Outerspace

Le système solaire des planètes de Final Fantasy
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La fin d'une entente fragile

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eiko Carol
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Age : 26
Prénom : Guillaume
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Sam 22 Sep - 19:09

Après avoir fait un discours plus qu'inutile, la petite Eiko redescendit au sol, déçue.Elle ne comprenait pas pourquoi les membres de l'Hildegarde étaient encore en train de se poser des questions que toutes les réponses se trouvaient en face d'eux.
C'est alors que les deux camps s'nvoyaient mutuellement des menaces mais qui finalement n'aboutissaient à rien. Rien, enfin presque, puisqu'enfin, et à la surprise générale, une guerrière presque sortie de nulle part vint porter le premier coup à son adversaire. Cette guerrière s'était déjà faite remarqué au repas de la veille par un discours plus que convaincant.
Son adversaire, qui se nommait Séphiroth d'après ce qu'Eiko avait cru comprendre, la repoussa aisément avec une épée dont la fine et longue lame n'était pas à sous-estimer. Puis enfin, il se dirigea vers une étrange bibliothèque. Tout le monde le suivit sans vraiment savoir pourquoi. MAis une fois arrivé là-bas, Séphiroth passa au chose sérieuse en attaquant la guerrière. Eiko se cacha rapidement les yeux et poussa un cri des plus aigüe.


" AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH "

L'invokeur remarqua qu'un silence s'était installait. Séphiroth avait-il réussi son coup, au point d'en faire taire les membres de l'Hildegarde ? Pour connaître la réponse, il fallait pour Eiko rouvrir les yeux, chose bien difficile. Elle ouvrit un oeil, puis deux.

" Oh ! "

_________________
| J'ai un sourire triste ? Euh oui... |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xalad.forumactif.com
Lightning
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35
Age : 27
Prénom : Hélène
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Dim 30 Sep - 23:04

[Le suspense est intenable, tout le monde attend la suite et...]

Pendant ce temps, à un autre étage, Lightning avait en quelque sorte pris contact avec un parfait inconnu. Mais, étant dotée d'une vivacité d'esprit très développée, il ne lui fallut que peu de temps avant de comprendre que 1) se trouvant hors du château il ne pouvait qu'être dans un des vaisseaux qu'elle avait aperçu et 2) il n'était pas seul. Afin d'améliorer la transmission, Lightning retourna dans le large couloir aux baies vitrées et s'assit sur une des banquettes qui bordaient ces mêmes vitres. Il lui sembla que la tempête faiblissait de plus en plus et elle n'arriva pas à savoir si c'était une bonne ou une mauvaise nouvelle. C'est alors que son aimable correspondant daigna répondre à son appel. Correspondant qui répondait alors au nom de...

"Squall Leonhart? Vous êtes un des combattants les plus loués par l'Hildegarde, non? Mais que donc faites-vous dehors? La tempête, vous ne la verriez même pas si on avait daigné vous inviter à l'intèrieur..."

Répondant ainsi à un affront par un autre, la jeune femme pencha la tête pour scruter les deux vaisseaux. Ils avaient l'air perfectionnés et bien entretenus. Plus personne ne trainait autour, signe que quelque nombre qu'ils puissent être, ils l'avaient tous entendue. Ils avaient également compris qu'elle faisait partie du Triumvirat. Mais ils n'étaient apparemment pas du tout au courant de la situation dans le Millenium, et Lightning se demanda si elle devait leur en faire part. Ils étaient de toute façon bloqués par la tempête. Mais si celle-ci venait à se terminer, ils sauraient exactement que faire en entrant.

*Et puis zut alors, dans tous les cas nous avons ici un bazar innommable, alors un peu plus ou un peu moins...*

"En fait, je vous ouvrirais bien la porte, mais certains de vos copains s'en chargent déjà. Sephiroth a un blondinet et quelques minettes avec des couteaux qui lui collent aux basques. Si vous avez confiance en eux, vous pouvez attendre qu'ils aient fini. Sinon... Autant repartir tout de suite. Nous vous ferons une réduction si vous réservez pour l'année prochaine. Il y aura juste quelques membres de l'Hildegarde enfermés..."

La combattante se demanda une fois de plus où pouvaient bien se trouver tous les autres. C'est en essayant de voir à travers la tempête faiblissante que la lumière se fit dans son esprit. Par contre, elle n'arrivait pas à comprendre pourquoi Sephiroth avait mené leurs ennemis directement dans la salle du Triforce. De toute évidence, il s'agissait là d'une manoeuvre bien compliquées et impossible à comprendre propre à un Pôle du Triumvirat. Mais peu importait, elle se décida à les rejoindre.

"Sur ce, c'est avec un grand regret que je vous quitte, j'ai quelques gamins à passer sous ma lame. A un de ces jours peut-être!"

Elle mit le portable dans sa sacoche sans l'éteindre et se dirigea d'un pas assuré vers la salle du Triforce.

[Ah ah, je suis ignoble, vous n'aurez pas la suite de sitôt!!! Et encore moins si mes charmants camarades ne se décident pas à poster. Là je suis gentille je donne de la lecture mais je vais pas rester toute seule comme une crétine alors BOUGEZ-VOUS. Merci bien.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-way.cowblog.fr
Squall Leonhart
Commandeur de l'Hildegarde
Commandeur de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 187
Age : 28
Prénom : Josyan
Niveau : 45
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Lun 1 Oct - 17:19

( jvais essayer de faire du mieux possible, faut que je me remette dans le truc )

La réponse de l'ennemi ne tardait pas. Elle était même en position favorable, comme si elle les voyait au moment même. Peu importait. Squall n'avait toujours aucun moyen d'action si ce n'était cette communication. En réponse à la provacation de Zell, elle était restée simple et réaliste : ils étaient dehors, elle était à l'intérieur. Zell cogna dans la porte et jura à tout bout de champ. Irvine et Squall se regardait. Il n'avait pas d'autres solutions qu'attendre, attendre que les autres réusissent un coup à l'intérieur. Zell était enervé à l'écoute de cette prétentieuse.

Squall : " Oui c'est bien moi. Tu as un bon sens de l'humour, on est heureux pour toi. Mais pour le moment moi, je ne suis à la botte de personne. Je ne suis pas un pantin."

Irvine cacha un fou rire à côté de Zell, pourtant Squall n'esquissa aucun sourire, prenant cette attaque très au sérieux. Il était agaçait par les paroles hautaines d'un pantin de Sephiroth. Tôt ou tard, le triumvirat se débarrasserait de tous, même de ceux qui sont à ses côtés. Les pôles voudront régner seuls, sans sous valet. Mais cela n'allait pas arriver. L'hildegarde remporterait les batailles, à n'importe quel prix. Et Squall esperait bien faire passer sous le tranchant de sa gunblade la tête de cette rêveuse.
Elle avait mit fin à la conversation, sans couper les fréquences. Squall ordonnait au pilote de rester attentif à une éventuelle réapparition vocale. Zell entra en trombe dans le vaisseau.

Zell : " J'sais pas c'que c'est, mais ça nous attaque ! "

Irvine s'arma de son fusil automatiquement et se posta à une vitre ouverte du vaisseau. Effectivement, lui non plus ne savait pas de quoi il pouvait s'agir. Il pointa son arme vers la bestiole. Tout droit sortie d'une usine de dechet technologique. Totalement difforme, ressemblant vaguement à un papillon géant pourvu de tentacule. Bref, rien d'inquietant.

Irvine : " Nous enverrait-il un cadeau de bienvenue ? "

Squall : " Contentons-nous de lui arranger le portrait. "

Sur un ton catégorique, Squall lança la première offensive, suivi de Zell. Le silence pesant fut déchiré par un cri de guerre totalement horrible. Une manière de se mettre dans le rythme, ce qu'en pensait seulement Zell. Irvine tirait à multiples reprises, la bête posa "pied" à terre. Elle n'avait aucunement le temps de riposter à chacune des attaques. Irvine portait les coups les plus critiques, à la tête. La bête était trop grande pour Squall et Zell. Le commandeur prit du recul pendant que Zell s'affairait à taper dans le tas. Squall entama une course et se jeta en dessous de la bête, tout en glissant il lui coupa les deux jambes maigres et elle tomba à terre en hurlant. Zell s'en donnait à coeur joie, ils n'aurait pas demandé mieux, que de s'échauffer avant d'entrer. Squall assénait un coup à la gorge. La bête agonisait à terre et tous s'arrêtaient. Squall s'approcha, lame en avant ainsi que Irvine. Ce dernier regardait son chef pour attendre un ordre impatiemment. Il eut l'accord d'un signe de la tête. Squall se dirigea vers son vaisseau, le regard fixé sur la tempête qui faiblissait peu à peu. Un coup de feu retentissait.

Zell : " Woooo ça défoule ! "

Irvine : " Je doute qu'elle provienne du Triumvirat, ils n'auraient pas envoyé une chose aussi faible et dépourvue de pouvoir. "

Zell : " Une bête de labo peut être, vu l'état dans lequel elle était... "

Squall se contenta du silence, et s'asseya dans le canapé. Méditant sur les paroles de Lighning. Qu'allait-elle faire à Linoa... Elle ne savait surement pas mais il préferait penser qu'ils allaients s'en sortir, ou alors abattre la magie qui soutient la tempête pour que Squall puisse entrer. Rien à faire. Cette petite phrase revenait trop souvent dans la tête du jeune commandeur. Trop. Ce petit affrontement lui avait permit de savoir une chose, il se sentait prêt à laissé parler sa force dans le chateau, s'ils entrent. Si il était arrivé quelque chose à Linoa, il était plus que certain que sa limit break s'enclencherait, et malheur à celui qui lui tombait sous la main. Le pilote était immobile, rien à signaler apparement. Attendre que la situation bouge à l'intérieur.


( en esperant que sa bouge parce que moi même si je poste je peux rien faire du tout pour que les choses bougent. Je manque d'inspiration à force. )

_________________
______


______

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://josyan.skyblog.com
Sephiroth
Pôle du Triumvirat
One Winged Angel

Pôle du TriumviratOne Winged Angel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 465
Age : 29
Prénom : Henry
Niveau : 60
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Mar 2 Oct - 19:35

Relachant la pression de sa lame sur celle de Cloud le Pôle lacha un léger rire moqueur et se contenta de tourner le dos à l'homme qu'il souhaitait plus que tout éviter de combattre ici. Un simple livreur, avant un pauvre homme tourmenté par un passé qui n'était même pas le sien et entre temps un ennemis à la hauteur du plus célèbre des Soldiers. Cloud l'avait defait plus d'une fois et il n'était pas question qu'il risque une nouvelle fois de perdre tout espoir uniquement parce qu'il n'avait pas sut attendre le renfort. De plus il était temps d'amorcer la sortie de l'atmosphère du château volant. Le téléporteur de Terra s'activa au moment où Sephiroth se mit une nouvelle fois au centre de la pièce. La tempête affaiblit disparue alors complètement, laissant le château à nu pour amorcer le décollage. Dans un bruit sourd similaire à celui que pouvait faire les grandes facultés de Dol en vol, le château amorcait un tout autre type de direction. Le grand faisseau de lumière du centre disparut lui aussi lors d'un gigantesque poussée censée permettre au batiment de quitter le champ d'attraction Terran.

"-Le consrtium sera très déçut d'apprendre que l'Hildegarde à tenté de s'opposer à la libération de Vana'diel ! Mais ne vous en faites pas, heureusement le Triumvirat est là pour assurer vos erreurs."

Il était clair dans l'esprit de Sephiroth que l'Hildegarde serait accusé de tous les mots qu'ils parviennent ou non à s'échapper vivants du château. A présent loin dans l'atmosphère, le temps était comptait à l'Hildegarde s'il voulait s'échapper par leurs vaisseaux, qui étaient en plus à réparer. Rien ne pourrait à présent les sauver pensait il. Restait à se débarasser d'eux mais seul il n'y parviendrait pas. Jouissant cependant d'un grand charisme dont il était conscient il pensa que l mieux à faire serait de faire feindre de pouvoir tous les éliminer. En réalité il n'aurait pas besoin d'un tel argument, la seule pression qu'il put tuer un seul d'entre eux suffirait à tous les faire plier. Ces gens n'avaient aucun sens du sacrifice et ils serraient incapable de choisir entre la victoire relative et la defaite totale.

"-Le monde sera bientot indigné de voir comment ses sauveurs se sont démenés pour empecher au Triumvirat d'accomplir une noble tache. Le consortium n'aime pas les guerres de Vana'diel, illui faut donc un système stable que nous lui proposons. Quel dommage que vous fûtes incapables de le comprendre. Pour la paix je me vois dans l'obligation de vous éliminer."

Même s'il avait cru à son discours il n'aurait jamais fait l'unanimité. Le consortium avait certes quelques retiscences à voir Vana'diel dans une telle position mais en aucun cas elle n'aurait revendiquée les methodes du Triumvirat. Le plan était très simple, d'abbord ils en prendraient le controle puis lorsque cela serait chose faite le consortium n'arait eut d'autre choix que de reconnaitre la planète comme appatenant au Triumvirat. Evidement tout était en place pour que la colonisation commence en force dès leur arrivée. Le Millenium pouvait se permettre un leger retard que cela n'aurait pas eut d'importance. Déjà sur Vana'diel la citadelle d'Ultimecia, un ancien mémoria et le monde vers lequel il menait étaient sur les lieux et de là ils pourraient mener leur croisade.

Plus très long serait le temps necessaire pour traverser le téléporteur de Terra. Ils allaient abandonné la vielle planète définitivement et dominer la première des 7 planètes, la plus vulnérable.

"-Lorsque Vana'diel sera sous notre contrôle nous aurons passé un cap. "Il" sera heureux d'apprendre que nous touchons au but."

_________________
-Il n'existe ni bien ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour l'utiliser.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terredumillieurp.editboard.com/
Cloud Strife
Commandeur de l'Hildegarde
Commandeur de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 42
Age : 27
Prénom : Joffrey
Niveau : 46
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Mer 3 Oct - 21:53

Sephirtoh avait abandonner de se battre il etait etonné mais a la fois comprehensif a chaque fois que Sephiroth avait agit d'une facon personnelle il perdait le controle etraté sa mission.Malheuresement c'etait presque le debut de la fin le portail stellaire aller etre enclenché et les renfort comme la jeune fille aux cheveux rose et kuja ainsi que d'autre ferai leur apparition mais la bonne nouvelle c'est que la tempete etait stopée il le savait au bruit , il n'y en avait plus sauf celui des moteurs du chateau , Cloud avait du mal a analyser il fallait evacuer mais Sephiroth le laisserait pas faire l fallait agir tant qu'il etait seul ... Cloud avait trouvé mais malheuresement la betise de certain l'empecherait peut etre , Cloud avanca vers Sephiroth le regardant de haut .


Ecoutez Il faut fuir : un vaisseaux vous attends a la sortit allez-y c'est un ordre !! il faut battre le fer pendant qu'il est chaud il faut fuir tant qu'il y a un petite chance , j'ai un compte a regler ...


Et il se retourna il avait peut etre sceller son destin et sceller sa mort mais il s'en ficher le but etait que L'hildegarde soit vivante et en assez bon etat il etait hors de question que le Truimvirat n'est aucun opposant surtout que leur talent d'hyponotisme etait puissant.Cloud leva son épée prés a combattre Sephiroth son ennemi juré il avait la haine qui monter puis il regarda l'hildegarde en yant de les faire sortir il ne savait si il aller vouloir mais il fallait tenter


allez-y c'est votre seule chance ...


[Voila j'aimerai fare un duel contre Sephi si vous voulez pas j'edite ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuja
Pôle du Triumvirat
Angel Of Death
Pôle du TriumviratAngel Of Death
avatar

Masculin
Nombre de messages : 344
Age : 30
Prénom : Romain
Niveau : 60
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Jeu 4 Oct - 1:36

*Il s'était déroulé un certain nombre d'évènements depuis que l'assemblée initialement présente dans la pièce était censée avoir rejoint ses appartements. Néanmoins, Kuja était au courant de tout ce qui avait pu se passer grâce à ses serviles mages noirs qui venaient régulièrement au rapport. Il ne restait à présent en ces lieux que 2 figures principales de l'Hildegarde, le couple originaire de Balance. Tous les autres avaient un potentiel assez élevé, mais n'étaient tout de même pas du niveau des principaux Chevaliers ou des Commandeurs. Le génôme quant à lui, s'était ensuite éclipsé, aussitôt après avoir péroré ses quelques palabres auprès de Rosa Farrell, sans avoir omis de lui adresser un sourire et un regard des plus galants au moment de disparaître de la pièce. Il se dirigea alors vers une salle voisine d'où il pourrait contrôler la véracité d'une information qui lui avait été communiquée. Levant les cieux vers le plafond vitré, il pouvait tout d'abord constater que la tempête venait bel et bien de se dissiper, ce qu'il avait déjà pu remarquer là où il se trouvait précédemment, en percevant les émanations d'énergie du phénomène qui tendaient à décroître, ainsi qu'à travers le peu que laissaient entrevoir les fenêtres. Tout cela signifiait sûrement que le téléporteur venait d'arriver à destination, sur Vana'diel, et que cette mission avait été menée à bien. Kuja, satisfait, esquissa ainsi un sourire empli de malice, tout en contemplant le ciel nuité du cosmos et les astres éclatants qui s'offraient à sa vue tout au long de la progression du Millenium d'Obsidienne à travers l'espace, qui se dirigeait vers la dite Vana'diel, dont le Triumvirat allait s'emparer.*

Kuja : "La nuit... Chaque soir, elle vient nous envelopper de sa noirceur, et nous berce de sa formidable essence fuligineuse. Et aujourd'hui, ses nébuleuses effluves viennent bénir notre triomphe !"

*Néanmoins, Kuja put par la suite apercevoir la fameuse Hydre, le vaisseau de l'Hildegarde dont on lui avait signalé la présence, qui devait être commandé par le non peu célèbre Squall Leonhart, venu à la rescousse des "invités" du Triumvirat. Il était probablement accompagné d'un contingent non négligeable de chevaliers de leur ordre, ou bien de guerriers de valeur dont le niveau pouvait en être proche, et donc, il n'était pas à prendre à la légère. En effet, l'écran généré par la tempête nébulaire n'étant plus, il était à présent possible pour l'engin de s'arrimer au Millenium, si les pilotes disposaient des compétences requises afin d'effectuer une telle manoeuvre. Ce qui devait être le cas. Cependant, le Triumvirat avait d'ores et déjà planifié la chose, par l'intermédiaire de Genesis, qui se tenait prêt à intercepter l'Hydre avec l'arsenal nucléaire, et le cas échéant, à accueillir les intrus si ils parvenaient quand bien même à réussir à s'arrimer. Cette pensée fit sourire le génôme, qui quitta alors la pièce. Il avait également eu vent des prémisses d'escarmouches, qui avaient débuté dans la bibliothèque principale, et qui se poursuivaient en ce moment-même dans la salle de la Trinité.*

Kuja : "Il est temps de mettre un terme à ce simulacre... Jamais ils n'auraient du pouvoir pénétrer au sein de cette pièce sacrée..."

*Arborant sempiternellement une démarche gracieuse et mystérieuse, Kuja commença à se déplacer à nouveau. Mais il se dirigea avant vers ses appartements. Il y parvint après quelques minutes de marche à un rythme modéré, maîtrisant parfaitement la configuration spatiale et l'agencement des différents lieux du Millenium d'Obsidienne. Kuja ne s'attarda pas dans ses luxueux quartiers : il se rendit directement sur l'une de ses terrasses personnelles privées extérieures (Il faut noter que Kuja peut survivre dans l'espace lol...). Face à l'immensité du cosmos, il se mit peu à peu à léviter, suivant le mouvement ascendant de la citadelle volante. C'est alors qu'une terrible émanation d'énergie se dégagea de Kuja, aux teintes polychromatiques tamisées, or, safranées, orangées, rosées, écarlates, violacet voire bleutées. Les carnations pourfendaient l'obscurité. Sa queue de génôme se délia, puis se dévoila, jaillissant hors de ses atours, dont la nature avait été altérée. Se passant alors la main dans ses cheveux rougeoyant tout en effectuant un mouvement rotatif avec son corps, il se résolut à quitter ses appartements pour enfin se diriger vers la salle de la Trinité. Baignant dans une aura flamboyante qui l'enveloppait perpétuellement, il arriva tout d'abord au niveau de la bibliothèque, passant devant moult individus sans leur prêter la moindre attention, quel qu'était leur camp. Sa progression était déterminée, et il dégageait une telle énergie qu'elle les écrasait littéralement, en particulier les mages noirs qui s'écroulaient au passage du génôme transcendé, du fait de la pression spirituelle titanesque à soutenir quand ils se tenaient à proximité de Kuja. Il arriva enfin au niveau de Lightning, Garland, Linoa ou encore Quistis. Sans leur jeter un regard, il poursuivit son chemin, et parvint à sa destination finale, où se trouvaient notamment Sephiroth, Cloud, Eiko ou Bibi. Il faisait maintenant face à l'ensemble des individus présents dans la salle, se trouvant entre Sephiroth qui lévitait légèrement, et Cloud prêt à se battre, faisant face à ce dernier*

(Je sais que j'ai ignoré des persos comme Paine, Yuffie, Xiah ect... Mais ce n'est que secondaire. Il faut aussi imaginer qu'il y a pleins d'autres membres de l'Hildegarde également présents, des persos qui ne sont pas dans FF, mais qui auraient également brillé et qui font parti de l'ordre. On peut-même penser que certains sont chevaliers, et que des vrais persos de FF non joués ont aussi été invités, et qui peuvent être venus et PNJisés. De même pour le Triumvirat, il y a d'autres grands criminels qui auraient été réssucités hors les méchants de FF. Et on peut pourquoi pas PNJiser certains d'eux, mais dans la limite du raisonnable. Et Kefka est dans la bibliothèque...).

Kuja : "Frères du Triumvirat... Laissez-moi seul au sein de cette pièce je vous prie. Quant à tous ceux de l'Hildegarde qui tiennent à la vie, je vous conseille vivement d'en faire de même. Enfin, pour les autres, préparez-vous à... Mourir..."

*Le génôme n'avait pas prononcé cette phrase sur un ton colérique. Bien au contraire, il avait conservé son ton si spécial, suave et mystérieux, avec une légère teinte de fiel judicieusement dosée et camouflée.*

_________________
-The weak lose their freedom to the strong, and it is the providence of nature that only the strong survive...-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiko Carol
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Age : 26
Prénom : Guillaume
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Mer 10 Oct - 14:43

" Oh ! "

Un bruit métalique incita Eiko à rouvrir les yeux, très délicatement bien sûr, car elle redoutait voir quelque chose d'horrible. Heureusement pour elle, la scène n'était pas vraiment sanglante. en effet, A la place de la guerrière se trouvait dorénavant le jeune blond qui avait précédement réveillé tous les membres de l'Hildegarde. Il avait dû poussé Paine afin de prendre sa place, sinon, comment aurait-il pu se retrouver là ?
Séphiroth diminua la pression jusqu'a enlevé complètement sa lame de celle de Cloud. Il recula très légèrement - on ne pouvait pas établir une réelle distance entre sa position et l'ancienne étant donné qu'il se traouvait légèrement au dessus du sol - puis fit face à Cloud. C'est alors que le fond sonore de la tempête se dissipa. On pouvait à présent apercevoir clairement le ciel gris et nuageux ainsi qu'un vaisseau apparement là depuis pluqieurs heures, attendant que la tempête ne s'efface.
Cloud fit une dernière requête aux membres de l'Hildegarde qui se trouvait derrière lui. Il voulait qu'ils quittent le bâtiment avant qu'il ne soit trop tard, prétendant pouvoir retenir Séphiroth assez longtemps afin de leur permettre la fuite. Mais voilà, un autre pôle du Triumvirat vint à ses côtés et deplus, rentra en Transe. Eiko s'opposa à la demande de Cloud.


" Cloud ! Kuja est beaucoup trop fort en Transe ! Il a détruit le pandemonium à lui tout seul ! "

Eiko essaya tant bien que mal à convaincre cloud d'abadonner mais sa décision étit prise apparement. Elle baissa la tête, triste. Dorénavant, deux choix se proposait à elle, le premier étant de laisser Cloud ici et de s'nfuir vers le vaisseau et le deuxième qui lui fut de rester aux côtés des membres de l'Hildegarde afin de faire face aux ennemis. La fuite aurait été compréhensible pour les alliés, puisqu'après tout, ce n'était qu'une enfant.

" ...Très bien Cloud, j'accepte ta proposition ! Je vais demander au vaisseau, là dehors, de nous prêter mains fortes ! "

Et sans laisser le temps à Cloud de répondre, la voilà qui frappa violement la vitre du couloir avec sa flûte, sans succès. Voyant que les carreaux étaient incassable, elle décida alors de s'engager dans les couloirs sombres du Millenium d'Obsidienne afin de trouver la sortie. Mais voilà, elle se retrouva perdu au bout de quelques minutes seulement.

" - Au secours !!!
- Coubo ! "

Moug sortit soudainement de la poche de la petite fille et la guida jusqu'à la sortie. Une fois dehors, les grandes portes du château se refermèrent presque aussitôt et elles étaient impossible à rouvrir.

" Mince ! Comment allons-nous faire pour rentrer les aider maintenant ? "

Mais très vite, cette question n'importait plus pour Eiko. En effet, elle regarda autour d'elle et constata que le château ne se trouvait plus sur Terra mais plutôt en plein vol ! Heureusement, un champ de gravité entouré le domaine, évitant ainsi aux occupants du château de se retrouvé éjecté du rocher ambulant au beau milieu de l'espace.
Elle s'attarda sur quelque chose qui apparement suivait de près le château : c'était un vaisseau, probablement de l'Hildegarde. Il ne lui suffirait plus qu'à les avertir du danger et ils viendraient les sauver. Mais voilà, comment faire passer un message à un vaisseau en plein pilotage ?


" Hum... "

_________________
| J'ai un sourire triste ? Euh oui... |


Dernière édition par le Dim 14 Oct - 17:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xalad.forumactif.com
Cloud Strife
Commandeur de l'Hildegarde
Commandeur de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 42
Age : 27
Prénom : Joffrey
Niveau : 46
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Jeu 11 Oct - 21:19

Kuja etait apparu dans la bibiotheque plus froid et imbu de lui meme.Cloud ne quitta pas le regard des deux poles puis une fille tenta de lui faire changer d'avis et partit il esperait qu'elle ne reviendrai pas.Certain etait partit et a la demande de Kuja tout le monde devait partir Cloud ne bougea pas l'arme a la main pret amourir si il le fallait l'Hildegarde aller se faire tuer meme en fuyant Kuja ne laisserait pas une nouvelle occasion de ternir l'image de son groupe.Cloud regarda une nouvelle fois le groupe et sourit et d'un geste doux demanda aux autre de fuir.Sondestin etait preque plus que scellé.

Tu crois vraiment que tu va les laisser vivre en fuiyant si nous devons mourir un peu de respect Kuja ! Je ne partirai pas !Mourir ne me fait pas peur mais te voir decimer cette galaxie me fait peur oui et si un poin doit se jeter dans le gouffre qu'il en soit ainsi !

Cloud etait plus determiner que jamais il regardait Kuja d'un air meprisant et avait totalement oublier Sephiroth il se batrait contre celui qui sera dans cette piece peu importe il tiendrait par l'amour de l'univers .Il esperait que personne soit encore la n'osant plus regardait derriere lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Squall Leonhart
Commandeur de l'Hildegarde
Commandeur de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 187
Age : 28
Prénom : Josyan
Niveau : 45
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Mer 17 Oct - 18:21

Le chateau se mettait en mouvement. Le tempête s'estompait un peu mais quelque gros élément tournaient autour du bâtiment. Les choses avaient bougé à l'intérieur. Squall remonta dans l'Hydre et Irvine reprit les commandes du vaisseau de la BGU. Le vaisseau rouge s'éleva rapidement, suivi de l'autre, plus petit. Plein gaz sur le chateau qui avait pris de la vitesse et de la distance. Squall se mettait au commande de tir. Il alluma à plusieurs reprises et fit exploser les enormes morceaux de roc en lévitation autour du chateau. Pour se frayer un chemin. Squall tirait dans le tas tout en prenant soin de ne pas viser une partie sensible du chateau. Il n'avait pas réagit quand au fait qu'il pouvait maintenant voir le batiment en entier. Le seed activa la fréquence de reconnaissance. Sur un écran radar s'affichaient plusieurs silouhettes, bleues et rouges. Bleues pour les membres de l'Hildegarde, rouges pour le Triumvirat. Squall mettait le casque et entra en contact avec Irvine, malgré les interferences.

Squall : Irvine, feu à volonté sur les plus hautes tours du chateau. Ne tirez pas plus bas, et evitez les fenêtres.

Irvine : Ok, j'ai la position de nos amis affichée sur un radar. Y'a du mouvement me semble t il.

Squall : J'essaye de nous frayer un passage parmis les rocs. Une fois passé, on se pose et on se prépare à l'attaque.

Ils allaient enfin pouvoir entrer dans l'action. Pour le moment, ça n'était pas gagné. L'hydre avait une grande puissance de feu mais le vaisseau orange de Irvine semblait avoir plus de recul de tir. Les rocs explosaient par dizaines avec l'onde de choc des tirs de leur vaisseau. Un missile passa dans la mêlée de pierres volantes, et alla s'écraser sur le haut d'une tour.

Zell : Faut tirer à la base des tours. Je me poste au commande de contrôle. Yaaaaaaaaaaaaaaahhhhhh !

La vitesse de chacun des vaisseaux augmentait au fur et à mesure qu'avancait le chateau. Irvine balayait la zone et Squall put enfin entrer. Le seed au commande de contrôle accelera. Une pierre arrachait la tôle par le côté mais l'Hydre était plus solide que ça. Squall pouvait se poser. Tandis que Irvine allumait à fond les tours du Millenium, Squall s'apercevait qu'une personne était à l'extérieure du chateau. Une petite fille, parée de son ourson. Une enfant membre de l'Hildegarde ? Peu importait, il fallait maintenant entrer en action.

Irvine : On va tourner autour du chateau histoire de reperer des zones d'échapatoir.

L'Hydre était posé. Squall s'arma de sa gunblade et ordonna au seed d'en faire de même. Il le chargea de garder les moteurs sous tension et de faire feu sur tout individu menaçant. Squall sortait en trombe du vaisseau et se dirigea vers la petite fille. Il ne la connaissait pas.

Squall : Tu dois être membre de l'Hildegarde. Raconte moi ce qu'il se passe .

_________________
______


______

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://josyan.skyblog.com
Eiko Carol
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Age : 26
Prénom : Guillaume
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Jeu 18 Oct - 19:15

" Hum... "

Eiko se retourna de nouveau vers la gigantesque porte du château et la contempla longuement. A deux reprises elle tenta de la pousser. Elle toqua trois fois à la porte. En fait, elle éspérait un quelconque miracle. A peine ces pensées lui traversèrent l'esprit qu'un énorme bruit sourd se fit entendre. Une explosion, sans doute, venait de faire écrouler une des tours du château. Cela voulait-il dire que les renforts étaient enfin présent ? Eiko courut vers la grande piste d'atterissage, bien qu'à la base, cela ne soit qu'un grand jardin. Elle fit des signes de bras en l'air pour que les deux vaisseaux la remarque. Plusieurs autres tirs furent lancés contre l'immense demeure, provoquant des dégâts moyennement importants à certains endroits.
Le vaisseaux le plus gros des deux se posa le premier sur l'énorme bloc de pierre qui transportait les membres de l'Hildegarde et le Triumvirat vers une planète inconnue. Quel'qu'un en sorti et s'approcha d'Eiko. On lui demanda de tout lui raconter. Pour éviter de lui faire perdre son temps, Eiko décida de lui résumé la situation en ces quelques mots.


" La tension monte la dedans. Ils en sont même arrivés aux mains ! Il faut les aider mais la porte d'entrée est fermée. "

La jeune invokeuse éspérait avoir était assez claire sur la situation actuelle. Peut-être que plus tard, l'occasion de tout lui raconter s'offrira à elle. Mais pour le moment, le principal problème était cette porte d'entrée. Eiko regarda soudainement avec insistance les deux gros canons du vaisseaux, puis regarda son interlocuteur afin de lui faire part de son idée. en effet, deux bons tirs dans la porte devraient la faire céder.

[désolé petit post mais pas beaucoup d'inspiration...]

_________________
| J'ai un sourire triste ? Euh oui... |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xalad.forumactif.com
Squall Leonhart
Commandeur de l'Hildegarde
Commandeur de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 187
Age : 28
Prénom : Josyan
Niveau : 45
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Mer 31 Oct - 15:27

La jeune enfant expliquait les agitations de l'intérieur. Après être passé au travers de la tempête, l'obstacle "porte fermée" se dressait sur son chemin. Complètement dépité. Les fenêtres, c'était le seul moyen, à moins que Zell et Irvine aient trouvé mieux. Squall pensait de plus en plus à Linoa. Il se maudissait à présent d'être parti si vite et si longtemps. Même si ce retrait lui avait permi de répondre à quelques questions, il lui avait aussi causé la perte de Linoa, peut être définitive. Chassant les pensées contraires à son style de comportements, Squall analysait chaque partie du chateau. Rien à faire, c'est comme s'il était conçu pour être imprenable en chaque recoin. Le pseudo Hydre bleu réapparaissait après quelques tours de reperage. Eiko et Squall discutaient des possibilités d'entrer.

Irvine : " Y'a une cour intérieure, mais on peut pas atterir la bas... "

Zell : " Ils ont détruit le vaisseau des membres à l'intérieur. "

Squall : " Et la porte est fermée. "

Zell exposait l'idée de tirer sur le chateau à pleine puissance. Une idée tout de suite réprimée par Squall. Irvine en connaissait la raison. Les tirs seraient renvoyés vers eux, il était certain qu'un rideau magique protégeait le chateau tout entier. Quelques minutes plus tard, Zell était assis sur une pierre non loin de l'entrée. Irvine faisait les cents pas et Squall était dans la même position que tout à l'heure. Droit, le regard porté vers cette porte.

Zell : " De quoi ont ils peur pour laisser c'te porte fermée ? "

Squall : " Ils ont peur de nous. Ils ont peur que l'on soit tous rassemblés pour la bataille. "

L'expression froide et calme de Squall était totalement l'extrême de son mal intérieur. Son coeur battait à un rythme elevé. Il avait peur pour Linoa. Il se retournait vers Eiko, s'accroupissait et attendait quelques secondes avant de parler. Ces secondes, qui s'écoulaient comme des heures. Pendant ce laps de temps, Squall voyait dans le regard de la jeune fille de la peur et de la determination. Elle devait avoir sept, ou huit ans. On s'entait bien l'aura de cette enfant. Ce devait être une débrouillarde.

Squall : " Quand tu es sorties, la porte était ouverte ? "

_________________
______


______

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://josyan.skyblog.com
Sephiroth
Pôle du Triumvirat
One Winged Angel

Pôle du TriumviratOne Winged Angel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 465
Age : 29
Prénom : Henry
Niveau : 60
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: EXCUSEZ MON RETARD   Mer 31 Oct - 16:59

Un long regard provocateur s'entretint chez les deux rivaux avant que l'un d'eux ne décide finalement de le rompre d'un grand rire sarcastique et dédaigneux. Sans bouger le moindre de ses membres, tel une statue esotérique de métal qu'il aimait à imiter, le grand homme ferma les yeux afin de se concentrer. Lorsqu'il rouvrit les yeux ceux-ci semblait vides et ne pointaient aucune direction. Un tremblement se fit sentir à cet instant mais ce n'etait pas pour déconcentrer Sephiroth qui semblait focalisé sur l'occulte oppération qu'il s'apprettait à concrétiser. En face les membres de l'Hildegarde ne pouvaient qu'obsver, déconcertés, le lunatique personnage s'éloigner vers la lumière sans osciller. D'un translation lente il se retrouva au centre de la pièce. Kuja fit son entrée, plus majestueuse que jamais et pour le plus grand plaisir des yeux dans un etat rare et légendaire, celui de la transe. Sephiroth ne se rendait plus compte de ce qui se tramait autour de lui tellement il était absorbé par son action d'apparence très inactive. Un sursaut, la lumière s'intensifia au moment où Sephiroth leva la tête. Puis, plus aucune lumière, plus rien d'autre que lui même et trois autres hommes aux cheveux et habits de couleurs identiques à ceux de l'extravagant et imprévisible pôle.

Les trois personnes ainsi apparues tombèrent jusqu'au sol en se rattrapant avec une agilité féline alors que Sephiroth, plus lentement, redescendait jusqu'à poser pied à terre avec toute la douceur dont il était capable. Ses yeux avaient repris leur véhémence et son regard intimidant recommencait à toiser les rares qui osaient le soutenir. Il remarqua alors Kuja dans l'état inhabituel de puissance. C'était la premier fois qu'il le voyait ainsi, bien plus étonnant que les récits que lui en avait fait son associé et ami le génome. S'il ne s'y trompait pas il lui avait affirmé par le passé que cet état lui conférait suffisement de puissance pour vaincre une horde d'ennemis entrainés, tels que les membres de l'Hildegarde. Lorsqu'il s'en rendit compte Sephiroth sut quelle était l'intention de Kuja.

"-Aucun ne survivra." Pensa -til.

Plus besoin alors qu'il demeure ici à défendre ce qui n'avait de toute facon plus besoin d'etre défendu. En effet la salle du triforce servait de canaliseur d'energie et donnait aussi la direction à tout le château. Lorsqu'il avait fait disparaitre la lumière, chose des plus suspecte, il n'avait pas seulement fait apparaitre 3 alliés à son image mais aussi avait donné l'ordre final au vaisseau de traverser le téléporteur, depuis lors activé. Plus besoin donc d'ordonner quoi que ce soit au Millenium, sa route était tracée jusqu'à son arrivée sur l'immense planète de Vana'diel.


"-Alors voici la transe !" dit il avec un sourir satisfait. "-Cela vallait la peine d'attendre. Je suppose que vous ne trouverez pas utilité à ma présence ici plus longtemps, permettez donc que je répende le sang et disloque les espoirs de ceux qui tentent en vain de penettrer dans ce havre."

Puis la Masamune, qui avait disparue inaxplicablement pour les besoin de sa concentration, réapparut tout aussi inexplicablement dans sa main gauche. Il envoya alors les trois enfants de Jenova lui faire la place jusqu'à la grande porte de sortie qu'il entreprenait de traverser sans encombre. Les trois jeunes personnes aussi vives et imprevisibles qu'un chat avancèrent dans les rangs fournis de l'Hildegarde qui preferaient s'ecarter que subir le même sort que ceux qui n'avaient pas eut le temps d'en faire autant. Derriere eux un homme marchait indiférement sur le tapis rouge comme sur les hommes et femmes ainsi blessés ou tués. Dans un calme absolu il gagna ainsi la porte sans accorder le moindre regarde aux victimes qu'il avait ordonné.

Derriere la porte se trouvaient encore des membres de l'Hildegarde, hélas pour eux. Une fois le couloir balayé de leur présence Sephiroth regarda ses trois fils avec toute l'aimance maternelle. Les trois personnes se rapprochèrent de lui en l'enlassèrent comme des enfants qui n'auraient pas vus leurs parents depuis des années. L'un d'eux allait parler quand un doigt se posa sur sa bouche. Sephiroth lui sourit et lui carressa la joue. La complicité qui reignait entre eux était réellement forte mais la présence féminine de Lightning vint troubler l'instant. Sephiroth se détacha d'eux, instantenément les trois frères repartirent ensemble dans les couloirs afin d'anihiler toute poche de résistance. A par des mages noirs les couloirs étaient vides pour la plupart.

Lightning semblait occupée avec un téléphone portable, ce qui n'était pas sans amuser Sephiroth. Rapidement il s'appercut, en s'approchant d'elle, que la conversation établie était avec des membres de l'Hildegarde. La bibliothèque était initialement l'endroit qu'il allait visiter pour savoir où il devrait intervenir mais les informations de la jeune femme pourraient se réveler plus rapides et determinantes.


"-Ce sont peut etre ceux qui ont provoqué cette secousse tout à l'heure ! Je m'en vais les faire plus discret ! Me guideras-tu jusqu'à eux ?"

Soupconnant sa conaissance précise de ses interlocuteurs Sephiroth avait fort à parier qu'elle saurait lui indiquer ce qu'il demandait et par la même occasion qu'elle lui fournirait une aide face aux fauteurs de trouble. Charmeur toujours avec son entourage il se présentait sous sa plus plaisante apparence. Avec ce qu'il venait de commettre dans la pièce d'à coté le contraste de son caractère changeant ne pouvait être mieux illustrée qu'à cet instant.

_________________
-Il n'existe ni bien ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour l'utiliser.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terredumillieurp.editboard.com/
Eiko Carol
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Age : 26
Prénom : Guillaume
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Mer 31 Oct - 19:02

L'homme qui se trouvait en face d'Eiko la dévisagea du regard. Elle allait lui faire une remarque sur sa façon de regarder les filles mais s'y restreint et répondit plutôt à sa question.

" Et bien, a vrai dire, je ne pense pas. C'est vrai, il faisait sombre dans le couloir et si cette porte était ouverte, je l'aurai vu. "

C'est alors que lui vint à l'esprit ce qui serait probablement la prochaine question de son interlocuteur : comment a t-elle fait pour savoir que c'était cette porte et non une autre qui donnait sur la cour extérieure. Elle décida de l'éclairer sur ce point.

" En fait, j'ai été aidée pour sortir d'ici, Moug sortit de sa poche. C'est Moug qui m'a aidé ! C'est elle qui m'a conduite jusqu'ici. D'ailleurs, il m'a juste suffit de pousser la porte pour sortir. Jamais je n'aurais pu savoir qu'elle s'ouvrit à sens unique. "

Elle aurait aimé venir en aide à cette personne mais hélas, il le lui était impossible. Alors elle retourna auprès de cette porte et continua à tenter de l'ouvrir. Elle tira sur la poignée comme une folle enragée mais rien n'y faisait. L'idée de toquer à la porte lui traversa l'esprit et ce fut ce qu'elle fit. Mais malheureusement, rien ne se produisit. Elle prit alors sa tête entre ses deux mains et tomba à genoux devant la porte, si bien que sa petite corne sur son front forma une petite entaille sur la porte, qui se referma aussitôt comme par magie.
Moug s'approcha d'elle et vint sur son épaule droite pour la conssoler. C'est alors qu'elle releva brusquement la tête puis se mit à lancer le sort Lévitation sur elle. La petite fillette s'éleva dans les airs. Ce sortillège n'étant pas destiner à grande élevation, elle ne put qu'accéder aux fenêtre du 1er étage du château. L'idée qu'elle avait était de regarder par les fenêtre pour savoir où en était la situation à l'intérieur. Mais il faisait trop sombre pour y voir quelque chose. Alors elle sortit sa flûte et...


* TUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT *

Elle souffla le plus fort qu'elle le pouvait sur la note la plus élevée qu'elle connaissait, en éspérant pouvoir casser les vitres. Mais rien ne se produisit et elle dû admettre que ses pouvoirs n'étaient pas assez puissant. Elle redescendit alors au même niveau que l'homme en bas.

" J'ai essayé de briser les vitres mais sans succès. Mais c'est pas grave, car même si n'a pas marché, je sais au moins que ce son en intriguera plus d'un et qu'ils se jetteront tous dehors ! "

Eiko était vraiment une petite fille imaginative, rêveuse et pleine d'ambitions. Mais il fallait parfois admettre que dans de telles circontances, tout ceci ne servait à rien...

_________________
| J'ai un sourire triste ? Euh oui... |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xalad.forumactif.com
Lightning
Inquisiteur du Triumvirat
Inquisiteur du Triumvirat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35
Age : 27
Prénom : Hélène
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Jeu 1 Nov - 0:50

Lightning, se dirigeant toujours vers la salle du Triforce (au moins là, elle savait où aller), n'avait pas daigné écouter les sons brouillés qui sortait encore du téléphone portable. Il lui sembla tout de même reconnaître un rire, avant que la communication ne soit tout à fait coupée. La jeune femme descendit une volée de marches, sa main se promenant inconsciemment sur le manche de son arme. Ignorant si son absence avait été remarquée, ainsi que le déroulement des évènements, elle préférait se tenir prête à toute éventualité, quoiqu'une victoire écrasante de l'un ou l'autre camp serait vraiment extraordinaire.

C'est alors que le château tangua violemment, et que les bruits de canons retentirent à l'extèrieur. Lightning ayant un pied au dessus d'une marche glissa sur cette dernière et vit le sol se rapprocher dangereusement, avant de se rattraper à la rambarde. Il lui fallut quelques secondes avant de réagir, et malgré l'absence de fenêtre lui permettant de vérifier, elle comprit que les vaisseaux de l'extèrieur étaient en train de tirer. Le château était donc sûrement en vol dans l'espace, et la tempête artificielle complètement annihilée. Un sourire étrange flotta quelques instants sur les lèvres de la jeune combattante, ravie de voir les choses bouger enfin. Ayant tout à fait repris son équilibre, elle finit de dévaler les escaliers et se dirigea à grands pas vers sa destination.

Elle ressortait le téléphone de sa poche pour voir si ses correspondants avaient tenté de la joindre, quand elle manqua de percuter un groupe de quatre personnes dans une bien étrange posture. Reconnaissant Sephiroth, la jeune femme haussa un sourcil avec une expression indéfinie sur le visage, et sa main replongea le téléphone dans sa sacoche. Les trois compagnons du Pôle s'éloignèrent alors pour des destinations inconnues, et Lightning se retrouva face à l'homme aux cheveux argentés, manifestement pas le moins gêné du monde. Sachant tout sur tout, comme toujours, il avait compris qu'elle avait discuté avec des membres de l'Hildegarde, et lui demanda de le conduire à eux.

L'expression de franche incrédulité sur le visage de la jeune femme s'accentua au vu des manières que faisait son interlocuteur pour l'enjoindre à lui indiquer le chemin. Le château ne tremblait plus, mais il sembla avoir pris de la vitesse.
Lightning regarda Sephiroth dans les yeux et songea un instant à le prendre à son propre jeu, mais se ravisa en pensant au temps perdu qu'ils gaspillaient à chaque instant. Elle ne put pourtant pas se retenir de lui adresser quelques mots.


"Vous savez Sephiroth, même si rien au monde ne pourrait s'en rapprocher moins que vous, vous restez tout de même un homme. Vous croyez vraiment que c'est en faisant des manières pareilles que vous arrivez à convaincre les gens de vous obéir? Je pense vous faciliter la tâche en vous informant qu'étant ralliée à votre cause, la plupart de ce que vous jugez important à accomplir le sera également pour moi. Alors maintenant, sauf si vous pensez que vous accompagner à la rencontre de l'un des chefs de l'Hildegarde est une action que je pourrais trouver indigne de moi, nous n'avons qu'à nous mettre en route. Ils sont forcément encore à l'extèrieur."

Sa tirade terminée, la jeune femme passa devant lui et se dirigea vers la porte principale du château. Elle avait vaguement conscience d'avoir été une parfaite impolie, mais ne s'en souçiait que secondairement. Des fourmillements remontaient le long de son bras, inactif depuis déjà trop longtemps selon elle. De plus, elle n'aimait vraiment pas les gens qui arboraient ainsi un tel air de suffisance dès qu'ils s'adressaient à d'autres.

Sauf qu'elle n'avait pas vraiment trouvé le meilleur moyen d'exprimer ses reproches à son supèrieur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-way.cowblog.fr
Eiko Carol
Chevalier de l'Hildegarde
Chevalier de l'Hildegarde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 83
Age : 26
Prénom : Guillaume
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   Sam 10 Nov - 18:01

Eiko avait eu comme d'habitude raison. Le son qu'avait provoqué sa flûte avait été entendu car à l'intérieur du château, et plus précisément derrière la grande porte, il y avait de l'agitation. Elle regarda Squall et lui fit signe de la tête de se préparer à une quelconque attaque.

" Moug dit qu'il n'y a que deux personnes à l'intérieur. "

Et ces deux personnages ne mirent pas longtemps à se montrer. En effet, quelques secondes plus tard, la porte principal du château qui donnait dans un petit hall servant à faire la transition entre la cour intérieure et les couloirs, s'ouvrit très lentement. Une fois que l'ouverture fut assez grande, deux silhouette, l'une plus grande que l'autre, sortirent du château mais s'immobilisèrent, non pas de peur mais d'étonnement. En fait, ils s'attendaient un peu à recevoir cet accueil si chaleureux, composé d'une demi-douzaine de membres de l'Hildegarde ainsi que quelques vaisseaux prêt à tirer.
Eiko sortit sa flûte bien qu'elle ne soit pas très puissante au combat. Néanmoins, c'était sa façon à elle de signaler aux deux personnes qu'elle été prête à risposter suite à une quelconque attaque. La personne la plus grande des deux était un homme possédant une longue chevelure argentée qui lui descendait jusqu'aux genoux et qui voletaient légerement derrière lui avec près de sa main gauche une longue épée extrêmement fine et qui se voyait à peine si l'on n'y pretait pas une assez grande attention. La deuxième personne était une femme plus petite aux cheveux d'un ton plutôt rouge-rose et qui possédait des vêtements clairs contrastant avec ceux de l'homme. Son arme à elle ressembler grossomodo à l'arme de Squall sauf qu'elle avait l'air d'être beaucoup plus perfectionnée.


* Cette homme, je l'ai déjà vu quelque part... Oui ! C'était l'homme qui portait un masque à table hier soir ! *

Eiko serra plus fermement sa flûte et un lourd et long silence s'instala durant une minute qui parraissait une éternité. Les membres de l'Hildegarde jettèrent un regard froid à ceux du Triumvirat qui le leur rendait à l'identique. Ce fut alors qu'un des alliés, un blondinet avec un tatouage sur la joue gauche, se mit à parler.

Zell : Z'êtes qui vous ?

_________________
| J'ai un sourire triste ? Euh oui... |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xalad.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin d'une entente fragile   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin d'une entente fragile
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [DOUBLON] Traité d’entente, d’amitié et de coopération - Baden
» Champagne - Traité d'Entente, d'Amitié et de Coopération judiciaire
» Charte pour bonne entente justice-brigands
» Figurines en résine
» RERESALUT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Outerspace :: Espace Role Playing Game :: Hera/Terra :: -
Sauter vers: