sous peu donner. Le pôle du Triumvirat commençait sa démonstration, alors que Sephiroth venait d’expliquer ce que les invités allaient faire dans cette salle de détente. Xiah observa un instant l’assemblée de ces délicates prunelles, mais ce ne fut pas long qu’elle entendit Genesis marmonner pour lui-même alors qu’elle se trouvait près du jeune homme. Ces paroles attirèrent d’ailleurs l’attention de la demoiselle qui tourna la tête vers lui. Cependant, elle ne s’attarda pas très longtemps sur son cas, craignant d’entendre Kuja se plaindre que personnes ne faisaient attention à cette scène qu’il faisait lui-même. Xiah sourit en songeant combien Kuja pourrait se frustré si tout le monde ignorait complètement sa prestation, lui qui semblait prendre plaisir à démontré ses talents au Tetra Master…

Chose inattendue cependant, Genesis se tourna vers elle, et il était maintenant de dos à Kuja. La jeune femme n’osait imaginer ce que Kuja allait penser de cet affront, mais personnellement, le courroux de Kuja ne semblait pas importer le jeune Rhapsodos. D’une allure portant sur le professionnalisme, Xiah portant son index et son majeur à son propre visage, retirant des mèches noires indiscrètes qui cachaient maintenant sa vue. Les ayant retirés, elle porta toute son attention sur les paroles prononcés par Genesis.

Au début, tout ceci ne semblait ne rimer à rien, puisqu’il parlait de choses… intéressantes. Intéressante, enfin, qu’il estimait d’une certaine interessance… La frêle demoiselle laissa ses pupilles noisette portés sur le visage du jeune homme, attendant de connaitre la suite de ces dires. La suite ne fut que poésie enivrante à laquelle Xiah resta fermement accrocher. Arborant un fin sourire d’une grâce infinie, elle attendait qu’il termine, alors que seules ses paroles raisonnaient dans son esprit tel un écho au creux d’une caverne de cristal. Même Kuja avait disparut de ses pensées pour une fois, chose rare avouons-le. Il était certes difficile d’oublier un drôle d’oiseau comme lui. Genesis, quant à lui, avait toute l’attention de la jolie chérubine en ce moment même. Il lui expliqua, que lui, qui n’était qu’ombre et ténèbres, avait trouvé en elle ce que l’on pouvait qualifier de lumière. C’était bien la première fois qu’un homme avait le cran de lui dire ce genre de chose. Certes, beaucoup l’avait trouvé belle, splendide, parfaite, merveilleuse, mais ce qualificatif, de lumière, parvint à la charmer. D’une puissance telle, que son cœur en fut toucher. Cette fois, Xiah resta stupéfaire. Genesis Rhapsodos serait donc amoureux ? C’était tout un scoop.

La partie intéressante de ce message le concernant lui était maintenant terminer. Cependant, il affirma que cette partie était également celle qui fut intéressante pour la délicieuse badine en face de lui, soit elle. Puis, ce qui serait maintenant intéressant pour lui, serait de savoir ce qu’elle, elle en pensait. Amoureuse ? Papillonnante demoiselle un tantinet volatile, serait-elle capable d’affirmer que maintenant son cœur ne serait capable d’émettre un battement à la milli seconde pour un seul et même homme, qui plus est était un être mystérieux et ténébreux, comme elle les aimait physiquement. Mais ce coter sadique, à la fois ténébreux et ce regard brillant de malice à chaque étincelles, quoi de plus attirant ? Alors que ce mignard sourire planait toujours sur ses fines lèvres rosées, Xiah n’eu point le temps de dire son propre avis qui aurait sans doute été plus que positif, que Genesis avait rapidement prit la décision d’unir leurs lèvres. Baiser que Xiah ne refusa certes pas, comment refuser de toute manière ? L’audace de le repoussé d’étant pas présente, la jeune femme se contenta de passé ses bras autour du cou du jeune Rhapsodos, oubliant l’univers les entourant et… oubliant Kuja. D’ailleurs, ce dernier ne pu s’empêcher un commentaire en voyant les deux jeunes gens échangés ce baiser passionné, prenant le tournant de la chose au positif pour le Triumvirat. Kuja qualifia l’acte poser par Genesis de la personnification même du Triumvirat ; amour et passion. Si les lèvres de Xiah n’étaient pas occuper, elle en aurait rit.

La chérubine du cependant se résoudre à desceller ses lèvres des siennes, car Kuja et Sephiroth quittait la pièce, ce qui avait attiré son attention et ce, malgré elle. Cependant, la sortie de Kuja plut à la fine demoiselle qui se contenta d’esquisser un sourire brillant de contentement face au départ de ce premier, et de l’ange sans cœur. Son attention ce porta cependant de nouveau sur Genesis, avant de passé sa langue sur ses propres lèvres, esquissant à nouveau un sourire, mais différent. Invitant ? Peut-être. Profitant de ce petit moment qui allait sans doute être éphémère, Xiah prit la parole d’un souffle blasé mais d’une douceur différente du ton de voix employé précédemment.

« Ainsi suis-je lumière en ton cœur, et toi qui n’est que ténèbres, tu apportas cependant mieux que la lumière. Mon cœur n’était que noyer de lumière, et ainsi j’en étais aveuglé. Cependant, tu as su apposé l’ombre suffisante qu’il y fallait pour que je puisse enfin te voir… »

Xiah parut comme fière de ces poétiques dires qui n’étaient que véridique paroles provenant de son âme. Le sourire qu’elle affichait démontrait cette franchise omniprésente qui se voyait déjà dans la brillance de son regard noisette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genesis
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 332
Age : 31
Prénom : Josué
Niveau : 50
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Dim 29 Juil - 4:31

L'aurait-elle refusé si seulement il ne lui avait pas forcé la main ? Certainement pas ou alors ses actions étaient contraires à ses pensées. Dans tous les cas, elle ne le repoussait pas et Genesis ne s'en plaignait pas. Toujours de dos à son supérieur, il embrassait Xiah sans retenue et elle faisait de même car elle passa ses mains autour du coup du jeune homme sans se soucier du spectacle qu'il offrirait à tous volant ainsi la vedette à Kuja. Ce dernier n'allait d'ailleurs pas tarder à faire comprendre ce qu'il en coutait de se moquer de lui de la sorte mais, à la grande surprise de Genesis, il n'en fit rien. Au contraire, ce dernier encouragea l'assitance à se tourner vers eux pour les regarder en leur expliquant que le Triumvirat, à l'image des deux perturbateurs, n'était qu'amour. Genesis sentit son ventre se tordre mais il prit sur lui même pour se concentrer sur ce qu'il faisait et ne pas éclater de rire, ça aurait pu ne pas plaire à Xiah de se faire rire au nez et surement encore moins à Kuja d'entendre un rire franc suite à une de ses paroles. Le Rhapsodos se moquait complètement des conséquences, bien qu'au sein du Triumvirat, il n'avait pas accepté d'obéir aux ordres ni de Kuja, ni de Sephiroth ni de Kefka mais à ceux de la lumière divine. Il savait donc parfaitement que cette divinité n'interdisait pas ses serviteurs à avoir une vie privée tant qu'ils ne fraternisaient pas avec l'ennemi.

Bien que se moquant des paroles de Kuja, Genesis aurait bien aimé lui dire ce qu'il en pensait mais il ne pouvait se résoudre à décoller ses lèvres de celles de Xiah pour le moment, moment qui n'avait pas encore été assez long à son gout... Etant de dos, il montrait en plus de son grand amour pour le Triumvirat, un profond respect pour la personne de Kuja et ne manquerait pas de lui dire ce qu'il pense de cet acte réellement. Xiah sembla ailleurs pendant un moment et, lentement mais sûrement, ses lèvres se décollèrent à celles de son partenaires et Genesis ne se fit pas prier pour se tourner voir ce qui avait détourné tous les regards d'eux : il s'agissait uniquement du seigneur divin de la forteresse qui faisait appel à ses trois représentants humain et, dans un sens il était ravi de ne pas avoir à y aller maintenant malgré qu'il devrait calmer le jeu si la salle venait à s'impatienter. Comme pour confirmer ses pensées, il vit Kuja et Sephiroth se retourner sans rien dire et partir. Genesis aurait été prêt à courir derrière l'ange de la destruction mais il ne comptait pas laisser Xiah comme ça et il ne put lui parler en privé. Il ne se gênerait cependant pas pour rattraper le coup dans une nouvelle métaphore de sa concoction qu'il aurait bien exclusivement partagé avec sa douce Xiah mais qu'il élargirait à toute l'assemblée pour se faire entendre sur son poing de vue...

Xiah avait l'intention de profiter de ce moment de repis également et elle adressa la parole à Genesis avant que lui même ne puisse ouvrir la bouche, elle avait raison de le dire maintenant parce que les moments de repis de ce genre était rare où il n'y avait aucun des trois pôles pour te courir sur les nerfs. Les paroles de Xiah furent impressionnantes et réussir à séduire davantage encore celui à qui elles étaient destinées. Il était évident que Genesis et Xiah étaient fait l'un pour l'autre car les deux semblaient avoir le même tempérarement, le même gout pour la poésie mais aussi la même manière d'agir et le tout prouvé par ces simples phrases quoi que recherchées de la belle fleur qu'il avait en face de lui, son rayon de soleil... Il sourit tendrement à la porteuse de ces mots avant de se rapprocher d'elle et de se tourner de nouveau vers toute l'assistance. Il dit tout d'abord faiblement à Xiah :

- Certainement que maintenant, nous possédons la même part de lumière et de ténèbres dans nos coeurs et que, grâce à cette parfaite égalité, nous avons pu les faire fusionner pour ainsi les renforcer et ne former qu'un...

Il prit alors une profonde inspiration se préparant à dire une vérité blessante mais profonde, il prenant son inspiration pour faire comprendre à Xiah que le ton allait être monté et qu'elle ne soit pas surprise de cette soudaine envie de partage avec l'Hildegarde, des mots pour contredire Kuja mais aussi pour le plus grand des plaisirs de Genesis, faire du tord dans le dos de Kuja d'une manière si discrète que même s'il avait été présent dans la salle, il n'aurait probablement pas pu suivre avec son haut degré d'alcool dans le sang maintenant...

- Je tiens à vous faire part de toute l'illuminescence de celui pouvant être nommé l'ange de la mort. Bien que la lumière et les ténèbres se soient entremêlée en cet instant, ce lieu n'en reste pas moins très lumineux contrairement aux ténèbres l'habitant...

Genesis regarda le dernier entré dans la pièce : Cecil Harvey, il savait très bien ce qu'il avait pu voir et, comme toute la foule était maintenant en train de le regarder, Cecil était devenu lui aussi la cible du regard de ses alliés. Genesis continua alors en ces mots :

- La lumière de cette forteresse divine vous aurez certainement parut étrange même sans que les ténèbres ne soient dedans tout simplement car une lumière si pure et puissante ne peut posséder le caractère d'un paladin en faisant trembler les ténèbres qu'elle contient.

Il se tut alors et regarda le plateau de jeu qui n'avait maintenant plus personne pour faire le spectacle et Genesis pensa avec un sourire à ce que Kuja dirait s'il lui prenait sa place. Il n'en fit rien cependant et il ajouta :

- Bien que ce manoir ne ressemble certainement pas à ce que vous connaissez, n'hésitez pas à vous y sentir comme chez vous sans pour autant à s'y sentir aussi à l'aide que le seigneur de la mort. L'alcool peut parfois provoquer des hallucinations qui, dans l'esprit de cet homme, se traduit par une illumination... J'espère que la soirée vous sera profitable...

Il se tourna alors vers Xiah montrant ainsi qu'il ne parlera plus et il dit à sa belle en regardant ses yeux hypnotiseurs sans ciller :

- Désirerais-tu quelque chose ô mon éclat de lumière ?

Genesis aurait pu mettre un genoux au sol pour considérer Xiah comme sa princesse mais il aurait certainement du essuyer un nouvel affront de la lumière divine. Déjà que son discourt risquerait de lui couter des problèmes. Il avait au moins été très honnête et pourrait voir la réaction des plus érudits de l'assistance qui auront saisis le sens du monologue... Le regard perçant et empli de mystères du Rhapsodos était toujours dans celui de sa tendre et douce moitié attendant que, autre de ce regard, du mouvement l'anime...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiem-of-fantasy.forumotion.com
Garland
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Age : 29
Prénom : Antoine
Niveau : 50
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Dim 29 Juil - 15:04

Son casque sous le bras, Garland inspectait une bouteille de bon vin. Ce grand cru, estampillé Shinra corporation, avait été mis en cave à une époque où les plaines de Midgar étaient encore fertiles et riches en vigne. Se versant un verre de ce breuvage, le chevalier quitta le bar avec la bouteille et s'approcha des groupes en formations. Kuja et Sephiroth étant partis rejoindre le tout puissant, de nombreuses discussions inquiètes éclataient à de nombreux endroits. Et ce n'était pas Génésis qui allait rassurer! Le guerrier semblait complètement omnubilé par sa belle.

Remarquant la guerrière sombre seule dans un coin, Garland poursuivit ses réflexions au sujet de son ordre. Il n'avait pas vu d'autres chevaliers noirs depuis sa résurrection et cette jeune femme était ce qui se rapprochait le plus des gens de son ordre. Peut être faisait elle partit d'un groupe qui sont en réalité les descendant des chevaliers sombres? Il fallait en avoir le cœur net! S'approchant de Paine, Garland lui tendit un verre de vin.

-Fascinant ce palais de lumière, n'est ce pas? Bien que les ténèbres soient mon élément de prédilection, je trouve ce château magnifique.

La guerrière tourna son regard vers lui et Garland failli sursauter en voyant les yeux rouges de la jeune femme. Cette étrange pigmentation renforça la conviction du chevalier sans terre.

-Ma demande vous semblera sans doute étrange mais... Etes vous un chevalier noir? Je vous ai remarqué lors de votre intervention au banquet et vous en avez l'allure. Voyez-vous, je ne connais pas votre monde, et j'ai pensé que vous pouviez appartenir à mon ordre ou à un de ses dérivés.

Poliment, il rajouta:
-J'espère ne pas vous importuner avec mes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuja
Pôle du Triumvirat
Angel Of Death
Pôle du TriumviratAngel Of Death
avatar

Masculin
Nombre de messages : 344
Age : 30
Prénom : Romain
Niveau : 60
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Dim 29 Juil - 18:16

*Kuja et Sephiroth venaient à présent de quitter la pièce dans laquelle se trouvait l'assemblée. Ils avaient été convoqués par la divinité de ces lieux, ce qui avait provoqué chez les 2 individus une sorte d'état second, le génôme s'étant mis soudainement à léviter et l'ex-SOLDAT s'étant figé inexplicablement, les yeux de mako reluisant plus qu'à l'accoutumée. Ils se trouvaient à présent dans la grande salle de lumière, toujours aussi aveuglante dans l'immense majorité de la pièce, avec dans leur dos l'imposante et magnifique porte à double-battant enchantée par un sortilège de protection, et surtout le mythique plateau de lumière purgatrice en face d'eux. Le siegneur Palazzo était quant à lui également présent, bien qu'il ne fut pas du repas avec les membres de l'Hildegarde. Les 3 pôles restaient silencieux, ils semblaient plus concentrés que jamais, puis se téléportèrent par la volonté de la divinité sur le plateau. Kefka, Kuja ainsi que Sephiroth s'agenouillèrent devant la force incommensurable qui se tenait devant eux. Ils restèrent statiques l'espace de quelques instants, puis se relevèrent. Comme d'habitude, il n'y avait eu aucune communication entre la Flamboyance et les 3 hommes. Ni verbale, ni mentale via de la télépathie. C'était comme si par le simple fait de se présenter devant la divinité, ils avaient pensé simultanément et d'eux mêmes les plans et la volonté de celle-ci.*

Kuja : "Il en sera fait ainsi noble Flamboyance."

*Ainsi, les 3 protagonistes acquiescèrent, et quittèrent le plateau pour retourner à l'entrée de la gigantesque salle par une sorte de déphasage et de dématérialisation, le temps et l'espace étant des notions quelque peu dépassées par la puissance divine qui émanait de toute la pièce. Ils se regardèrent, puis se rendirent dans un autre compartiment du Millenium. Il s'agissait à nouveau d'un endroit extrêmement luxueux et spacieux, et tout aussi solennel que la salle de lumière. Cette nouvelle pièce évoquait un lieu où semblaient se dérouler des cérémonies, avec de nombreuses bougies plongeant la zone dans une lumière jaune-orange, de l'encens, et un superbe Autel assez mystique. Mais ce qui attirait également l'attention était le symbole central de la pièce gravée sur le sol de marbre, reflètant la lumière dorée foncée des bougies, symbole dont le coeur représentait la triforce.*

https://redcdn.net/ihimizer/img224/8973/triforcesr8.jpg

*Sephiroth, Kuja et Kefka se regardèrent un bref instant, ce qui suffit amplement afin qu'ils conviennent de ce qu'ils allaient à présent faire, toujours sans échanger un mot. Chacun d'eux se plaça alors dans un des Deltas non centraux, en orientant leur corps de manière à s'ouvrir vers les 2 autres pôles. Puis ils levèrent tous les bras de la même façons vers le ciel, fermèrent les yeux et se concentrèrent de manière intense. le rituel pouvait débuter. Ils commencèrent alors à réciter une mystérieuse incantation dans une langue absolument inconnue sur les planètes d'Outerspace. Une imposante quantité d'énergie commençait alors à s'accumuler dans le delta central. C'est ainsi après quelques instants que cette énergie atteint un niveau extrême, et commença à se condenser sous forme d'une énorme colonne. Celle-ci fut tout à coup violemment projetée vers le haut tel un rayon jaillissant vers le plafond. Celui-ci ne fut d'ailleurs pas détruit quand l'énergie arriva à son contact, s'étant spécialement dématérialisé en une sorte de trou noir au moment ou l'énergie aller le traverser. Le rayon était à présent hors du Millenium, et pourfendait le ciel de Terra. Le plafond se rematérialisa, puis l'énergie générée et expulsée commença à tourbilloner, de plus en plus vite. Rapidement, une énorme tempête d'énergie se forma, et commença à sévir aux alentours du Millenium, et à ravager tout ce qui pouvait se trouvait à l'extérieur.*

Kuja : "Je pense que nous pouvons à présent retourner à nos occupations..."

*Le génôme prit ainsi l'initiative de retourner auprès de l'assemblée. C'est après quelques minutes qu'il y parvint. Il pénétra donc dans la pièce où se trouvaient les invités et certains membres du Triumvirat après son petit moment d'absence inexpliquée.*

Kuja : "Mes chers amis, veuillez m'excuser pour ce départ quelque peu subit et inopiné. J'espère ne pas vous avoir trop manqué, hahaha ! Bien entendu, il s'agissait d'une urgence, dont je vais naturellement vous faire part. Il s'avère qu'une terrible tempête nébulaire vient de se lever sur Terra. Inutile de vous dire que regagner vos vaisseaux, ou ce qu'il en restera, est absolument inconcevable, à moins que vous ne craigniez pas la mort... Et dans notre infinie bonté qui nous anîme, nous, représentants du Triumvirat, vous proposons de ce fait de passer la nuit ici-même, au grand et luxueux Millenium d'obsidienne ! Nous vous ferons bien entendu une remise de circonstance sur la location des chambres et appartements pour la nuit, hahaha !

_________________
-The weak lose their freedom to the strong, and it is the providence of nature that only the strong survive...-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecil Harvey
Commandeur de l'Hildegarde
Roi de Baron
Commandeur de l'HildegardeRoi de Baron
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 32
Prénom : Gautier
Niveau : 45
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Dim 29 Juil - 21:03

A sa grande surprise, Lenne déclina son offre. Elle affirmât qu’il n’y avait aucune chance qu’ils ne les laissent sortir, mais en fait, ils venaient tous les deux de perdre leur seule chance de quitter le château. Elle avait également était surprise par la générosité du paladin, mais cela faisait parti du métier, penser aux autres avant sa propre personne. Dans un sens, elle n’avait pas tord, et la suite des évènements allait le prouver. Mais a ce moment la, Cecil aurait encore pu fausser compagnie a ses hôtes. Tans pis, il suivrait la cantatrice donc vers la salle de jeu, refusant de laisser la jeune femme seule. Elle était la seule personne à avoir besoin d’un soutient moral pour tenir jusqu’au début de la nuit. Ensuite il devrait la quitter selon les codes de bonne manière jusqu’au lendemain. De toute façon, sa mission de Paladin le forcer à prendre soin de tout le monde…Chose assez difficile à mettre en pratique, voir impossible pour un humain normal. Lorsqu’ils arrivèrent dans la salle, Lenne lui chuchota ses impressions discrètement, de telle sorte que ni les membres de Triumvirat et encore moins ceux de Hildegarde était capable d’entendre ce qui se disait entre les représentants de Balance et Spira…

« Vous avez parfaitement raison. Je ne sais pas vraiment ce qu’il prépare, mais en scannant le château avec mon sort de vision, j’ai découvert une lumière très puissante. Comme si le dieu des paladins avait béni ce château ! Il m’est impossible de déterminer à quoi correspond cette lumière, ce qui est certain, c’est que les trois pôles l’utilisent pour terroriser les autres… »

Ca il l’avait deviné par rapport au comportement de Garland. Cet homme était particulièrement rustre d’ailleurs, incapable de faire preuve de bonne manière, il ne méritait même pas le titre de chevalier noir, mais chevalier obscur plutôt, tellement son comportement était détestable aux yeux d’une personne normale. Evidement, ce n’était pas le cas du paladin, lui était incapable de ressentir de la haine pour quelqu’un. Cela n’entrait pas dans son vocabulaire et son mode de vie. Les membres de l’Hildegarde eurent le droit a une scène assez cocasse : deux membres de Triumvirat venait de faire une déclaration d’amour en public, prouvant une fois de plus leur manque de bonne manière. Mais aussi curieux que cela puissent paraître, un sourire se dessina sur les lèvres du paladin. Ils étaient beaux à voir et leur amour apporter de la lumière a cette pièce qu’il jugeait trop triste et pleine de cruauté. Même s’il s’agissait d’un amour destructeur entre deux être de l’ombre…La lumière est présente dans chaque individu, il faut simplement faire en sorte qu’elle jaillisse en nous. C’était l’un des premiers enseignements des paladins. Même les personnes les plus vils avait une part de bon en eux et étaient capables de faire des bonnes actions, comprendre leurs erreurs, même si cela n’arriver que rarement. Ce point de vue pouvait paraître assez naïf, et il l’était d’ailleurs, même Cecil ne le contester pas, mais sans ça, un paladin ne serait pas un vrai paladin. Cette scène d’amour avait cependant déstabilisé Lenne qui n’était décidément pas dans son élément ici. Mais pire encore, sans raison apparente, Kuja et Sephiroth c’était mis à lévite et avait quitté la pièce. Lenne lui demanda ce qu’il se passait, et le Paladin n’eu aucune difficulté à répondre.

« La lumière…Soit-elle les a appelait, soit-ils sont partis pour récupérer son pouvoir… »

Le paladin n’avait pas put déterminer avec précision s’il s’agissait d’un organisme vivant ou d’une simple source d’énergie. Pour cela, il aurait fallu qu’il puisse l’approcher de très près. Les deux pouvoirs de Sacre auraient alors communiqué entre eux, il aurait put tout savoir d’elle, peut-être même plus que les trois pôles du triumvirat. Pendant ce temps, Genesis annonça aux invité qu’il devait se sentir comme chez eux. En effet, Lenne et Cecil était toujours devant la porte, loin de l’action, ce qui leur apporter un point de vue général. Garland essayer d’engager la conversation avec Paine, mais selon les conclusions que Cecil avait put tirer sur le comportement de cette dernière, il risquait fort de le regretter. Soupirant, le paladin senti une puissance magique forte entouré le château. Ils étaient donc partis pour enfermer les membres dans le château pour la nuit. Quelque chose échapper au paladin. Kuja fut alors de retour et annonça qu’une tempête nébulaire venait de s’abattre sur les alentours du château et qu’il serait donc impossible de partir avant le lendemain…

« Il y a des choses bien plus effrayantes que la mort, mais enfin soit, il serait dommage que je brise le cœur de Rosa avant même la fin de notre première année de mariage… »

Il venait d’annoncer qu’il était marier, une surprise probablement pour plusieurs personne, car il n’était pas commun de voir des paladins marier. Quoi qu’il en soit, il avait parlé clairement pour que tout le monde l’entende. Cela raisonner quelque peu comme un avertissement, mais même pour les créatures du mal il existait des châtiments pires que la mort. Dans l’esprit de Cecil, la mort n’était qu’une étape de la vie d’un paladin ou sont énergie vitale rejoignait la source de toute vie. Il souffla alors a Lenne en parlant assez bas pour qu’elle soit la seule à l’entendre

« Ils étaient donc partit pour nous retenir…La question que je me pose est dans quel intérêt ? »

En effet, techniquement, une fois un accord trouvé, les membres du triumvirat n’avaient plus aucun intérêt a les gardé dans leur château. Cela cachait quelque chose…Mais quoi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimepouvoir.forumotion.com/index.htm
Paine
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 28
Prénom : Mary mais appellez moi Loulou ^^
Niveau : 43
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Dim 29 Juil - 21:17

Si Paine avait était un personnage de manga, un goûte se serai dessiner sur le dessus de sa tête après les mots de Kuja. La fille soupira, Elle n'avait aucune, mais vraiment aucune envie de passer la nuit en ces lieux lugubres...

Paine regarda l'homme du triumvirat avec un regard mauvais, celui qui venait de lui parlé, les sourcil fronçait elle posait son regard sur lui, de haut en bas, puis revins un visage du paladin.


" Chez moi, je ne suis qu'une guerrière. Je ne sais se qu'est votre ordre. "

La demoiselle se retourna encore, les yeux rivait vers l'extérieure, En effet, la pluies s'écrasait avec violence contre les vitres! Paine s'approcha, poussant la porte pour sortir... Elle fut vite tremper, mais peu l'importer, regardant toute autours d'elle, les yeux rivait sur le ciel.... Une tempête nebulaire ... Bien sur ... Elle n'en croyait pas un mot, mais comment le prouver, elle qui ne connaissait rien a la magie! Yunie aurai été la...

La fille secoua la tête, ces cheveux mouiller était toujours en place pourtant, plus fonçait, plus argenter, mais toujours cette mèche rebelle qui ne s'effaçait pas. Paine grogna encore elle donna un coup de point sur la rambarde et soupira…

L’eau tombait sur son visage. La pluie était forte, elle aurai presque pu lui faire mal. Mais rien. Les yeux clos, le visage tourner vers le ciel. Un visage de marbre blanc sans émotion. Comme si Paine n’était qu’une statue.
La belle de cristal bougea alors elle remontant ces bas sur ces cuisse. Puis elle rentra dans la pièce, cherchant Lenne du regard…. Sans s’approchait, elle posa les yeux sur la demoiselle. Un regard plus qu’insistant, qui était méfiant, mais pas envers elle, et sa Paine savait le montrer. Elle espérait que Lenne est la même idée qu’elle … Mais … Elle retira son regard de la fille soupirant encore puis se dirigeant vers une vitre ou elle posa la main pour regardait a l’extérieure, espérant presque que la pluie ne s’efface avec le temps….

Pourquoi les faire dormir ici même … Il viendrais sûrement a l’idée de plus d’un de traversé tout se sanctuaire pour visiter les lieux… En tout cas c’était son idée, elle ne resterait sûrement pas dans une chambre pour faire semblant de dormir. Dormir dans un lieu inconnue et ennemie. Hors de question.

Paine reposa les yeux sur le paladin, elle approcha de celui ci, le dévisageant quelque peu. Elle lui dit :


« Au fait, votre dague est superbe. »

Elle parler évidemment de la dague qu’il avait sortie lors du repas. Elle n’était pas tout près de lui pourtant, mais elle avait remarqué les gestes de l’homme. En fait de la dague elle s’en fichait un peu, elle avait juste sous entendu qu’elle avait les yeux partout ! C’est magnifique yeux rouge.
Puis elle se retourna une nouvelle fois vers le ciel grisâtre parcourue de tonnerre et d’éclair ! Comme si le ciel avait fait exprès de leurs tomber dessus a un t’elle moment.

Elle continua:


« Pourquoi pensait vous que je fait partie de votre caste ? pour mon accoutrement un peu spécial ? Chez moi le style compte peu ! On peu être de n’importe qu’elle milieux, habillait de n’importe qu’elle façon. »

Elle reposa les yeux sur Kuja. Le dévisageant un instant avant de reposait les yeux sur le ciel, la main toujours sur la vitre … Et sans s’en rendre compte Paine éparpillait de l’eau partout ou elle était … La pluie forte de l’extérieure avait littéralement tremper ces vêtements et elle n’avait pas de change, avidement. Enfin si, mais, dans le vaisseau qui l’avait emmener ici …

Paine ferma les yeux. Si c’était les trois homme qui avait soudain disparut qui avait fait sa, alors, il avait anéantie leurs vaisseaux … Massacré les vies qu’il y avait a l’intérieure par cette violente tempête ou un atterrissage sur était impensable … Mais Paine ne pensait pas encore a sa, juste l’image de son vaisseau dans la tempête lui était passé par la tête. Rien d’autre …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi Orunitia
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 27
Prénom : Arnaud
Niveau : 40
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Dim 29 Juil - 23:09

Lorsque que les vaisseaux du roi Cid étaient partit en direction du millenium d'Obsidienne, Bibi, avait décidé de ce joindre à eux pour mener une enquête un peu personnel en ce qui consiste les mages noir. Etant donné que le roi avait des soupçon en ce qui concerne la présence du Triumvirat au château, Bibi c’est dit qu’il y reverrai sûrement son ami Kuja . Mais Bibi aussi maladroit qu’il est tomba juste avant le décollage des navires, et en plus de son retard il put donc embarquer dedans. Mais à la dernière minute il put quand même sauter dans une des soutes motorisées encore ouverte. Lorsque l’arrivée des vaisseaux étaient à destination Bibi sans faire part de sa présence aux autres ce faufila derrière un vaisseaux et observa à partir de là la scène . Il put voir l’arrivée deux de grande personne dont un avec un long katana et une allure assez mystérieuse et sinistre. Bibi ne les connaissaient pas mais ils s’agissait sûrement de complice de Kuja . Une fois les présentations faites les personnes qui était présente dans l’Hildegarde furent invité à un banquet pour y manger, le petit mage noir décida de les suivre tout en restant indistinct aux yeux de tous . Il vit les personnes qui ce mirent à table et ensuite un air froid tout à coup. La présence d’une personne déjà connu et qu’il n’appréciait pas était rentrer dans la pièce, Kuja venait de prendre table à son tour, Bibi failli ce lever pour lui donner une bonne correction mais il ne voulais pas mettre le bazar. Il continua d’observer la scène, les personnes mangeaient mais discuter aussi de bien des choses qui avaient l’air intéressante mais incompréhensible au yeux de Bibi. Une rage commença à s’emparer de l’âme du petit mage noir quand il vit des mages noir qui servaient le Repas et qui firent toute tache ménagèrent ou encore le comportement de l’abominable kuja envers eux. Il les traitaient comme des animaux sans valeur. Bibi ne supportait pas cela étant donné qu’il en était un et en même temps de ce comportement de supériorité. Mais comme la raison précédente il resta dans l’ombre des gens et attendit la suite .

* Ce satané Kuja, il me le payera de faire subir tout ces malheur à mes frères. Pour qui il ce prend à les traiter de cette manière, je vais lui … *

Bibi ce mit serrer sa kane comme près à lancer un des plus puissant sort qu’il avait mais il stoppa ces pensées car il pourrai mettre la vie de ces collègue en jeu . Quelque instants plus tard le repas ce termina, et les personne présent à ce conseil montèrent à l’étage, pendant que les mages noir finirent de débarrasser la table et ranger la somptueuse pièce présente. Bibi s’avança vers un des mages noir et tenta d’entamer une conversation avec l’un deux mais impossible ils étaient comme possédé d’esprit . Bibi s’énerva une fois de plus mais ce dépêcha de suivre le groupe qui montait. Il ce cacha dans le fond et observa la scène, une pièce encore plus grande et plus somptueuse que la précédente faisait face . Il continua son rôle d’observateur, Kuja continuait ces provocation et ne loupait aucune occasion de les mettre sous son autorité . Bib commençait à en avoir plus qu’assez, mais bizarrement le dénommer Sephiroth et Kuja montèrent tout les deux on ne sait ou répondre à un appel divin, pendant un léger moment ils ne furent plus présent, Bibi restait toujours caché, et attendit la revenu des deux autres, qui ne traînèrent pas et redescendirent un instant plus tard , Kuja continua alors son esclavagisme en vers les mages noir et Bibi ne put alors une fois de plus laisser sa . Il sortit droit de sa cachette pour venir interrompre tout le monde au milieu, mais une fois de plus aussi maladroit qu’il est, il tomba brutalement sur le sol à la surprise de tout le monde. On put distinguer le rire de Kuja, mais personne nit fit attention face à l’arrivé assez surprenante du mage. Il ce releva face aux autres un peu sous la honte et prit parole face à kuja.

« Kuja… Je peux pas laisser sa … Comment ose tu les traiter de cette manière, ceux sont des vie tout comme la tiennent. Comment peux tu parler d’eux avec autant de supériorité, je vais t’apprendre à torturer les gens moi . »

Bibi saisi alors fort sa kane et prépara et la tapa brusquement contre le sol qui fit sortir un jet de flamme en direction de kuja, mais sans le moindre effort le génome arrêta les flamme d’une main, l’action de bibi avait peux être été inutile mais mentalement il était fière de lui . les autres devaient sûrement ce demander qu’est-ce qu’il faisait là , comment il était venu. Mais Bibi lui en avait rien à faire tout ce qui contait c’était d’exterminer la vermine qui était en face de lui. En cinq petite minute Bibi venait de mettre de l’action à a scène et peux être entamer un conflit entre les deux forces opposé .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth
Pôle du Triumvirat
One Winged Angel

Pôle du TriumviratOne Winged Angel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 465
Age : 29
Prénom : Henry
Niveau : 60
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Lun 30 Juil - 0:25

Paine n'en avait pas finit de refuser le point de vue du Triumvirat et à cet instant Sephiroth comprit que même si leur but avait été de s'allier jamais ils n'auraient put y parvenir tant leurs idées été différentes. Sephiroth forma un doux sourir à ses lèvres et ne répondit rien aux exces de rejet de la délicate demoiselle. Elle ne devait pas comprendre l'étendue de leurs projet et tant bien même les aurait elle comprit elle ne saurait trouver la force d'esprit suffisante pour accepter les sacrifices s'imposants. Elle préfererait toujours garder un monde tel qu'il était même si elle refusait de l'admettre.

Voyant que l'homme masqué avait qulelques difficultés à entamer son verre elle ne manqua pas une bonne occasion de lui infliger une raillerie. Sephiroth n'ajouta rien et partit avec Kuja dans la salle où ils invoquèrent l'éclair nébulaire.

Ils revinrent à trois, accompagnés de Kefka cette fois-ci et Sephiroth n'avait plus son masque à présent, surrement avait il ommis de le remettre depuis son passage au plateau de lumière purgatrice, lieux où devaient paraitre toute personne sans le moindre secret. On entendait encore les gens discuter quand ils firent leur apparition. Cela stoppa net toutes les activités et on les regarda d'un oeil différent. Peut etre avaient ils mal prit leur absence. Kuja s'empressa de tisser un voile mensongé pour les rassurer.

"-Qu'y a t-il ..? Je vois, nous veillerons à sa punition..."

Le mage noir venait de délivrer un message à Sephiroth en bon chien qu'il était ce qui eut pour effet de changer l'expression neutre qu'il portait pour un air plus amusé avec une pointe de sadisme. Il envoya un mage noir à l'attention de Xiah, elle devrait rejoindre notre homme après qu'ils aient mit fin à la réunion et que les chambres ne soient attribuée, car elles allaient bientot l'etre.

Puis sondant la piece de ses yeux vert de chat il put remarquer que c'était avec Garland que son ancienne interloccutrice se trouvait à présent. Il alors qu'il se dirigeait vers elle pour la saluer mais surtout s'excuser de sa sortie inéxpliquée Kuja tenait un discours rasurant sur ce qu'il venait de se produire. On lui rétorqua que la mort n'était pas tant à craindre ce qui fit sourir l'homme à la longue chevelure d'argent, lui le savait bien mieux qu'un autre. Puis alors qu'il continuait de s'exprimer le paladin fit une erreure qui interpella le porteur de la masamune. Il venait de lui donner une information en or et on ne manquerait plus de s'en souvenir.

Mais alors qu'il arrivait à proximité de Paine, entamant sa révérance, un individu fort étonnant survint. Il n'avait pas hésité à attaquer Kuja avec un sort de magie noire totalement inéfficace du faite du sortilège lancé par les trois pôles. Un sortillège très puissant qui inhibait partiellement les forces physiques et magiques de toute personne se trouvant à l'extérieur de la pièce Triforce au moment du lancement du sort. Kuja arreta donc sans difficulté le sort avant qu'il ne fasse d'autres dégats sur le tapis rouge de velour. D'ailleurs maintenant ils seraient obligés de le changer vu son état.

Le mage noir surprit Sephiroth qui cru d'abbord à une rebellion improbable mais il observa mieux le personnage et il s'avérait qu'il était très différent des poupées sans âme que concoctait Kuja dans les sous sol du château.

"-La violence attire la violence. C'est inévitable,
mais son origine peut être due à un excès de colère emmagasiné longtemps auparavant.
La fatigue est souvent le déclencheur de ces actes de faiblesse et nous
comprenons que le voyage ait put vous éreinter à tel point que même votre
colère ne puisse l'atteindre, mais ne vous méprenez pas, tant bien même vous
auriez eu l'intégralité de vos moyens vous n'auriez rien pu lui faire."



Puis d'un claquement de doigts deux congénères du petit personnage virent se poster à ses cotés afin de controler un autre hypothétique acte de violence. Ne voulant pas paraitre violent à son tour Sephiroth ajouta qu'il ne souhaitait pas aller plus loin et qu'il serait préférable pour tous qu'il arrete immédiatement ce qu'il avait commencé.

Puis s'en retournant à Paine il lui laissa regarder son visage quelques instants. Un regard plus ou moins complice et un sourire aimable. Il la dépassa enfin pour traverser la grande porte au fond de la pièce. A cet étage ils étaient proche du centre du batiment où se trouvaient également les diverses salles d'études, comme les bibliothèque mais aussi planétarium et autres médiathèques. Ils devraient donc monter quelques étages afin de se rendre aux chambres à coucher. Généralement elles auraient été disposées en couloirs parallèle mais ici elles se trouvaient toutes disposées en croix, on trouvait ainsi des couloirs perpendiculaires et à leur instrescetion généralement une fine colone de lumière.

_________________
-Il n'existe ni bien ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour l'utiliser.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terredumillieurp.editboard.com/
Garland
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Age : 29
Prénom : Antoine
Niveau : 50
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Lun 30 Juil - 0:53

Citation :
Chez moi, je ne suis qu'une guerrière. Je ne sais se qu'est votre ordre. "


Visiblement Garland s'était fourvoyé. La jeune femme n'appartenait pas à son ordre où à l'un de ses dérivés... En tout cas, après avoir prononcé ces mots, Paine se retira, laissant seul le chevalier. Celui-ci se réprimanda intérieurement. Il était évidant que son ordre avait disparu depuis des années. Garland était sûrement le dernier représentant de cette antique chevalerie encore en vie.
Pourtant, il ne désespérait pas de pouvoir former un jour de nouveaux disciples. Les chevaliers noirs relèveront bientôt la tête! Mais d'abord, il faudra discuter avec ce paladin histoire d'un savoir plus sur l'évolution qu'a pu connaître son ordre.

Tout à ses pensés, Garland ne vit pas tout de suite Paine revenir. Ce n'est que quand celle-ci pris la parole que le chevalier remarqua son retour.


Citation :
Au fait, votre dague est superbe. »

Surpris par le retour de la guerrière, Garland ne répondit pas tout de suite, se demandant de quoi elle parlait. Quant il comprit qu'elle voulait parler de la lame qu'il avait usée durant le repas, il répondit:

-Ah oui! Merci. C'est un cadeau de la princesse sarah. vous estimez à quel point il est précieux pour moi...

Comprenant qu'il en avait trop dit, Garland se mordit la langue. Il avait été stupide de parler de cela! La princesse Sarah et la reine Jeanne étaient mortes depuis des millénaires!
Citation :
« Pourquoi pensait vous que je fait partie de votre caste ? pour mon accoutrement un peu spécial ? Chez moi le style compte peu ! On peu être de n’importe qu’elle milieux, habillait de n’importe qu’elle façon. »

-Oh non! Votre accoutrement, aussi seyant soit il, me faisait plutôt penser que j'étais dans l'erreur! Voyez-vous, nous autres chevaliers noirs préféreront porter de solides armures. Le pouvoir des ténèbres affaiblit légèrement notre constitution et il est nécessaire de porter au moins une armure légère.
Non, ce qui m'avait fait penser que vous pouviez être des notre, c'est votre maintient, votre allure et vos actes. Vous avez tout du chevalier noir! Je suis certain que si vous étiez née dans mon monde (enfin, quelques siècles avant, songea Garland) vous auriez fait un chevalier noir très puissant!

Le tout avait été dit sur le ton de la conversation avec une légère marque de respect.

-A vrai dire, ce sont vos yeux qui m'ont le plus fait croire que vous apparteniez à notre classe. Les yeux des chevaliers noirs les plus expérimentés prennent cette couleur une fois qu'ils sont devenus suffisamment puissants. C'était mon cas avant... *Toussote*.

Se reprenant, le chevalier poursuivit sur le ton de la plaisanterie:

-D'ailleurs, si vous êtes intéresser par le métier, je suis toujours à la recherche d'apprentis. Hahaha!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xiah
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 26
Prénom : Trisha
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Lun 30 Juil - 3:02

Une bref inspiration, profonde, signala à la douce badine que Genesis allait prendre la parole d’un ton bien moins subtile que lorsqu’il lui avait parlé. Cependant, précédant ce haussement de ton soudain, le jeune homme lui décerna un attendrissant sourire, avant de lui confirmer ce que Xiah pensait en son esprit. Il lui affirma que maintenant, le cœur de la papillonnante demoiselle était un tantinet enténébré, celui du jeune Rhapsodos possédait à présent une luminosité que la fine dame lui avait apporté. Maintenant, deux cœurs, un emplit de lumière aveuglante et l’autre de ténèbres enivrante, ne formaient plus qu’un seul par cette splendide quoi qu’étrange mixte. De nouveau, le ténébreux protagoniste renchérit l’inspiration prise plus tôt et prit son élan, parlant visiblement de l’ange de la mort, et donc Kuja. Ses fines oreilles percevant le pseudonyme donné à Kuja, la délicieuse badine tourna ses délicates prunelles noisette vers la porte. Genesis allait tenter de perturbé la réputation de l’ange de la mort, Xiah pouvait le sentir dans le mignard sourire qu’affichait le jeune homme.

Elle balaya de son hypnotisant regard la salle, observant si tous avaient tourné leur visage vers le jeune Rhapsodos, comme ce dernier semblait ardemment le désiré en enfonçant bien Kuja dans sa propre réputation de profiteur. Genesis était fin manipulateur, Xiah le savait et l’avait comprit depuis longtemps déjà, et il semblait tissé les pensées de ces individus tel l’on contrôlait de vulgaires marionnettes à l’aide de fils de fer… Cette fine quoi qu’impressionnante manipulation n’atteignait cependant pas Xiah. Elle écoutait les dire de l’être enténébré sans sourciller, regardant droit devant elle. Cependant, Xiah ne réagit qu’aux quatrièmes paroles entamées par le jeune Rhapsodos, qui affirma que Kuja pouvait dire bien des choses dans cet état de santé. Alcool et luxure coulaient en l’ange de la mort en ce moment, il s’illuminait donc l’esprit… Un fin sourire inspirant le contentement et une pincée de sadisme éclaircis les délicates lèvres rosées de notre chère beauté nouvellement amoureuse.

Mettant finalement fin à ce discourt qui eu certes pour but de détruire la réputation de l’ange de la mort, Genesis se retourna vers elle, l’observant de ces yeux dont Xiah se délectait la vision à chaque fois maintenant. Lui donnant de nouveau le qualificatif d’éclat de lumière, fine et douce parole qui firent sourire la douce badine circée, alors qu’il lui demanda de manière attentionnelle si elle avait besoin de quelque chose en particulier. Un discret sourire se dessina sur les lèvres de Xiah, subtile mais présent, décerné désormais seulement au jeune Rhapsodos. Du bout de ses fins doigts de fées, elle frôla la joue de Genesis, avant de lui susurré :

« Rien pour le moment, je n’hésiterais cependant pas si j’ai besoin de quelque chose. »

Elle laissa glissé sa main sur la joue du jeune Rhapsodos, avant de laisser tomber son bras le long de son corps si bien dessiné, et de lui adresser un discret sourire et d’observer les autres individus dans la pièce. La cantatrice qui semblait sans vie était toujours près du discret paladin qui semblait se languir se quitter les lieux, et ce en compagnie de cette femme à la voix d’ange. Ses yeux bruns se posèrent alors sur un des mages noires de Kuja. Ce dernier semblait guetter les environs pendant l’absence de son créateur. La douce badine observa attentivement ce petit mage. Il avait sans aucun doute entendu ce que Genesis avait prononcé sur Kuja, et n’hésiterait pas à le rapporter à son créateur ou même à Sephiroth lui-même.

Le génome revint justement, demandant à l’assemblée s’il leur avait manqué. Xiah retenue ardemment un fin commentaire qui aurait pu être insultant pour Kuja. Il reprit un fin discourt, racontant que la grande bonté du Triumvirat invitait leurs chers invités à passé la nuit au Millenium. La demoiselle se contenta de lever les yeux au plafond, visiblement Kuja aimait poser un voile de mensonge sur le Triumvirat, devant l’Hildegarde. Kefka avait suivit les deux hommes cette fois, et Xiah savait que les conséquences risquaient d'être haute si elle daignait ne pas le saluer. La jeune femme attendit un moment, et quand il passa devant elle, d'une voix neutre mais loin d'être froide ou même agressive, elle dit simplement ;

« Je vous salue seigneur Palazzo. »

Elle ne s'attarda cependant pas bien longtemps sur Kefka. Xiah ponctua cette salutation d'un bref hochement de tête, avant d'observer l'entré. Un étrange personnage fit son entré. Bien plus petit. Il semblait connaitre Kuja, car le regard qu’il jeta sur ce dernier sembla meurtrier voir pire. Ils étaient donc ennemis, alors évidemment, ce petit bonhomme était de l’Hildegarde. Cette canne n’inspirait rien de bien rassurant, mais étant près de Genesis, la papillonnante demoiselle afficha un petit sourire en coin, tout en observant la scène de loin. Ses prunelles observèrent alors le jet de flamme qu’émit l’extrémité de cette canne. Cependant, le feu fut arrêté par Kuja. Si cela continuait, tout ceci allait finir en véritable carnage et même un génocide si tout ceci ne prenait pas fin. Xiah soupira alors, avant de fermer les yeux un instant, reprenant tranquillement son calme. Sephiroth s’avança alors, et lorsqu’elle découvrit de nouveau son mielleux regard, Xiah remarqua que le mage noire en question s’approcha de l’ange sans cœur. Cela apporta curiosité en son être, et la fine dame suivit, de ses yeux, les faits et gestes de l’être d’ombre. Il chuchota quelque chose à Sephiroth, et ce dernier lui répondit rapidement. Le messager vint alors voir Xiah, ce qui surprit cette dernière. Il lui chuchota que lorsque les chambres seraient attribuées au visiteur, elle devrait aller voir Sephiroth. Puis, le mage la quitta, la laissant perplexe et questionné. Cependant, la délicieuse badine ne voyait qu’une personne vers qui se tourner en ce moment, et c’était Genesis, puisqu’il était le plus près d’elle. D’une pirouette discrète exécutée par ses jambes, elle fit volte-face, avant d’intensément l’observer.

« Dis-moi Genesis, ai-je commis un acte déplorable quelconque ? »

Pour que Sephiroth la convoque, il devait y avoir une raison. Cependant, Xiah ne voyait pas ce qu’elle avait pu faire pour s’attiré l’attention de l’ange sans cœur. Oh, certes, elle n’avait pas l’habitude de passé inaperçu, mais la délicieuse demoiselle enchanteresse connaissait assez bien le Triumvirat ainsi que le pôle en question pour savoir qu’il ne convoquait quasiment jamais simplement sous le prétexte de félicité quelqu’un. Elle jeta un furtif regard sur le mage qui était venu la voir. Ce dernier, était le même qui avait guetté la salle tout le long de l’absence de Kuja. Sans doute que le discourt de Genesis fut rapporter, cependant, en quoi en était-elle la faute ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genesis
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 332
Age : 31
Prénom : Josué
Niveau : 50
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Lun 30 Juil - 4:45

Pendant tout le temps où les deux pôles avaient été absents de la salle, c'est comme si un mage noir avait prit la place du chef temporairement et faisait en sorte que rien ne passe. Il ne put cependant empêcher les longues palabres du jeune homme qui venait ouvertement de descendre Kuja mais aussi subtilement d'expliquer ce qu'était ce magnifique manoir où régnait tant d'ombres. Finalement, Genesis estimait que son discours provoquerait l'effet craint par le Triumvirat bien plus tôt dans la soirée mais il n'en fut rien : en aucun cas, une personne vint quérir davantage de renseignements ce qui permit à notre homme de garder sa tranquillité relative du moment avec cette magnifique fleur. Rien, elle lui répondit qu'elle n'avait nul besoin de quoi que ce soit sur l'instant mais qu'elle ne s'épargnerait pas de lui faire part de ses demandes à quelle affirmation son partenaire acquiesça d'un faible signe de tête mais un sourire quoique aussi faible. La douce main de Xiah glissa sur la joue du Rhapsodos pour reprendre une position d'équilibre sur le long des si belles courbes que présentaient son corps. Comme pour ponctuer ce geste, ses lèvres se étendirent de sorte de laisser parraître un léger sourire avant que son regard ne change de cible dont Genesis ignorait éperdument. Ce regard d'un vert perçant intercepta la même poupée sans âme dont était si fier le seigneur de la mort mais elle n'en révéla pas un mot.

Il ne fallut que bien peu de temps pour que les deux pôles présents précédemments ne reviennent avec le troisième qui réussit, rien qu'à son arrivée, à dresser les cheveux sur la tête de Genesis et à provoquer un macabre silence parmi toute l'assitance qui avait orientée d'un jet leur regard vers ces trois individus mais plus particulièrement sur le ridicule personnage qui n'avait pas encore été présenté ni introduit à la soirée. Kuja rassura tous les étrangers sur leur absence révélant une tempête qui n'était rien de plus qu'une incantation pour pouvoir garder une nuit cette assistance, pour quelles raisons ? Seuls les trois pôles et la divinité pourrait le savoir... Genesis ne s'intéressait cependant qu'à une personne qui lui avait, pendant une journée entière fait porter un verre d'eau le considérant alors comme son serviteur si bien qu'il n'avait pu participer à quoi que se soit qui aurait nécessité de faire des mouvements brusques ou d'utiliser les deux mains. Cette journée, qui s'était finalement conclue par la dégustation de cette eau trop sobre au gout de l'ange de la destruction ayant rabaissé une fois encore son esclave, avait été à jamais gravée comme la pire humiliation qu'avait pu subir Genesis. Il gardait cependant la tête haute et ses lèvres remuant à peine, il murmura quelques syllabes à Xiah pour lui transmettre ses pensées :

- L'ange de la destruction a estimé que son jeu du tétra master manquait de piquant... Il nous a donc trouvé un clown pour monter un spectacle ayant pour but le divertissement de tous. Cependant je suis moi même encore suffisament lucide pour ne pas l'ignorer au risque de repasser une journée digne de l'enfer en son auguste présence...

Sephiroth reçut de la part du mage noir en question le message comme quoi Genesis avait fait parlé de lui. Ce ne fut pas lui a qui le mage noir s'adressa par contre mais à sa douce et lumineuse fleur qu'il affirma que Sephiroth désirait le voir dans la soirée après la répartition des chambres. Il ne fallut qu'un déclic pour que le jeune Rhapsodos saisisse la pensée de son frère de sang, il ferait payer son insolence à Xiah. Il allait donc falloir qu'il se montre convainquant pour l'empêcher de la punir par des actes qu'elle n'avait pas commis. L'injustice d'un tel méfait pourra d'ailleurs l'encourager à partir pour rejoindre les forces opposées. Dans le même temps, un étrange mage noir bien plus petit que les autres tenta une attaque envers la divine personne du seigneur Kuja qui l'avait certainement mérité mais qui n'aprécierait sans doute pas ce geste. C'est avec tact que Sephiroth parvint à redresser la situation malgré que ce petit bonhomme risquait de continuer avec un sortilège plus puissant qui aurait sans doute fait naître une estime de ce jeune mage noir en Genesis. Sephiroth avait été rapidement jusqu'à ce mage et n'avait pas prit la peine d'introduire Kefka ; Genesis s'étant jusqu'à l'heure opposé à saluer son supérieur, il se dit que se serait l'occasion de le faire d'une manière royale comme cet individu aimait entendre des salutations. Xiah arrêta temporairement cette volonté de son ami pour lui demander ce que l'ange sans coeur pouvait bien lui vouloir à travers une recherche d'actes réprimandables. Non sans peine, la réponse fut comme étouffée et quelque peu honteuse :

- Un mage a souffler mes paroles et Sephiroth a choisi la punition. Vraisemblabement, me faire souffrir dans ton malheur... Mais je ne suis pas encore prêt à abandonner une personne si ravissante et sincère que toi. S'il le faut, je te cèderais ma place pour avoir la tienne mais j'empêcherais mon très cher frère de te faire du mal quel qu'il soit...

Plus assurément, Genesis avait prononcé la fin avec bien plus d'entrain et il fit comprendre à Xiah qu'il allait encore prendre la parole en se mettant en évidence, dans une zone de lumière où personne ne se trouvait. Les bras du Rhapsodos dans l'air réclammant le silence avant de commencer un nouveau discours qui ne serait rien de plus qu'une ou deux phrases dites très fortement en l'honneur du rigolo qu'il avait en tant que pôle...

- Je demanderais à toute l'assitance de bien vouloir accueillir et aclamer comme il se doit le seigneur Kefka Palazzo qui nous a fait l'honneur de nous accorder une partie si précieuse de son temps pour nous faire part de son illustre présence.

Il se tourna en s'inclinant légèrement pour pouvoir montrer Kefka d'une de ses mains et se redressa pour ensuite regarder le clown qui semblait, comme à son habitude, être d'une humeur massacrante. S'il avait décidé une nouvelle fois de "jouer" avec Genesis, ce dernier saurait à quoi s'attendre ce qui le fit sourire toujours en regardant cet infâme dictateur qui aurait pu très bien prendre se sourire comme la joie de ces touchantes retrouvailles... Genesis ne soutint que quelques secondes son regard avant de se tourner vers celui éclatant de lumière de sa douce et bien aimée Xiah à qui il fit un sourire sincère montrant vraiment la joie qu'il ressentait à son égard et il s'en rapprocha pour ne pas la laisser seule et donc laisser l'occasion à Kefka de tenter quoi que se soit dont il en a le secret sur elle...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiem-of-fantasy.forumotion.com
Kuja
Pôle du Triumvirat
Angel Of Death
Pôle du TriumviratAngel Of Death
avatar

Masculin
Nombre de messages : 344
Age : 30
Prénom : Romain
Niveau : 60
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Lun 30 Juil - 16:11

*Visiblement, les membres de l'Hildegarde furent plutôt perturbés par l'annonce de Kuja. Paine avait tenté de quitter le Millenium en vain, Cecil semblait pensif et se doutait que le Triumvirat allait tenter de les retenir. Qu'importe, ils allaient devoir rester présents pour au moins la nuit au Millenium ! C'est alors que Bibi fit son apparition. Celui-ci s'était camouflé tout au long de la soirée, mais ne pouvait tolèrer une minute de plus l'attitude de Kuja, qui plus est envers ses frères les mages noirs, qui servaient tout simplement d'espions et de domestiques. Le petit homme lança donc un sort de feu d'une puissance modérée, qui avait été amoindrie par le sortilège lancé par la flamboyance et qui règnait dans le palais-forteresse. Kuja bloqua donc l'attaque sans sourciller à l'aide de sa main. Mais à n'en pas douter, il ne fallait pas se fier à la facilité du génôme à maîtriser l'attaque pour juger la puissance de Bibi. Sephiroth intervint alors rapidement, afin d'éviter que tout cela ne dégénère, en mentionnant au mage-noir qu'il était absolument futile d'attaquer Kuja de la sorte.*

Kuja : "Oh, mais il s'agit de la poupée bien vigoureuse de ma noble belle-soeur, Grenat, la reine d'Alexandrie ! Je suis ravi de vous retrouver en ces lieux, hahaha ! Vous pourriez d'ailleurs me donner votre avis sur vos frères. Certes ils ne sont peut-être pas autant développés que vous pouvez l'être, mais ils ont été conçus de la plus fort belle des manière !"

*Le génôme observa alors le luxueux tapis, qui avait été logiquement des plus endommagés par l'attaque de Bibi. Kuja prit alors un air dépité et soupira, tout en tournant la tête de gauche à droite.*

Kuja : "Mon très cher Bibi, regardez ce que vous avez pu faire au tapis... Non, ne vous inquiètez pas, le problème n'est bien entendu pas l'état du tapis en lui-même, mais les conséquences de sa dégradation. En effet, ce sont vos frères mages-noirs qui vont devoir se charger de le remettre à neuf... Vous me décevez. Vous criez au scandale en voyant vos semblables travailler avec ardeur au sein de notre humble demeure, puis vous les chargez délibéremment de corvées. Cessez donc de vous construire des convictions si vous agissez en contradiction avec celles-ci, et que vous n'en allez pas au bout. Si vous en êtes capable bien sûr... Néanmoins, au fond de vous-même, vous savez pertinament que vous vous moquez du sort de ces mages noirs, tout comme les hommes se moquent du sort d'autres hommes... Oui, nous savons vous et moi que vous vous en moquez. La seule motivation qui vous pousse à agir de la sorte et qui vous anime est d'ordre purement égoïste : essayer d'affirmer votre personnalité. Vous refusez d'admettre que vous, les mages-noirs, n'êtes que des créations, dénués d'esprit propre, et pour cela, vous tentez de vous inventer des causes à défendre. Vous essayez en réalité d'échapper à votre destin, au statut qui devrait être le votre, du fait de votre niveau de développement plus avancé que celui de vos comparses. La défense du statut des mages-noirs ? Tsss, ce n'est qu'une façade... Moi-même je refusais mon destin, je refusais d'être le simple outil de Garland. Pourtant, c'est ce que j'étais. Nombre de personnes dans la salle vous diront que je ne suis pas homme à admettre ce genre de choses. Je vous admire vraiment dans votre désir d'émancipation, mais il faut savoir être lucide mon ami, et accepter la réalité des faits : vous ne cherchez ni plus ni moins qu'à échappez à votre statut, en essayant de vous bâtir une personnalité et de fausses convictions, et vous vous moquez des autres mages-noirs. Vous éprouvez tout simplement le besoin de passer pour un héros des causes perdus, vous agissez à des fins personnelles.

*Kuja avait bien entendu tenté de manipuler le petit mage noir. Il était à n'en pas douter le plus grand manipulateur de tout le système, et avait utilisé tout son savoir dans son petit discours. Du "désamorcer la volonté du sujet en lui témoignant compassion et respect", en se prenant également lui-même comme exemple, tout en utilisant des "agissements et actes exploitables commis par le sujet afin d'illustrer sa propre théorie et de l'exercer contre lui" et en se servant de faits réels, qui étaient en l'occurence le véritable statut des mages noirs, afin de le convaincre qu'il ne cherchait qu'à fuir ce statut.
C'est alors que justement un mage noir délivra un message à Sephiroth et Kuja. Il venait leur rapporter ce qui avait pu se dire en leur absence, et le génôme et l'ex-SOLDAT comptaient prendre des mesures afi que ce qui avait pu se passer ne se reproduise plus. Ce dernier demanda d'ailleurs à Xiah de le rejoindre avant que ls chambres ne soient attribuées... Genesis, quant à lui, qui avait eu un petit aperçu de la maladie de Kefka, introduit alors cet homme quelque peu dérangé, tout en bourrant sa petite intervention d'expressions mélioratives.*


Kuja : "Oh, mais je te trouve bien docile à présent, hahaha ! C'est bien, tu es un bon chien !"

*Sans aucun doute, Kuja venait de prononcer ces mots au nez et à la barbe de Kefka, qui n'allait pas se priver pour les lui dire (Mais comme Kefka ne poste pas actuellement, je les dit pour lui lol...).*

_________________
-The weak lose their freedom to the strong, and it is the providence of nature that only the strong survive...-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecil Harvey
Commandeur de l'Hildegarde
Roi de Baron
Commandeur de l'HildegardeRoi de Baron
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 32
Prénom : Gautier
Niveau : 45
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Lun 30 Juil - 22:27

La jeune cantatrice n’avait pas eu le temps de répondre, qu’un petit homme venait de sortir d’une cachette. Trop occuper à surveiller les membres de Triumvirat, Cecil n’avait pas remarqué ce petit être qui était très en colère. En y regardant de plus près, il ressemblait beaucoup au mage noir qu’il avait croisé dans le château, qui semblait également proche des mages noirs que le Paladin avait croisé lors de son voyage a Mysidia. Mais il voulut s’en prendre à Kuja avec un sort de feu d’une puissance moyenne, sort qui fut arrêter d’une main par le génome. La tempête qu’ils avaient invoquait avait abaissé l’efficacité des incantations, Cecil l’avait remarqué car il n’arrivait plus à ressentir aussi bien qu’avant les fluctuations magiques de ses alliées et ennemis. Ils avaient vraiment pensé à tout. Paine voulu sortir, mais la pluie parvint à la convaincre que c’était une mauvaise idée. Elle revint vers Garland qui semblait vouloir engagé la conversation avec Cecil. Le paladin n’avait pas envie de parler a cette imitation de chevalier noir, il fut alors a son aise de pouvoir l’esquiver grâce à la guerrière. Kuja partit dans une tirade stupide et dénuée de sens concernant le sens de la vie des mages noirs. Il était évident que cet homme bien trop imbu de sa personne n’était pas capable de comprendre le vrai sens de la vie, mais a quoi bon lui expliquer, il n’aurait pas prit le paladin au sérieux. Il affirmait lui-même qu’il n’avait était que le pantin d’un homme du nom de Garland et qu’il avait fini par l’accepter. Cecil ne faisait pas confiance a cet homme. Il attendait néanmoins le bon moment pour placer une réplique. Il aurait bien venu a la défense de Bibi, mais Sephiroth avait réagit le premier pour séparer les combattants, et le paladin ne pouvait plus intervenir.

Apparemment, le Triumvirat devait également faire face à des problèmes interne, et ce cher Kuja était encore au centre de l’intrigue. Cette fois néanmoins, le problème venait de Genesis qui avait descendu en flèche le pôle du Triumvirat d’une manière subtile, s’attirant quelque peu la sympathie des membres de l’Hildegarde, a moins que ce ne soit simplement sa romance avec Xiah…Quoi qu’il en soit, un mage noir avait rapporter les paroles de l’ange noir et l’autre avaient décider de faire payer la fille, une attitude de plus que le Paladin avait du mal a accepter. Kefka, le dernier pôle c’était montrer. Lui était connu de Cecil, grâce au contact effectuer avec la partie Balance de son monde, il savait le passé de cet homme, pourtant, il fut loin de la réaction de Bibi. Il croisât les bras, ce qui plaçait sa main assez loin de la garde de son épée. En fait, il était en couverture de Lenne, faisant barrage de son corps pour empêcher les autres de s’en prendre à elle au cas ou la situation dégénérerait. Kuja accusa Genesis d’être un chien docile, Cecil tenait enfin une perche qu’il n’allait pas manquer d’exploité…


« Personnellement, je ne voie que trois chiens dociles ici… »

Il avait bien entendu désigner les trois pôles du Triumvirat. Cette manière qu’il avait eu de rejoindre la lumière le plus vite possible prouvait qu’ils n’étaient en fait que des chiens de gardes. Bien qu’il n’en était pas sur, ses trois personnes méritées bien d’être bousculé un peu. Il reprit donc, un peu a la manière de Kuja il fallait bien l’avouer !

« Ne venez-vous pas vous-même de dire que vous n’étiez qu’un pion ? Il semblerait que vous vous reniez vite. Quoi qu’il en soit, vous ne faites qu’obéir aux ordres de cette lumière sans posé de question…Dans mon monde, on appelle les gens comme vous les chiens de guerres. Il on raison, vous avez tous un prix. Mais eux…Ils sont différents…Il nous ressemble…Sauvage…Solitaire…Et pourtant en couple…N’es-ce pas ironique ? »


Il retrouva d’un coup le silence, il semblait s’être arrêter au milieu de son raisonnement. Quoi qu’il en soit, c’était la première fois qu’il parlait autant de toute la soirée…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimepouvoir.forumotion.com/index.htm
Xiah
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 26
Prénom : Trisha
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Mar 31 Juil - 1:34

Xiah venait de peine et de justesse de s’évité le courroux d’un des trois pôles en le saluant tout juste avant qu’il ne remarque que par inadvertance la douce demoiselle ne l’avait point remarqué lors de son entré. Comme quoi un regard d’une étincellance magique inspirant le Mako pouvait vous faire oublier bien des choses vous entourant. Kefka fut et sera toujours un bien étrange personnage quoi que ridicule mais d’une intelligence démente à couper le souffle. La délicieuse badine avait d’ailleurs eu vent de ses exploits intellectuels pour une simple demander porté à son ami enténébré, un verre d’eau. Elle eu vent de cela par plusieurs personnes qui avaient vu comment Genesis s’était démener pour un simple verre d’eau qu’il ne devait certes pas renverser. Xiah balaya alors la pièce de son regard, observant les fins traits de chaque individu dans les plus brefs détails, comme si elle désirait en graver le souvenir dans sa mémoire. Mais lorsque l’ange de la destruction fut dans son champ de vision, Xiah n’y reconnu là qu’un clown… Mais il faut avouer tout de même que cet étrange individu possédait une intelligence à ne pas sous estimer. Car si on a le malheur d’insulter cet homme, voir même de simplement l’oublier comme notre papillonnante demoiselle l’eu presque fait, qui sait combien la démence brillera dans ce regard énigmatique ? Xiah préféra d’ailleurs ne point y penser, elle l’avait salué de manière respectueuse et conventionnelle, Kefka ne pouvait donc pas se plaindre que la jolie demoiselle ne l’avait pas remarqué. De toute manière, comment peut-on ne pas remarquer un individu aussi… spécial que Kefka Palazzo ?

Cependant, notre belle fleur de s’attarda pas très longtemps sur cette vision qui, de toute manière, ne l’enchantait pas plus qu’il ne le fallait. Alors qu’elle était toujours concentrée sur ce mage fourbe qui avait cafté les dires de Genesis à l’ange sans cœur, ce qui eu pour répercussion que Sephiroth voulait maintenant la voir pour discuter. Tout ceci était cependant louche et Xiah ne voyait point l’acte commis qui aurait pu lui attiré les foudres de Sephiroth. Par contre, avant de répondre à sa question discrètement posée, Genesis observa l’assistance, avant de lui faire part de ses propres pensées face à Kefka. Kuja trouvait que son spectacle manquait d’animation, et il avait ramené un clown – ici l’on parlait de Kefka évidemment – pour renchérir l’animation qui venait de perdre de l’ampleur avec l’intervention de cet étrange mage noire. Pour terminer, le jeune Rhapsodos affirma qu’il ne désirait certes pas repassé une journée digne des ténébreuses flammes de l’enfer en la compagnie de Kefka. Xiah arqua alors un de ses minces sourcils. Parlait-il de l’expérience du verre d’eau ? Dans un chuchotement tout aussi discret que le sien, Xiah ne s’empêcha cependant pas de dire son point de vu.

« Hum… Je crois que tu fais allusion à ce fameux verre d’eau ? »

Elle n’avait point murmuré ses mots sous un ton de moquerie. Simplement, notre belle badine circée avait eu vent de cet événement des plus humiliants pour Genesis, et la curiosité l’ayant piqué, elle avait fait papillonner ses délicates lèvres pour ainsi poser la question qui pouvait être prise comme une moquerie ou même une simple question du à la fâcheuse curiosité. Les prunelles de Xiah brillaient d’innocences, signe qu’elle n’avait pas dit cela en guise de moquerie. Le jeune Rhapsodos revint alors sur la question posée par la délicate demoiselle. Toute ouïe, elle écouta sa réponse qu’il lui dit cependant sous un ton un tantinet différent de celui employer précédemment. Selon lui, la poupée sans vie de Kuja avait rapporté les paroles de Genesis à Sephiroth, et maintenant l’ange sans cœur voulait punir ce dernier par le malheur de sa belle. Une étincelle différente illumina alors le regard de Xiah, une brillance curieuse et visiblement culpabilisante. La raison de cette étrange lueur resta cependant inconnue, et un clignement de ses paupières fut suffisant pour l’effacer. Cependant, Genesis ajouta, et ce d’un ton emplit de sincérité qui parvint à la séduire une fois de plus, qu’il ne l’abandonnerait cependant pas, et qu’il serait même prêt à cédé sa place pour être a la sienne. Mais qu’importe le prix, il ne laisserait pas Sephiroth lui faire du mal. Xiah afficha un mignard sourire sur ses lèvres rosées, mais ne dicta aucune réponse, submergé par ses paroles inattendues.

Par contre, il ne fallu que quelques secondes pour que Genesis se retourne pour observer l’assistance et lever les bras, incitant ainsi le silence qui arriva rapidement d’ailleurs. Le Rhapsodos introduit alors Kefka d’une illustre manière qui surprit la concubine de ce premier. Mais elle pressentit une sorte de sarcasme dans le ton de sa voix, ce qui la fit sourire. Petit sourire narquois. Digne d’elle. Oh, mais croyez-vous vraiment que notre si belle, si précieuse badine, était un ange ? Certes non, sinon, que ferait-elle dans les rangs du Triumvirat… Genesis se tourna alors vers elle, affichant un sourire qu’elle lui rendit sans attendre, avant qu’il ne se rapproche d’elle. Quant à elle, la délicieuse chérubine ne bougea pas, restant près de lui, et scrutant la pièce de ses yeux perçant. Ce mage… cette satanée poupée sans vie, cette vulgaire marionnette… Elle l’aurait bien détruit si elle l’avait pu. C’était sa faute si Xiah allait subir une punition qui ne lui était pas destinée. D’entre ses lèvres s’échappèrent un souffle blasé qui s’effaçant en une brise fiévreuse, petit soupir quasi inaudible. L’ange de la mort s’en prit alors au petit mage, appelé Bibi à ce qu’elle comprit. Manipulation était encore de rigueur en ses mots… Xiah se contenta de fixer un point qu’elle s’était fixée sur le sol, avant d’attendre la suite des événements.

Kuja dit une phrase de trop concernant Genesis, mais Xiah ne réagit pas physiquement. Elle se sentit simplement bouillir lentement à l’intérieur, alors qu’elle ne regardait même pas le génome. Non, la demoiselle préféra tourner le regard vers le Rhapsodos, se calmant ainsi bien plus facilement que si elle regarderait l’ange de la mort qui venait de qualifier Genesis de quadrupède… un chien, qui plus est ! Cela ne lui avait guère plut, mais elle se retenait de tout commentaire désobligeant qui pourrait empirer sa punition. Cependant, elle se résigna à quitter ses yeux émeraude pour regarder la cantatrice discrète et son compagnon, le paladin. Ils ne semblaient pas chercher beaucoup d’attention, ceux-là. Lenne semblait se faire toute petite, et Cecil restait silencieux, protégeant cette jeune femme. S’aurait été touchant, si cet homme n’aurait pas été marié. Sans doute était-ce une compassion ou de la générosité. Xiah se rapprocha alors de Genesis, et ce sans quitter l’assistance des yeux. Qui sait ce qui pourrait arrivé si elle détournait ne serait-ce qu’un instant le regard. Alors qu’elle posait délicatement une de ses mains au niveau de la taille du jeune Rhapsodos, et l’autre sur la poitrine de ce dernier, une voix attira son attention. Voix qui provenait de la porte, où les prunelles de Xiah se dirigèrent rapidement. Il s’agissait de la voix de Cecil Harvey, le paladin.

Ce dernier qualifia les trois pôles du Triumvirat de chien, défendant ainsi Genesis. Ces simples paroles surprirent Xiah qui garda son regard sur le paladin, sans pour autant se décoller de l’ange noir. Après une courte pause, Cecil reprit la parole en reprenant les dires de Kuja, avant de finalement dire que Xiah et Genesis étaient différents d’eux. Ils leur ressemblaient, la même sauvagerie, la même solitude, cependant en étant un couple. Ironique… Cependant bien curieux de la part du paladin de les défendre ainsi. Un fin sourire se dessina sur les lèvres de la chérubine, alors qu’elle détacha son regard de Cecil, pour le tourner vers Genesis, attendant de voir sa réaction face à cette stupéfiante intervention…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi Orunitia
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 27
Prénom : Arnaud
Niveau : 40
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Mar 31 Juil - 3:12

Bibi ce sentait en ce moment mal, il ne sait pas vraiment ce qu’il ressent si c’est de la honte, si c’est du stresse ou encore autre chose de sombre et inconnu . Il était là en ce moment devant tout le monde, deux forces opposer les un des autres défendant leur causes et leur idée . Bibi avait lancer une attaque sous le coup de la colère et avait faillit engendrer une bataille mais Sephiroth fit pour que cela ne dégénère pas . Bibi lui était toujours autant énerver face à kuja qui manipulait les mages noir comme des chiens . Plusieurs personne avait l’air d’être à ces cotés mais d’autre opposer. Quand vint là alors ou Kuja s’avança avec un regard des plus pitoyable en vers le mage noir et baratina tout un discours pour manipuler le mage et le faire culpabiliser, Kuja manipula bibi et lui fit rentrer dans la tête qu’il agissait en égoïste et juste pour assumer sa position de mage. Pendant que l’Ange de la mort remit le mage en place lui baissait la tête sans rien dire, il culpabilisait à l’idée d’avoir essayer de sauver la cause des mages et en faisant sa de la plonger encore plus profond . Mais d’un simple coup de tête, il arrêta d’écouter les sottises manipulatrice de Kuja et prit parole sur celui-ci .

« C’est FAUX, je n’agit pas pour moi mais pour nous tous… C’est Faux ce que vous dite, vous traiter ces personnes qui sont présente ici comme nous tous de la même manière en esclavage, je ne peux laisser passer ça . Vous l’avez dit vous même que vous êtes aussi dans l’un de ces cas à être manipulé … alors pourquoi vous le faite vous à votre tour comme la fait Garland ? Pourquoi continuer vous de rendre ces mages si malheureux .. ? Vivre n’est-ce pas prouver que l’ont vit… ? »

Bibi refusait de croire ce que disait Kuja, il ne pouvait admettre que la cause des agissement de Bibi était pour son simple plein gré, et juste pour ce faire accepter au sein des autres . Il est vrais que durant sa vie Bibi à toujours été traiter comme un inconnu , comme un monstre mais cela avant qu’il trouve de vrais amis comme la été Djidane , Grénat , Freyja , Mr Steiner et plein d’autre . Bibi sera une fois de plus sa kane mais ce contrôla cette fois si , il n’allai pas tenter une seconde fois d’attaquer Kuja pour risque de mettre en danger ces amis et rajouter des taches à ces frères . Bibi ce recula pour ce mettre à coté des autres et pour ne pas ce sentir être le centre d’attention, à coté de lui ce trouvait une jeune homme aux cheveux long et blanc qui prit la parole pour provoquer Kuja en l’insultant de chien, étant sous les ordres d’une divinité superficiel sous forme de lumière. Bibi ne savait plus ou pensez et baisa la tête pour voir la suite des évènements et la tournure que ceux-ci allaient prendre.

[Hrp: Désoler du petit post mais j'avait un peu la flème ce soire et je sais pas si je reposterai avant de partir .]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genesis
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 332
Age : 31
Prénom : Josué
Niveau : 50
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Mar 31 Juil - 3:53

[hrp : On ne t'en veut pas Bibi tant que tu es présent ;)]


Xiah ne fut pas longue à deviner de quoi voulait parler Genesis ; effectivement, cette journée longue et humiliante avait été provoquée par un caprice de Kefka qui voulait absolument avoir son verre d'eau. Toute la journée, c'était un chien qui servait son maître qui avait été avec Kefka et non le jeune Rhapsodos qui s'était prit ce jour là, la pire honte de sa vie. D'ailleurs, encore maintenant, il avait des envies de meurtres sur Kefka, ce clown égocentrique qui faisait de ceux qu'il avait en son commandement ce qu'il en voulait. Xiah lui mentionna alors par une question ce que Genesis avait pensé et il ne se retint pas de sourire en acquieçant de la tête, bougeant à peine les lèvres pour lui dire :

- Les nouvelles ont été portées par des chocobos d'exceptions visiblement, en effet... Le seigneur Palazzo a tenter de me faire craquer mais je ne lui ai pas donné satisfaction et il m'en veut encore... C'est pourquoi je tente de m'en sortir en évitant autant que possible de m'attirer ses foudres...

L'attention de Genesis se portait sur l'assistance jusqu'à ce que Kuja vienne dire à ce dernier qu'il agissait en bon chien maintenant et qu'il était plutôt docile. Kuja n'avait pas tord sur ce point et comme tout bon chien se respectant, le maître devait être pareil : tel maître tel chien. Cependant, cette règle était loin de s'appliquer pour Kuja et on pouvait sans doute mettre ça sur le dos de l'ironie que Genesis savait si bien faire et qui n'allait pas se priver pour en faire davantage encore dansu ne réponse qu'il apporterait à son soit disant maître... Le regard du Rhapsodos était toujours souriant et passa de la fleur de vie à l'ange de la mort sans s'estomper avant que ce sourire se fende par un mouvement des lèvres formant ces mots :

- Un chien a beau être docile par la crainte de ses maîtres, c'est surtout pour être récompensé en retour Seigneur Kuja. Et étant votre chien, je suis tout à votre image.

Un ton sérieux avait ponctué ces deux phrases sans rendre si visible qu'il n'y parraissait le sens caché sous-entendu par le canidé. Il venait, en disant la deuxième phrase, soit de rabaisser Kuja à son niveau, soit de s'élever au même niveau que lui. Mais il savait ce qu'il faisait à la dictée de la première phrase, il attendait une récompense mais il était persuadé qu'il n'allait pas en avoir pour si peu... Kefka ayant été salué, ça ne ferait sans doute qu'une punition de moins à endurer de sa part... Pendant ces palabres de Genesis, la ravissante Xiah n'avait pas tourner son regard hypnotiseur vers Kuja et à peine vers son ami. Elle regardait maintenant tous les membres présent de l'Hildegarde et son attention se figea quelques instants sur le paladin et la chanteuse, le paladin que Genesis avait visé du regard peu de temps avant pendant qu'il enfonçait une épée dans le dos de son supérieur.

Peu de temps après les quelques mots de l'ex-SOLDIER, Xiah se rapprocha de lui et posa doucement une main à sa taille et l'autre sur la poitrine comme pour rechercher de l'attention. Cependant le paladin prénommé Cecil ayant eu vent des paroles du seigneur de la mort, il ne put s'empêcher de retourner le poison contre le serpent en affirmant que les seuls chiens présents dans la pièce était les trois pôles... Même si ça partait d'un bon sentiment envers les deux amoureux, il n'en était pas moins dangereux pour lui d'insulter les trois pôles dans une même phrase. Il disait également que le jeune couple avait beau être dans le groupe du Triumvirat, que cet amour les rapprochaient davantage de leur cause, Genesis aurait eu le même tempérament que son frère, il aurait certainement refuser d'entendre de telles paroles. Venant d'un paladin si pur, ça ne pouvait être que bon signe pour Genesis du côté de l'Hildegarde mais il se pourrait que ce soit Kuja qui se passe les nerfs sur le Rhapsodos pour se vanger des paroles de Cecil.

Comme pour répondre à la demande d'affection de Xiah, Genesis passa son bras dans le dos de sa lumière et il se colla à elle de sorte qu'il puisse apporter sa bouche tout prêt de l'oreille de sa douce. Il pouvait donc lui dire quelques mots de sorte que Kuja ne puisse pas les saisir pour ne pas subir la représaille ensuite bien que s'il avait été sûr que Kuja ne se serait pas déchaîné sur lui, il aurait certainement pas hésité une seule seconde...

- J'aime ce paladin ! Il nous donne raison, il descend Kuja. Exactement ce qu'il nous faudrait pour pouvoir leur faire vivre un enfer. Quoi qu'il en soit, il vient de marquer un gros point face au seigneur de la mort et ce n'est pas chose aisée. La soirée n'étant pas terminée, j'irais bien lui parler un peu si j'en ai l'opportunité...

Reculant légèrement la tête, il se mit juste en face de la magnifique jeune femme et il sourit en ajoutant quelques mots avec une idée en tête :

- Et le coup de grâce...

Il colla ses lèvres à celle de Xiah pour une nouvelle fois l'embrasser à seulement quelques mètres de Kuja en repensant à ses premières paroles comme quoi le Triumvirat n'était qu'amour...


[HRP : Exceptionnellement, je poste à la place de Lenne avec l'accord de Sephiroth et de Lenne]




Non loin du paladin, Cecil Harvey, la chanteuse débousolée ne savait que faire ni quoi dire dans ce lieu gigantesque où elle ne se sentait pas à l'aise. Elle n'avait pas la même facilité que Paine à se mêler à la foule et ne savait comment remercier Cecil de son soutien à la fois moral et physique. Elle restait la bouche close pour écouter et observer chaque mouvement qui se passait, le petit mage noir avait attaquer un des pôles du Triumvirat avant qu'un autre vienne le calmer. Le troisième avait l'apparence d'un clown et semblait également imposer le respect. Tous les membres du Triumvirat présents dans la salle ne manquèrent pas de le saluer et le jeune homme qui avait fait parler de lui précédemment avait une nouvelle fois reprit la parole pour introduire cet individu prénommé Kefka. Un nom connu de Cecil visiblement à sa réaction. Un des esclaves de Kuja, un mage noir, courrait entre Sephiroth et la magnifique personne qui accompagnait Genesis, il devait sûrement transmettre des messages... Peu de temps après, c'est de chien que cette personne qu'on ne pouvait réellement placer parmis les adorateurs de Kuja se fit insulter, remarque qui fit d'ailleurs réagir Cecil toujours devant elle. Le paladin affirma voir trois chiens dociles en visant Sephiroth, Kuja et Kefka et il défendit les deux jeunes amoureux comme s'ils étaient de l'hildegarde alors que ce n'était pas le cas. Un geste qui aurait de quoi impressionner beaucoup de personne dans l'assistance et qui ne manquerait pas de faire parler de lui. Cecil était vraiment trop gentil et c'est sûrement pourquoi Lenne ne se sentait bien qu'en sa présence. Les quelques mots de Cecil une fois prononcés, toute la salle était en silence et tous les regards se portaient alternativement sur Cecil puis sur Kuja. Quelques uns regardaient également Sephiroth mais Kefka passait inaperçu du fait qu'il n'avait pas dit un mot de salutation ni même fait un mouvement signalant sa présence. Sentant la tension monter, Lenne eut de nouveau peur qu'une bataille se déclanche et elle en fit part discrètement au paladin :

- Je sais que vous avez eu parfaitement raison de dire ça car il le méritait mais j'ai peur que ça ne déclanche cette bataille qui menace d'éclater depuis que les deux factions sont en présence.

Elle se doutait bien de ce qu'allait répondre Cecil : tant qu'elle serait à ses côtés, elle ne risquait rien, mais il n'était pas du style à baisser les yeux devant de tels actes et se devaient de défendre son honneur de paladin en protégeant le maximum de monde. Le fait d'avoir protéger Genesis et Xiah devait certainement prouver qu'en cas de bataille, se seront probablement deux ennemis de moins contre qui faire face. Lenne se mit donc sur le côté du paladin pour pouvoir voir ces deux personnes ainsi que la réaction qu'allait avoir Kuja...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiem-of-fantasy.forumotion.com
Kuja
Pôle du Triumvirat
Angel Of Death
Pôle du TriumviratAngel Of Death
avatar

Masculin
Nombre de messages : 344
Age : 30
Prénom : Romain
Niveau : 60
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Un face à face houleux   Mar 31 Juil - 5:20

[Sephiroth et Kefka ne revenant que vers la mi-Août, je prends l'initiative de les jouer les 3 en même temps quand je posterai avec Kuja !]

*Sephiroth venait de quitter la pièce d'une manière extrêmement discrète. Tellement furtive que son absence se faisait à peine remarquer, alors qu'il était l'un des pôle du Triumvirat. Néanmoins, Kefka était présent pour le remplacer, et il restait toujours 2 des plus hauts placés de l'organisation dans la pièce. Kuja avait pendant ce temps-là manipulé Bibi qui baissait la tête et commençait à culpabiliser, malgré un sursaut de répondant, et se mit en retrait. L'effroyable clown, lui, faisait son effet auprès de l'assemblée. Tout le monde semblait le dévisager, et fut encore plus surpris après que Genesis ait fait une introduction spéciale rien que pour lui. En effet, ce genre de discours pour un personnage paraissant si grossier semblait inconcevable. L'ancien bras armé de l'empereur Gestahl restait quant à lui totalement stoïque, même après les paroles de Genesis, son dernier souffre-douleur. C'est alors qu'il commença à se déplacer d'une manière les plus burlesques, en bougeant des bras et des épaules et en jetant ses jambes vers l'avant afin d'avancer. Il se mit alors à dévisager l'ensemble des hôtes de la pîèce. Son visage s'illumina alors tel un enfant retrouvant son plus beau jouet, synoyme de sourire sadique et de démence passagère... Quand son regard se posa sur Genesis. Kuja venait d'ailleurs de s'adresser à ce dernier au nom de Kefka en le qualifiant de "docile" et de "bon chien" tandis que le bouffon continuait de l'épier. C'est alors que le paladin, Cecil Harvey, prit la parole, en évoquant une lumière et en qualifiant à leur tour les pôles du Triumvirat de chien, ce qui fit sourire le génôme.*

Kuja : "Etre lucide et reconnaître objectivement notre statut équivaut à se renier soi-même selon vous ? Je ne le crois pas. Ma foi, voyez-vous cher seigneur Harvey, mieux vaut être réaliste et analyser avec recul la situation dans laquelle nous sommes, quitte à réaliser quelque chose qui nous déplaiera, plutôt que de se bercer d'illusions, et de persister à évoluer dans sa propre réalité des faits, qui n'est autre qu'un voile de refus, le refus d'affronter la vérité, tel le mage noir avec qui je viens de m'entretenir. En effet, admettre ce que nous sommes, même si c'est parfois blessant, et la meilleure des solutions pour justement évoluer. J'ai réalisé jadis que je n'étais que le pion de Garland à mon insu, je l'ai accepté, et suite à ça, j'ai convenu du fait que je n'avais rien à y gagner en continuant à le servir, et je l'ai surpassé. Oui, je fus un chien, je me souviens moi-même à la mort de Garland lui avoir adressé les mots suivants "Pauvre Garland, mordu par son propre chien...", et en réalisant cela, j'ai pu devenir plus puissant que jamais, et absorber les âmes de Terra. Au delà de cela, ne le prenez pas mal, mais nous appelons ceux qui croient voir une lumière des illuminés... Vous savez, j'en ai rencontré quelques-unes, des hommes voyant une lumière, mais ils sont à présent tous en hôpital psychatrique, hahaha !"

*L'ensemble des membres du Triumvirat présents dans la pièce rit à l'unisson à l'écoute des derniers mots de Kuja. C'est alors que Kefka, qui n'avait pas quitté Genesis des yeux, se tourna subitement vers Cecil à l'écoute des mots "lumière", comme si un déclic avait eu lieu dans sa tête, et se rua sur lui. Mais contre toute attente, au lieu de l'agresser, il posa son menton sur l'épaule gauche du paladin, et commença à lui chuchoter très doucement dans le creux de l'oreille, sans que personne n'entende à part Cecil.*

Kefka : "La seule lumière que vous verrez si ce genre de réflexions péjoratives se reproduisent, n'est autre que ma lumière du jugement..."

*Les hôtes s'étaient fait totalement muets afin d'entendre ce que pouvait bien dire le curieux personnage au paladin. Le silence était donc total, chacun essayant de capter les chuchotements du bouffon. C'est alors que Kefka se mit à littéralement hurler son rire, toujours dans l'oreille de Cecil, qui devait peut-être à présent ressentir une surdité passagère. Le rire résonna dans toute la pièce, avec un écho amplifié par les imposants monstres empaillés, et fit sursauter presque tout le monde, brisant violemment le silence religieux qui s'était formé.*

Kefka : "Uwhee hee hee !!!"

*Le génôme quant à lui, se tourna alors vers le seigneur Rhapsodos, afin de lui répondre à son tour, et de manière à ce que personne d'autre ne puisse entendre.*

Kuja : "Très cher Genesis, sachez que votre récompense, vous l'avez déjà obtenue. Ce n'est autre que la vie que vous a offerte la Flamboyance. Et nous savons vous et moi qu'en réalité, vous obéissez pour ne pas perdre la récompense qui vous a déjà été remise, plutôt que pour en obtenir une que vous n'aurez jamais... La seule chose que vous pouvez obtenir à présent en nous servant, c'est l'accomplissement de ce qui vous a poussé à rejoindre le Triumvirat. Mais bien entendu, cela équivaut à ne pas perdre cette récompense qu'est cette nouvelle vie, car sans celle-ci, vous ne pourriez rien accomplir. Tout comme cette chère Xiah... Si vous la possédez, c'est grâce encore à cette vie. Ne l'oubliez pas seigneur Rhapsodos, tout ce qui peut vous procurer satisfaction, dépend du fait d'être docile pour ne pas perdre votre récompense hinhinhin ! Il ne s'agit pas d'obtenir quelque chose, mais de ne pas perdre ce que l'on a obtenu..."


*Puis Kuja poursuivit son discours à voix basse, mais cette fois-ci Kefka les avait rejoint.*

Kuja : "Vous savez seigneur Rhapsodos, si vous étiez à mon image, vous ne seriez pas le chien mais le maître. Il est pénible de devoir se répéter, après avoir fait le discours au mage Bibi et au paladin Cecil : admettez que vous n'êtes qu'un chien loin du niveau du maître, plutôt que de persister dans l'illusion que vous êtes à l'image du maître lui-même ! Vous souffrez visiblement d'un complexe d'infériorité en ayant souhaitant nous dégrader durant notre absence ou en voulant être à notre image. Le meilleur moyen de passer outre, et d'accepter votre place !"

*C'est alors que Kefka, ayant entendu le mot "chien" eut un nouveau déclic, comme quand il avait pu entendre "lumière". Il se retourna donc vers le génôme et le frère de Sephiroth, et prononça une phrase qui allait vraisemblablement être lourde de conséquence à la personne à qui elle allait être annoncée...*

Kefka : Seigneur Rhapsodos, mes jambes sont quelque peu lourdes. Faîtes-donc le chien ! Mettez vous à 4 pattes, et laissez-moi me reposer sur vous ! Après tout, vous êtes le chien dans cette affaire, que vous soyez ou non l'image du maître, Uwhee hee hee !!! Quant à un refus d'obtempérer, n'y songez même pas, ou les représailles pourraient s'avérer terribles !*

*C'est alors qu'un sourire machiavélique illumina à nouveau le visage de Kefka après qu'il eut prononcé cette dernière phrase, emproie à une démence certaine...*

_________________
-The weak lose their freedom to the strong, and it is the providence of nature that only the strong survive...-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un face à face houleux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un face à face houleux
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» TRIAD-CHESS ? Echecs à 3 joueurs
» 05/01 Luxembourg - PTQ Dragon's Maze (San Diego) - Modern
» [Terminé] [SUAD] vs [ACOS] - Face à Face n°1
» Résultats des face à face
» [Terminé] [SUAD] vs [ACOS] - Face à Face n°2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Outerspace :: Espace Role Playing Game :: Hera/Terra :: -
Sauter vers: